Coup de coeur littéraire

  • 0

    L’épopée de Soundiata Keita de Konaté Dialiba

    Librairie Racines

    Tout le savoir et l’art de Dialiba Konaté sont ici réunis pour rendre hommage à celui qui fut autrefois, au clair pays de la savane, le fondateur de l’empire du Mali (ou Manding) : Soundiata Keïta. Retraçant les étapes de ce destin hors du commun, ces dessins, exécutés selon différentes techniques originales, forment une œuvre considérable patiemment construite depuis plus de quarante ans. Dialiba Konaté rejoint ainsi la préoccupation des griots et des sages généalogistes : que la mémoire du passé reste vive pour construire le présent. – Édition: Seuil

  • 0

    L’écho de leurs voix

    Miriam Gabrielle Archin

    L'écho de leurs voix  de Jan J. Dominique
    «Ce soir, j’ai des araignées dans la tête. Je m’interroge de plus en plus. La manie de Lisa de fouiller le passé me contamine. Moi, c’est le mien que j’aimerais connaître. Que ma mère me renseigne sur les événements qui nous concernent, ceux qui expliquent l’éclatement de la famille, les photos qui manquent dans l’album, le silence dans lequel j’ai grandi, notre isolement de la communauté haïtienne de Montréal.»

    On raconte que la terreur se transmet dans les gènes, que les esprits ne meurent jamais et que les lwas peuvent porter leurs messages au-delà des frontières. Dans ce roman du Montréal haïtien, des enfants d’immigrants n’échappent pas à leur héritage inavoué. Se croisent des réfugiés politiques, de riches fuyards, des orphelins cherchant l’origine de leurs marques, dans un portrait de famille aussi tendre que tragique. Comment continuer à vivre malgré le soupçon, malgré l’impunité?
    Les éditions remue-ménages

  • 0

    Basket

    L'Espace de la Diversité

    Basket  de Jean-Claude Charles :
    Baskets donne à lire une mosaïque de récits et de formes, dans une écriture fragmentée, s’attachant toujours à l’essentiel. Alba Pessini présente ainsi les chroniques dans sa préface : Descriptions, rencontres, portraits, conversations, interviews concourent à cerner l’identité d’un pays ou d’une ville. Charles laisse la parole à ceux qui vivent à Harlem, à Brasilia, à Azincourt, au Burkina Faso, les serveuses des cafés, de modestes travailleurs, les immigrés haïtiens qui peuplent New York, des anonymes, parfois ceux qui font l’Histoire, un compagnon de Martin Luther King, Don Elder Camara. Les portraits sont brièvement croqués, quelques mots suffisent à dessiner une silhouette, une personnalité.

    L’auteur Né en 1949 à Port-au-Prince et décédé à Paris en 2008, Jean-Claude Charles, romancier, poète, essayiste et journaliste, est l’auteur d’une œuvre immense, rééditée chez Mémoire d’encrier

  • 1

    Liens du sang d’Octavia Butler

    Librairie L'Euguélione

    Ouvrage de science-fiction de la marraine de l’afrofuturisme, première à avoir projeté son héroïne afrodescendante dans le temps. Le lectorat est transporté au temps de l’esclavage au même titre que Dana, et est confronté à un choc temporel qui ne laisse pas indemne.

  • 0

    Manhattan Blues

    D. Mathieu Cassendo

    - Manhattan Blues de Jean-Claude Charles, 1985. Un roman riche et trash à la fois. 268 pages d'un séjour à Manhattan  pour contrer le syndrome de la page blanche.

    Ferdinand est noir et exilé. Il oscille entre Paris et New York. À Manhattan, il loge chez Jenny. Par la suite, il rencontre la belle Fran dans un bar de Greenwich Village. Ferdinand est découragé, Fran est désespérée. Pendant trois jours, ils vont marcher, courir, parier, déambuler, flâner, s’aimer aux quatre coins de New York. Au rythme de l’écriture et de la musique de Jean-Claude Charles, entre le swing et le blues, entre les larmes et le fou rire, le coeur de Ferdinand balance entre Jenny et Fran.

  • 0

    Inventaires

    D. Mathieu Cassendo

    - Inventaires de Stéphane Martelly, 2016. Un petit receuil de poésie qui est inspiré par les listes. La professeures Martelly nous enseigne avec ses lignes comment donner un grand impact avec si peu de mots.

     

    Femme de peu de durée, l’auteure s’attache à faire l’inventaire d’un monde qui se dérobe sous ses doigts?: objets épars et incomplets, restes d’émotions, bouts de récits entendus ou inventés, bribes de conversations. La poésie de l’inventaire est celle de la liste et du défaut, de l’ascèse et de la fabrication. L’écriture qui demeure se fait alors décompte (inventaire), possibilité (invention) et argument (inventio)

    Les éditions Triptyque.

