[{"id":11660,"title":"Les Z\u00e9brures d'automne","content":"Les Francophonies - Des \u00e9critures \u00e0 la sc\u00e8ne pr\u00e9sentent 37e \u00e9dition du Festival Les Z\u00e9brures d\u2019automne du 23 septembre au 3 octobre 2020\r\nProgramme du Vendredi 25 septembre\r\n\r\n\r\n\r\n\r\nMARIONNETTES \/ CONTES\r\nDeux repr\u00e9sentations \u00e0 10h et 14h30\r\nDit par Dib : Lyyli des 4 saisons \u2013 L\u2019hippopotame qui se trouvait vilain\r\nAlg\u00e9rie \/ France \/ Finlande\r\nTexte Mohammed Dib\r\nConception et interpr\u00e9tation Marja Nykanen\r\nMise en sc\u00e8ne Th\u00e9\u00e2tre d\u2019Illusia\r\nMarionnette Romain Nikiema, Jean-Christophe Canivet, Marka Nykanen, Ainartist\r\nJeune public et tout public \u00e0 partir de 5 ans. Dur\u00e9e : 40 minutes + exposition\r\n\r\nTh\u00e9\u00e2tre Expression 7, Limoges\r\n\r\nMUSIQUE\r\n\r\n18h - Popimane - Burkina-Faso\r\nAvec Dramane Demb\u00e9l\u00e9 (alias Popimane)\r\nBfm Centre-Ville, Limoges\r\n\r\nDANSE\r\n\r\n18h30 - Akzak, l\u2019impatience d\u2019une jeunesse reli\u00e9e - Dur\u00e9e : 1h\r\nFrance\r\nCr\u00e9ation\r\nChor\u00e9graphie et sc\u00e9nographie H\u00e9la Fattoumi & Eric Lamoureux\r\nComposition et interpr\u00e9tation musicale Xavier Desandre Navarre\r\nAvec Sarath Amarasingam, Teguawende Yasinthe Bamogo, Meriem Bouajaja, Juliette\r\nBouissou, Mohamed Chniti, Chourouk El Mahati, Adama Gnissi, Moad Haddadi, Synda Jebali,\r\nMohamed Lamqayssi \/ Mohamed Fouad, Fatou Traor\u00e9, Ang\u00e9la Vanoni\r\n\r\nCCM Jean Moulin, Limoges\r\n\r\nTH\u00c9\u00c2TRE\r\n20h - L\u00e0-bas\r\nC\u00f4te d\u2019Ivoire\r\nCr\u00e9ation\r\nTexte, mise en sc\u00e8ne et sc\u00e9nographie Fargass Assand\u00e9\r\nAvec Fargass Assand\u00e9, Yaya Mbil\u00e9 Bitang\r\nMusique Les br\u00fbleurs de planches\r\nTh\u00e9\u00e2tre de l\u2019Union, Limoges\r\n\r\nTH\u00c9\u00c2TRE\/MUSIQUE\r\n\r\n20h30 - Congo Jazz band\r\nDur\u00e9e estim\u00e9e : 1h20\r\nAlg\u00e9rie \/ France \/ Burkina Faso\r\nCr\u00e9ation\r\nTexte Mohamed Kacimi\r\nMise en sc\u00e8ne Hassane Kassi Kouyat\u00e9\r\nAvec Alvi Bitemo, Dominique Larose, Miss Nath, Abdon Fortun\u00e9 Koumbha, Marcel Mankita, Criss Niangouna\r\nOp\u00e9ra, Limoges\r\n\r\nMUSIQUE\r\n\r\n22h - Bab L\u2019Buz\r\nMaroc\r\nAvec Yousra Mansour (lead vocal\/awisha \/percussions), Brice Bottin\r\n(guembri\/choeurs\/percussions), Hafid Zouaoui (drums\/choeurs), J\u00e9r\u00f4me Bartolome\r\n(fl\u00fbte\/percussions\/choeurs)\r\nCaserne Marceau, Limoges\r\n\r\nANNULATIONS ET MODIFICATIONS\r\nJeudi 1er octobre, 21h : Phaon, initialement pr\u00e9vu en 1\u00e8re partie, assurera la totalit\u00e9 de la soir\u00e9e suite \u00e0 l\u2019annulation du concert de DJ Missy Ness.\r\n\r\nLa Librairie des Territoires vous accueille sur place tous les jours de 11h \u00e0 20h sous le Z\u00e9br\u00f4 de la caserne Marceau\r\n\r\nCr\u00e9ateurs de cette librairie-tartinerie, Catherine Mitjana-Bardy et Didier Bardy vous proposent leurs s\u00e9lections d\u2019ouvrages difficilement trouvables ailleurs, leurs savoirs, leurs conseils, leurs tartines et leur grande g\u00e9n\u00e9rosit\u00e9.\r\n\r\n\u00c0 deux pas de la librairie, il y a bien entendu le bar du Z\u00e9br\u00f4, ouvert tous les jours de 10h \u00e0 minuit.\r\n\r\nInformations :\r\nLe restaurant de la caserne Marceau sera ouvert au public de 12h \u00e0 14h et de 19h \u00e0 23h30\r\nR\u00e9servation conseill\u00e9e","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/09\/llimoges-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/09\/llimoges.jpg","post_excerpt":"Les Francophonies - Des \u00e9critures \u00e0 la sc\u00e8ne pr\u00e9sentent 37e \u00e9dition du Festival Les Z\u00e9brures d\u2019automne du 23 septembre au 3 octobre 2020","post_date":"23rd September 2020, 13:16:10","french_date":"23 septembre 2020, 13:16:10","post_date_gmt":"2020-09-23 17:16:10","comment_count":"0","author_name":"Communiqu\u00e9s","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/les-zebrures-dautomne-2020\/"},{"id":11653,"title":"MAI (Montr\u00e9al, arts interculturels) pr\u00e9sente ZOM-FAM de Kama La Mackerel","content":"Artiste interdisciplinaire et \u00e9crivain-ne, Kama La Mackerel combine po\u00e9sie, conte, danse, voix f\u00e9minines et d\u00e9bris de langages coloniaux dans un solo tant personnel que politique : ZOM-FAM (\u201chomme-femme\u201d ou \u201ctransgenre\u201d en kr\u00e9ol mauricien) est le r\u00e9cit d\u2019un-e enfant transgenre vivant sur une plantation de canne \u00e0 sucre \u00e0 l\u2019\u00eele Maurice pendant les ann\u00e9es 1980-90.\r\n\r\nZOM-FAM entrenoue une multiplicit\u00e9 de mouvements et d\u2019\u00e9nonciations au sein d\u2019une narration fluide, invoquant des voix ancestrales, des langues f\u00e9minines, une po\u00e9tique d\u00e9coloniale et une subjectivit\u00e9 queer qui portent une r\u00e9flexion sur l\u2019h\u00e9ritage du d\u00e9placement forc\u00e9 et de l\u2019esclavagisme sur l\u2019\u00eele plantationaire.\r\n\r\n\r\n\r\nL\u2019\u0153uvre se sert du foyer familial comme espace litt\u00e9raire et sc\u00e9nographique sur lequel se calque l\u2019\u00eele plantationaire, faisant de la maison-\u00eele (\u00ab home-island \u00bb, \u00eele maternelle) une figure spatiale, po\u00e9tique et politique, qui expose la condition coloniale dans l\u2019intimit\u00e9 du nid familial et vice-versa. \u00c9manant d\u2019un processus de cr\u00e9ation en po\u00e9sie, conte, chant, rituel, dramaturgie et danse (kathak, danse contemporaine, et s\u00e9ga mauricien), l\u2019\u0153uvre convie son audience \u00e0 une travers\u00e9e intime dans le vocabulaire litt\u00e9raire, spatial, chor\u00e9graphique, et sc\u00e9nographique d\u2019une subjectivit\u00e9 riche et multiple, d\u2019un \u00ab je \u00bb d\u00e9colonial et queer.\r\n\r\nManiant une multitude de voix et impr\u00e9gn\u00e9e d'une narration complexe, ZOM-FAM m\u00eale invocations ancestrales, langues maternelles, d\u00e9bris de langages coloniaux et une subjectivit\u00e9 queer et d\u00e9licate, dans un contexte d'esclavage et d'engagisme.\r\n\r\n\u00ab J'explore les pertes ancestrales - comme la perte de corps, d'histoires, de cultures, de langues, de genres, de syst\u00e8mes de connaissances et de pratiques spirituelles - afin de r\u00e9\u00e9crire la voix marginalis\u00e9e et r\u00e9duite au silence dans le contexte contemporain de l'imp\u00e9rialisme mondial. \u00bb \u2013 Kama La Mackerel, metteur.e en sc\u00e8ne\r\n\r\nZOM-FAM vient aussi de para\u00eetre comme un recueil de po\u00e9sie lyrique publi\u00e9 par les \u00e9ditions Metonymy Press.\r\n\u00c0 PROPOS DE L'ARTISTE\r\nKama La Mackerel (iel) est un\u00b7e artiste pluridisciplinaire, \u00e9ducateur\u00b7ice, m\u00e9diateur\u00b7ice culturel\u00b7le, \u00e9crivain\u00b7e et traducteur\u00b7rice litt\u00e9raire qui vient de l\u2019\u00eele Maurice et est maintenant \u00e9tabli\u00b7e \u00e0 tio\u2019tia:ke (Montr\u00e9al), au Canada. Son travail est ancr\u00e9 dans l\u2019exploration de la justice, de l\u2019amour, de la gu\u00e9rison, de la d\u00e9colonialit\u00e9 et de l\u2019\u00e9mancipation individuelle et collective. La pratique artistique de Kama comprend la cr\u00e9ation textile, visuelle, digitale, po\u00e9tique ainsi que la performance : sa d\u00e9marche est \u00e0 la fois narratologique et th\u00e9orique, \u00e0 la fois personnelle et politique. Persuad\u00e9\u00b7e que les pratiques artistiques ont le pouvoir de renforcer la r\u00e9silience, de gu\u00e9rir, et de faire office de r\u00e9sistance au statu quo, son travail met en marche une praxis anticoloniale gr\u00e2ce \u00e0 la production culturelle.\r\n\r\nPraticien\u00b7ne du th\u00e9\u00e2tre depuis ses 15 ans, Kama a immigr\u00e9 en Inde \u00e0 l\u2019\u00e2ge de 18 ans et a obtenu un baccalaur\u00e9at en litt\u00e9rature et en \u00e9tudes culturelles \u00e0 l\u2019Universit\u00e9 de Pune. Pendant ce temps, iel a aussi \u00e9t\u00e9 form\u00e9\u00b7e en danse contemporaine indienne et en Kathak sous le mentorat de Pt. Nandkishore Kapote. En 2008, Kama a d\u00e9m\u00e9nag\u00e9 au Canada, o\u00f9 iel a obtenu une ma\u00eetrise en th\u00e9orie, culture et politique \u00e0 l\u2019Universit\u00e9 Trent tout en se formant en th\u00e9\u00e2tre physique avec le Th\u00e9\u00e2tre Korzenie.\r\n\r\nKama est arriv\u00e9\u00b7e \u00e0 tio\u2019tia:ke (Montr\u00e9al) en 2012, o\u00f9 iel a d\u00e9velopp\u00e9 une pratique artistique communautaire pluridisciplinaire. La m\u00eame ann\u00e9e, aux c\u00f4t\u00e9s de l\u2019artiste et illustrateur\u00b7ice Elisha Lim, Kama a co-fond\u00e9 2-qtbipocmontreal, un collectif d\u2019arts visant \u00e0 visibiliser les pratiques des pratiques queer et trans racis\u00e9\u00b7es et autochton\u00b7es \u00e0 Montr\u00e9al. Kama est aussi cr\u00e9ateur\u00b7ice et animateur\u00b7ice de GENDER B(L)ENDER: sc\u00e8ne ouverte queer (2013-18), mettant sur pied l\u2019un des piliers majeurs de la sc\u00e8ne de performance queer montr\u00e9alaise, o\u00f9 en l\u2019espace de 5 ans, iel a pr\u00e9sent\u00e9 plus de 650 performances de plus de 300 artistes et collectifs de Montr\u00e9al et d\u2019ailleurs. Iel a \u00e9galement organis\u00e9 et anim\u00e9 The Self-Love Cabaret: l\u2019amour se conjugue \u00e0 la premi\u00e8re personne (2012-16), r\u00e9sistance\/\/r\u00e9sidence (2012), Home Invasion: Queers Shaking the foundations of all White Houses (2015), Contemporary Poetics of Trans Women of Colour (2016-18), SPEAK B(L)ACK: a Black History Month Spoken Word Show (2016-19) et Voix et R\u00e9siliences (2019). Kama a \u00e9t\u00e9 mentor\u00b7e au sein du AMY Project (Artists Mentoring Youth) \u00e0 Toronto en 2017-18, et a \u00e9galement \u00e9t\u00e9 directeur\u00b7ice artistique de Trans Gemmes: Performance Poetry Program for Trans Women and Femmes du AMY Project (2017-20).\r\n\r\nSon travail a \u00e9t\u00e9 pr\u00e9sent\u00e9 dans plusieurs espaces de Montr\u00e9al (La Centrale Galerie Powerhouse, articule, MAI (Montr\u00e9al, arts interculturels), Fonderie Darling, Monument National, Studio 303, Studio XX), et aussi \u00e0 l\u2019\u00e9chelle nationale et internationale. En 2016, lors de la journ\u00e9e internationale des femmes, Kama a eu l\u2019honneur d\u2019\u00eatre reconnu\u00b7e par CBC\/Radio Canada comme \u00e9tant l\u2019un\u00b7e de 9 artistes dont le travail fait une diff\u00e9rence au Canada.","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/09\/zom-fam-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/09\/zom-fam.jpg","post_excerpt":"ZOM-FAM entrenoue une multiplicit\u00e9 de mouvements et d\u2019\u00e9nonciations au sein d\u2019une narration fluide, invoquant des voix ancestrales, des langues f\u00e9minines, une po\u00e9tique d\u00e9coloniale et une subjectivit\u00e9 queer qui portent une r\u00e9flexion sur l\u2019h\u00e9ritage du d\u00e9placement forc\u00e9 et de l\u2019esclavagisme sur l\u2019\u00eele plantationaire.","post_date":"20th September 2020, 23:14:37","french_date":"20 septembre 2020, 23:14:37","post_date_gmt":"2020-09-21 03:14:37","comment_count":"0","author_name":"Communiqu\u00e9s","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/mai-montreal-arts-interculturels-presente-zom-fam-de-kama-la-mackerel\/"},{"id":11645,"title":"Manuel Mathieu: l'Art humain","content":"L'art a besoin ou de la solitude, ou de la mis\u00e8re, ou de la passion, gravait intemporellement Alexandre Dumas fils dans le fil du temps. N\u00e9 en Ha\u00efti, r\u00e9sidant au Canada depuis \u00a0presque 15 ans, Manuel Mathieu poss\u00e8de ce g\u00e9nie artistique qui fascine les foules. \r\n\r\nSolitude, \u00c9tude de la Vuln\u00e9rabilit\u00e9, R\u00e9demption, Amn\u00e9sie chacune de ces toiles porte en elle une humanit\u00e9 f\u00e9conde de fantaisie, d'illusions et de d\u00e9sillusions, de mouvements et de retenus. Les titres des toiles importent beaucoup pour l'artiste ha\u00eftiano-canadien. \u00a0\u00ab Le titre peut \u00eatre extr\u00eamement loin de l'\u0153uvre, mais il y a toujours une connexion. Quand il y a des \u0153uvres qui sont plus personnelles comme Solitude la connexion est directe, pour d'autres \u00a0comme Naked Truth et \u00a0Fronti\u00e8re, c'est plus \u00e9labor\u00e9 [\u2026 ] J\u2019ai appris cela il y a plusieurs ann\u00e9es, d'\u00eatre conscient de l'impact que le titre peut avoir.\u00a0\u00bb partage Manuel Mathieu dans une salle du Mus\u00e9e des Beaux-Arts de Montr\u00e9al ( MBAM), mardi le 15 septembre 2020, devant un parterre de chroniqueurs, endroit qui d'ailleurs accueillera au 1380 rue Sherbrooke Ouest, l'exposition Survivance du 17 septembre 2020 au 28 mars 2021.\r\n\r\n\r\n\r\nHomme au regard inquisiteur, Manuel Mathieu se livre totalement dans son art. \u00ab Il y a beaucoup d'\u0153uvres qui deviennent des autoportraits quand je suis au milieu du processus\u00a0\u00bb se confie l'artiste. \u00a0Ses pi\u00e8ces transportent des \u00e9tats d'\u00e2me qui aspirent le spectateur au c\u0153ur de la toile. Une toile souvent teinte de couleurs vives par le rose, le mauve, un faux bleu, un blanc cass\u00e9, amalgam\u00e9 \u00e0 de l'encre, du silicone et m\u00eame de l'intime poussi\u00e8re de son studio.\r\n\r\nHa\u00eftien de naissance, Manuel Mathieu, n\u00e9 en 1986, ann\u00e9e qui marque la fin de la dictature des Duvalier en Ha\u00efti, d\u00e9barque dans la banlieue montr\u00e9alaise \u00e0 l'\u00e2ge de 19 ans accompagn\u00e9s, entre autres, de sa grand-m\u00e8re, Marie-Solange Apollon \u00e0 qui il d\u00e9dira un fonds (le premier cr\u00e9\u00e9 par un artiste canado-ha\u00eftien) consacr\u00e9 \u00e0 l'acquisition d'\u0153uvres d'artistes canadiens sous-repr\u00e9sent\u00e9s. Leila Zelli, une artiste native de T\u00e9h\u00e9ran est la premi\u00e8re artiste \u00e0 b\u00e9n\u00e9ficier de ce fonds.\r\n\r\nAujourd'hui, \u00e0 33 ans, bient\u00f4t 34, Manuel\u00a0 Mathieu, artiste peintre, maitre de l'abstrait, est d\u00e9j\u00e0 dans la mire de grands collectionneurs d'art. Ce dipl\u00f4m\u00e9 du Goldsmiths College, l\u2019un des 18 \u00e9tablissements d'enseignement sup\u00e9rieur qui composent l\u2019Universit\u00e9 de Londres, a d\u00e9j\u00e0 expos\u00e9 en Angleterre, Belgique, en Chine, en Espagne, \u00a0au Maroc et bien s\u00fbr en Ha\u00efti. D'ailleurs, Manuel Mathieu est tr\u00e8s critique envers cet \u00e9tat insulaire de la Cara\u00efbe, premier pays ind\u00e9pendant noir, qui , a son avis ferme les portes de l'art au peuple par son approche verticale de l'art, \u00ab\u00a0un privil\u00e8ge en Ha\u00efti\u00a0\u00bb glisse l'artiste Noir.\r\n\r\nHa\u00efti m'a jamais quitt\u00e9 les visions de Manuel. \u00ab\u00a0Depuis quelque temps je suis en train de m'\u00e9loigner de l'h\u00e9ritage occidental pour parler, peut-\u00eatre, des m\u00eames choses, mais sous un angle diff\u00e9rent.\u00a0\u00bb explique Manuel qui admire un autre peintre ha\u00eftien: Jasmin Joseph. La \u00a0toile St Jak, faite par Manuel Mathieu \u00e0 partir d'une photographie en t\u00e9moigne largement. \u00a0\u00a0Une Ha\u00eftienne embou\u00e9e, des animaux, une c\u00e9r\u00e9monie vaudou sont une image positive pour le peintre qui redore sa n\u00e9gritude sur la sc\u00e8ne mondiale. \u00ab\u00a0Moi je ne suis pas pratiquant. Ma perspective c'est que, que ce soit du vaudou, de la franc-ma\u00e7onnerie, le christianisme, tous, ils ont la m\u00eame qu\u00eate, de se connecter avec les esprits, de se connecter avec Dieu. Comme je suis n\u00e9 en Ha\u00efti, je suis sensible \u00e0 cela. Je ne suis pas indiff\u00e9rent par rapport \u00e0 cet h\u00e9ritage l\u00e0.\u00bb\r\n\r\n[auto_grid id=\"manuel-mathieu\"]","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/09\/Frontiere-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/09\/Frontiere.jpg","post_excerpt":"Homme au regard inquisiteur, Manuel Mathieu, natif d\u2019Ha\u00efti, se livre totalement dans son art. Ses pi\u00e8ces abstraites transportent des \u00e9tats d'\u00e2me qui\u00a0aspirent le spectateur au c\u0153ur de la toile.","post_date":"16th September 2020, 00:39:05","french_date":"16 septembre 2020, 00:39:05","post_date_gmt":"2020-09-16 04:39:05","comment_count":"0","author_name":"Pablo Michelot","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/manuel-mathieu-art-humain-haiti\/"},{"id":11629,"title":"Akon aura son Wakanda au S\u00e9n\u00e9gal","content":"Le chanteur am\u00e9ricano-s\u00e9n\u00e9galais Alioune Badara Thiam, plus connu sous le non de Akon, va de l'avant avec son projet de 6 milliards de dollars am\u00e9ricains pour l'\u00e9laboration d'une ville futuriste au S\u00e9n\u00e9gal.\r\n\r\n\r\n\r\nLes conceptions presque surr\u00e9alistes de Akon City qui occupera 55 hectares en 2023 puis 500 hectares \u00e0 la fin de la d\u00e9cennie ont \u00e9t\u00e9 inspir\u00e9es par les formes de sculptures traditionnelles longtemps r\u00e9alis\u00e9es dans les villages africains. Cependant, les structures brillantes seront faites de m\u00e9tal et de verre, pas de bois. Un h\u00f4tel de la ville proposera des chambres d\u00e9cor\u00e9es chacune \u00e0 la saveur des des 54 pays d'Afrique. Cependant, le projet a \u00e9t\u00e9 con\u00e7u par Hussein Bakri, un architecte bas\u00e9 \u00e0 Duba\u00ef, car Akon a d\u00e9clar\u00e9 qu'il ne pouvait pas en trouver assez rapidement en Afrique.\r\n\r\nAkon, qui a ventil\u00e9 pour la premi\u00e8re fois son id\u00e9e d'une ville surr\u00e9elle en 2018, l'a d\u00e9crite comme un \u00abWakanda r\u00e9el\u00bb, en la comparant \u00e0 la nation africaine fictive technologiquement avanc\u00e9e d\u00e9crite dans le film \u00e0 succ\u00e8s Black Panther de Marvel \/ Walt Disney.\r\n\r\nAkon: \u00ab Nous voulons qu'Akon City soit le d\u00e9but de l'avenir pour l'Afrique. \u00bb Il poursuit: \u00ab Notre id\u00e9e est de construire une ville futuriste qui int\u00e8gre toutes les derni\u00e8res technologies, les cryptomonnaies, ainsi que l'avenir de la soci\u00e9t\u00e9 africaine. \u00bb Le ministre de l\u2019Afrique de l\u2019Ouest, Alioune Sarr, pr\u00e9sent soutenait pleinement l\u2019id\u00e9e malgr\u00e9 que son pays, le S\u00e9n\u00e9gal, soit toujours visiblement sous le joug du Franc CFA.\r\n\r\nAkon, n\u00e9 aux \u00c9tats-Unis de parents s\u00e9n\u00e9galais, a pass\u00e9 une grande partie de son enfance au S\u00e9n\u00e9gal, un pays d'Afrique de l'Ouest qui est \u00e0 95 % de confession musulmane. Lundi, le 31 ao\u00fbt 2020 \u00e0 Dakar, flanqu\u00e9 du ministre s\u00e9n\u00e9galais du tourisme Alioune Sarr, Akon a d\u00e9clar\u00e9 qu'il esp\u00e9rait que son projet de ville futuriste qui \u00e9pouse le nom de \u00ab Akon City \u00bb fournirait des emplois indispensables aux S\u00e9n\u00e9galais et servirait \u00e9galement de \u00ab chez soi \u00bb pour les Afro-Am\u00e9ricains et d'autres victimes d'injustices raciales.\r\n\r\n\u00ab Le syst\u00e8me am\u00e9ricain les traite injustement de tant de fa\u00e7ons diff\u00e9rentes que vous ne pouvez jamais imaginer. Et, ils le subissent, que parce qu'ils sentent qu'il n'y a aucun autre moyen \u00bb, a-t-il d\u00e9clar\u00e9. \u00ab Donc, si vous venez d'Am\u00e9rique, d'Europe ou d'ailleurs dans la diaspora et que vous sentez que vous voulez visiter l'Afrique, nous voulons que le S\u00e9n\u00e9gal soit votre premier arr\u00eat. \u00bb ajoute le chanteur n\u00e9 dans le Missouri, \u00e9tat am\u00e9ricain qui a soulev\u00e9 le mouvement Black Lives Matter constern\u00e9 devant la mort du jeune Michael Brown dans les mains de policiers Blancs en 2014.\r\n\r\nCet investissement de six milliards am\u00e9ricains est une bouff\u00e9e d'air pour le S\u00e9n\u00e9gal, l\u2019un des pays les plus stables d\u2019Afrique. Depuis son ind\u00e9pendance en 1960, il a connu trois grandes alternances politiques, toutes pacifiques.\r\n\r\nLe ministre du Tourisme, Alioune Sarr, a d\u00e9clar\u00e9 qu'Akon City se dresse \u00e0 un moment o\u00f9 les investissements priv\u00e9s sont rares et indispensables. Depuis le COVID-19, les vols internationaux ont repris au S\u00e9n\u00e9gal, mais pour le moment, ils ne sont r\u00e9serv\u00e9s qu'aux citoyens et aux r\u00e9sidents, \u00e0 quelques exceptions pr\u00e8s.\r\n\r\nAkon a d\u00e9clar\u00e9 que le projet avait d\u00e9j\u00e0 obtenu environ un tiers des 6 milliards de dollars n\u00e9cessaires, mais a refus\u00e9 d'identifier publiquement ses investisseurs, invoquant des accords de non-divulgation.\r\n\r\nLe co\u00fbt de l\u2019\u00e9lectricit\u00e9 est une contrainte majeure pour le d\u00e9veloppement du S\u00e9n\u00e9gal. Les prix de l'\u00e9lectricit\u00e9 au S\u00e9n\u00e9gal sont parmi les plus \u00e9lev\u00e9s au monde. Power Africa, une initiative pr\u00e9sidentielle am\u00e9ricaine dirig\u00e9e par l'Agence des \u00c9tats-Unis pour le d\u00e9veloppement international (en anglais : United States Agency for International Development, USAID).\r\n\r\nUSAID fut expuls\u00e9 de la Bolivie par le Pr\u00e9sident Evo Morales. Selon des informations d\u00e9voil\u00e9es par WikiLeaks, l'USAID a vers\u00e9 4 millions de dollars en 2007 \u00e0 des organisations s\u00e9paratistes de Santa Cruz afin de d\u00e9stabiliser le gouvernement bolivien. Selon l\u2019ONG Les Amis de la Terre, les autorit\u00e9s am\u00e9ricaines utiliseraient \u00ab la faim \u00e0 des fins commerciales et politiques, au b\u00e9n\u00e9fice des grosses industries agroalimentaires \u00bb, notamment par le biais de l\u2019USAID pour livrer du \u00ab ma\u00efs transg\u00e9nique dans les pays d\u2019Afrique australe \u00bb. En 2002, l'USAID a jou\u00e9 un r\u00f4le essentiel dans la tentative de coup d'\u00c9tat contre Hugo Ch\u00e1vez, d'apr\u00e8s les messages secrets r\u00e9v\u00e9l\u00e9s par encore une fois par WikiLeaks.\r\n\r\nD'autres figures publiques africaines ont aussi cette envie de retour aux sources. L\u2019acteur britannico nig\u00e9rian Idris Elba pense aussi b\u00e2tir un complexe touristique \u00e9coresponsable en la Sierra Leone, pays \u00e9galement d\u2019Afrique de l\u2019Ouest, d\u2019o\u00f9 son p\u00e8re est originaire.\r\n\r\nAkon City sera \u00e9rig\u00e9 dans le village de Mbodi\u00e8ne, sur les rives de l\u2019Oc\u00e9an Atlantique, \u00e0 une centaine de kilom\u00e8tres au sud de Dakar avec une promesse du ministre Alioune Sarr que \u00ab ce projet soit r\u00e9alis\u00e9 dans les d\u00e9lais indiqu\u00e9s \u00bb.","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/09\/akon-akon-city-2-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/09\/akon-akon-city-2.jpg","post_excerpt":"Akon City sera \u00e9rig\u00e9 dans le village de Mbodi\u00e8ne, sur les rives de l\u2019Oc\u00e9an Atlantique, \u00e0 une centaine de kilom\u00e8tres au sud de Dakar avec une promesse du ministre Alioune Sarr que \u00ab ce projet soit r\u00e9alis\u00e9 dans les d\u00e9lais indiqu\u00e9s \u00bb.","post_date":"4th September 2020, 16:26:43","french_date":"4 septembre 2020, 16:26:43","post_date_gmt":"2020-09-04 20:26:43","comment_count":"0","author_name":"Pablo Michelot","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/akon-aura-son-wakanda-au-senegal\/"}]