  • 0

    Un souffle interminable de Myche Siguineau

    Librairie Racines

    « Depuis près de quarante ans, Myche Siguineau fait oeuvre de poésie, en marge de l’existence et de ses aléas. C’est cette oeuvre, mûrie à l’ombre des tiroirs dont elle s’arrache aujourd’hui, qui se présente ici au public pour la toute première fois. » « Ce recueil, fruit d’une collaboration entamée il y a neuf mois, contient une sélection de poèmes jusqu’ici conservés dans une série de tiroirs où ils mûrissaient secrètement. Myche Siguineau joue et rejoue ces vers depuis près de quarante ans et ouvre maintenant leur espace à un public qui se demandera sûrement : pourquoi ne pas avoir publié plus tôt? Ce livre se présente, entre autres, comme une exploration de la vie que le Québec a à offrir. D’origine haïtienne, Myche Siguineau ne cache pas sa fascination pour un ici dont émergent parfois les échos de l’ailleurs qu’il a quitté. Là ne sont pas les seules frontières que fait vaciller Le Souffle. S’y ouvre une cosmologie riche d’espoir et d’une magnificence qui, disons-le, agit comme un baume pour l’âme. »

  • 0

    La dot de Sara de Marie-Célie Agnant

    Librairie L'Euguélione

    La dot de Sara de Marie-Célie Agnant: Une mère monoparentale vivant à Montréal reçoit pour la première fois sa mère venue d'Haïti. La grand-mère se met alors à raconter la vie dans les Caraïbes à sa petite-fille. Une histoire touchante qui souligne l'importance de la mémoire et de la transmission.

  • 0

    L’enfant Gazelle de Stéphane Martelly

    Librairie Racines

    « Que peuvent dire des parents à leurs enfants, dans un monde traversé par les inégalités? L’enfant gazelle de Stéphane Martelly est une fable sur les discriminations, le désir, le courage et l’imagination. Superbement illustré, tout en subtilité, l’album devient le prétexte à de riches échanges entre enfants et adultes. » – Édition : Remue-ménage

  • 0

    No home (Homegoing) de Yaa Ghasi

    Librairie L'Euguélione

    Deux soeurs sont séparées à la naissance: l'une reste en Afrique et l'autre est envoyée comme esclave dans les Caraïbes. L'ouvrage suit ensuite leurs descendant.e.s qui évoluent sur les deux continents. Une magnifique fresque historique qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière ligne.

  • 0

    Fear of a black nation: Race, Sex, and Security in Sixties

    Miriam Gabrielle Archin

    - Fear of a black nation: Race, Sex, and Security in Sixties de David Austin

    In the 1960s, for at least a brief moment, Montreal became what seemed an unlikely centre of Black Power and the Caribbean left. In October 1968 the Congress of Black Writers at McGill University brought together well-known Black thinkers and activists from Canada, the United States, Africa, and the Caribbean—people like C.L.R. James, Stokely Carmichael, Miriam Makeba, Rocky Jones, and Walter Rodney. Within months of the Congress, a Black-led protest at Sir George Williams University (now Concordia) exploded on the front pages of newspapers across the country—raising state security fears about Montreal as the new hotbed of international Black radical politics.

  • 0

    Gouverneur de la rosé

    Miriam Gabrielle Archin

    Gouverneur de la rosé de Jacques Roumain
    Gouverneurs de la rosée, chef-d’œuvre de Jacques Roumain, traduit dans plus d’une vingtaine de langues, est le livre de la solidarité, de l'amour et de la vie.

    Il y a heureusement un assez grand nombre de livres dont on peut conseiller: lisez-les. Il y en a très peu dont on aie envie de dire: il faut que vous les lisiez. Si vous mourez sans les avoir lus, vous avez manqué quelque chose d'important. Gouverneurs de la rosée de Jacques Roumain est de ceux-ci. - André Still, L'Humanité, Paris

    Jacques Roumain (...) nous livre une leçon de vie, osons le mot, un exemple de combat pour élever la part d'humanité en nous. - Emile Ollivier

    Gouverneurs de la rosée est peut-être (...) unique dans la littérature mondiale parce qu'il est sans réserve le livre de l'amour. - Jacques Stephen Alexis

Ecrivez sur http://lencrenoir.com
Vous voulez faire connaitre votre point de vue? Vous cherchez un audience captif? Faites-nous parvenir vos textes à articles@lencrenoir.com
Vous avez un communiqué de presse signalant un événement ou la sortie d'un livre? Communiquez avec nous à contact@lencrenoir.com
Articles populaires de la semaine
Facebook

Copyrıght 2019 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
Ok, J'accepte
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
OK, j'accepte
Soyez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre
Restez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre