[{"id":11789,"title":"L'Afrique cr\u00e9e le plus important march\u00e9 unique au monde","content":"Alors qu'un bloc \u00e9conomique est \u00e9branl\u00e9, un autre d\u00e9marre.\u00a0 Le Royaume-Uni se s\u00e9pare de l'Union europ\u00e9enne, l'Afrique s'unit dans le cadre d'un accord de libre-\u00e9change historique, ce qui en fait l'un des plus importants depuis la cr\u00e9ation de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).\r\n\r\nSelon l'\u00e9conomiste Jeff Gable, l'Afrique devrait \u00eatre soutenue et applaudie pour avoir choisi la collaboration quand le reste du monde choisit l'isolationnisme. En cr\u00e9ant ce march\u00e9 partag\u00e9 entre 54 pays africains, la Zone de libre-\u00e9change continentale africaine (ZLECA) changera d\u00e9finitivement le visage du commerce africain et acc\u00e9l\u00e9rera le d\u00e9veloppement \u00e9conomique du continent noir.\r\n\r\n\r\n\r\nEn bref, la ZLECA cr\u00e9e le 1er janvier 2021 un march\u00e9 unique pour les biens et services, dans l'espoir de stimuler le commerce entre ses nations. L'Afrique a toujours eu un commerce int\u00e9rieur faible. En 2017, les exportations intra-africaines repr\u00e9sentaient 16,6 % des exportations totales, contre 68% en Europe et 59% en Asie.\r\n\r\nCette zone de libre-\u00e9change s'appuie sur les progr\u00e8s r\u00e9alis\u00e9s par huit Communaut\u00e9s \u00c9conomiques R\u00e9gionales (CER) existantes, telles que le March\u00e9 commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA) et la Communaut\u00e9 \u00e9conomique des \u00c9tats de l'Afrique de l'Ouest ( CEDEAO). Ces CER ont jou\u00e9 un r\u00f4le d\u00e9terminant dans la pr\u00e9vention des perturbations de l'approvisionnement alimentaire pendant la pand\u00e9mie.\r\n\r\nDans son discours du jour de l'an, le pr\u00e9sident sud-africain Cyril Ramaphosa a \u00e9voqu\u00e9 son enthousiasme pour le nouveau partenariat: \u00abNous sommes \u00e0 quelques heures de la naissance de la zone de libre-\u00e9change continentale africaine, qui changera fondamentalement le sort \u00e9conomique de notre continent. . C'est le d\u00e9but d'une nouvelle \u00e8re de commerce entre les pays africains\u2026 quand [le continent] r\u00e9alisera son grand potentiel de ses abondantes ressources naturelles et humaines.\u00bb\r\n\r\nL'accord commercial, qui couvrira un march\u00e9 de 1,2 milliard de personnes et un PIB combin\u00e9 de 3 billions de dollars, a \u00e9t\u00e9 sign\u00e9 par 54 des 55 \u00c9tats membres de l'Union africaine; L'\u00c9rythr\u00e9e n'a pas encore adh\u00e9r\u00e9. Selon le Ministre de l\u2019information \u00e9rythr\u00e9en , la position du pays est ancr\u00e9e dans sa position historique en faveur de l\u2019int\u00e9gration r\u00e9gionale par rapport \u00e0 ces aspirations continentales.\r\n\r\nCeci \u00e9tant, en favorisant des niveaux plus \u00e9lev\u00e9s de commerce continental et en investissant les b\u00e9n\u00e9fices dans des infrastructures am\u00e9lior\u00e9es, telles que des installations de transformation et de stockage, les \u00e9conomies africaines peuvent ajouter de la valeur \u00e0 des produits comme le cacao sur le continent pour obtenir une prime, tout en cr\u00e9ant de nouvelles opportunit\u00e9s d'emploi.\r\n\r\nLa Banque africaine de d\u00e9veloppement fait partie de ceux qui ont reconnu cette opportunit\u00e9, investissant des milliards dans la cr\u00e9ation de zones sp\u00e9ciales de transformation agro-industrielle, dont 500 millions de dollars pour le Nig\u00e9ria uniquement pour soutenir une plus grande int\u00e9gration de la production et de la transformation.\r\n\r\nQuoi qu'il en soit, il y a de grands espoirs pour l'accord. \u00abNous voulons \u00e9loigner l\u2019Afrique de ce mod\u00e8le \u00e9conomique colonial qui consiste \u00e0 \u00eatre perp\u00e9tuellement un exportateur de mati\u00e8res premi\u00e8res destin\u00e9es \u00e0 \u00eatre transform\u00e9es ailleurs\u00bb, s'est confi\u00e9 le premier secr\u00e9taire de la Zone de libre-\u00e9change continentale africaine, le Sud-Africain Wamkele Mene, un ancien employ\u00e9 de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) au Financial Times.\r\n\r\nReste maintenant a tuer le Franc CFA, M. Wamkele Mene \u2026","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2021\/01\/1-afrique-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2021\/01\/1-afrique.jpg","post_excerpt":"L'Afrique s'unit dans le cadre d'un accord de libre-\u00e9change historique, ce qui en fait l'un des plus importants depuis la cr\u00e9ation de l'Organisation mondiale du commerce (OMC)","post_date":"12th January 2021, 19:46:42","french_date":"12 janvier 2021, 19:46:42","post_date_gmt":"2021-01-13 00:46:42","comment_count":"0","author_name":"Pablo Michelot","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/lafrique-cree-le-plus-important-marche-unique-au-monde\/"},{"id":11775,"title":"De nouvelles acquisitions qui enrichissent la diversit\u00e9 de la collection du Mus\u00e9e des Beaux-Arts de Montr\u00e9al","content":"En ces temps de gratitudes et de r\u00e9jouissances, le Mus\u00e9e des beaux-arts de Montr\u00e9al (MBAM) souhaite souligner de r\u00e9centes donations qui bonifient sa collection encyclop\u00e9dique et diversifient sa repr\u00e9sentation artistique. Le MBAM poursuit, dans un esprit de vivre-ensemble et d'engagement interculturel, sa volont\u00e9 de multiplier les voix et les points de vue qui s'expriment dans sa collection, en l'enrichissant d'\u0153uvres contemporaines qui font \u00e9cho au monde global.\r\n\r\nLa collection accueille ainsi une \u0153uvre de Firelei\u00a0B\u00e1ez, artiste dominico-am\u00e9ricaine bas\u00e9e \u00e0 New York, qui fait ainsi son entr\u00e9e dans une collection de mus\u00e9e canadien par la voie de notre institution; de Beau\u00a0Dick, artiste et chef Kwakwaka'wakw de Colombie-Britannique; de Stanley\u00a0F\u00e9vrier, artiste multidisciplinaire canadien d'origine ha\u00eftienne; de Duane\u00a0Linklater, artiste cri vivant \u00e0 North Bay (Ontario); et de Manuel\u00a0Mathieu, artiste d'origine ha\u00eftienne vivant \u00e0 Montr\u00e9al.\r\n\r\n\r\n\r\nSans titre (Terra Nova) de Firelei B\u00e1ez\r\nN\u00e9e en 1981 en R\u00e9publique dominicaine, Firelei B\u00e1ez immigre avec sa famille aux \u00c9tats-Unis \u00e0 l\u2019\u00e2ge de 8 ans. Dans ses cr\u00e9ations, B\u00e1ez explore les relations entre les exp\u00e9riences des populations issues de la diaspora, leur imaginaire traditionnel et l\u2019histoire coloniale. Plusieurs de ses \u0153uvres brouillent les fronti\u00e8res spatiales et temporelles par la surimpression de cr\u00e9atures color\u00e9es issues du folklore dominicain sur des documents historiques trouv\u00e9s qu\u2019elle se r\u00e9approprie. Elle y inscrit des figures mythiques, symboles de r\u00e9sistance, au c\u0153ur des repr\u00e9sentations coloniales des territoires, comme le d\u00e9montre la peinture Sans titre (Terra Nova) (2020) acquise par le MBAM.\r\n\r\nLe Mus\u00e9e remercie chaleureusement les fonds qui ont permis l\u2019acquisition de cette \u0153uvre : F\u00eate-champ\u00eatre W. Bruce C. Bailey, Douglas Bensadoun, Diana Billes et le Cercle Forces Femmes du MBAM.\r\n\r\n\r\n\r\nGhost [Spectre] de Beau Dick\r\nNatif de Colombie-Britannique, Beau Dick (1955-2017) est l\u2019un des sculpteurs les plus talentueux de sa g\u00e9n\u00e9ration. Il \u00e9tait aussi chef h\u00e9r\u00e9ditaire de la nation Kwakwaka'wakw et militant politique, d\u00e9fendant des causes telles que la souverainet\u00e9 autochtone et la protection de l\u2019environnement. Il participait activement aux diff\u00e9rentes c\u00e9r\u00e9monies Kwakwaka'wakw et ma\u00eetrisait le langage et les usages des masques de danses c\u00e9r\u00e9monielles. Le masque Ghost [Spectre] (2012) \u00e9tait utilis\u00e9 pour repr\u00e9senter les disparus dans le monde des vivants lors des c\u00e9r\u00e9monies hivernales. Il d\u00e9montre toute la cr\u00e9ativit\u00e9 de Beau Dick dans l\u2019art de faire vivre la tradition sculpturale de sa nation. Le public peut voir cette \u0153uvre dans l\u2019exposition Riopelle : \u00e0 la rencontre des territoires nordiques et des cultures autochtones.\r\n\r\nLe Mus\u00e9e remercie chaleureusement W. Bruce C. Bailey pour le don de cette \u0153uvre.\r\n\r\n\r\n\r\nYes, We Love You de Stanley F\u00e9vrier\r\nN\u00e9 \u00e0 Port-au-Prince en 1976, Stanley F\u00e9vrier explore la critique institutionnelle, les enjeux identitaires, la violence et les in\u00e9galit\u00e9s. Ses \u0153uvres sont politiques et engag\u00e9es. Elles s\u2019inspirent des enjeux de pouvoir d\u00e9coulant de la globalisation, en plus d\u2019aborder des questions plus intimes, comme le rapport \u00e0 soi et \u00e0 l\u2019autre. L\u2019\u0153uvre percutante Yes We Love You (2020) d\u00e9nonce l\u2019impunit\u00e9 dont jouit la violence institutionnalis\u00e9e. Elle renvoie \u00e0 la mort de l\u2019Afro-am\u00e9ricain George Floyd lors de son interpellation par le policier blanc Derek Chauvin, le 25 mai 2020, \u00e0 Minneapolis, aux \u00c9tats-Unis. Ici, F\u00e9vrier propose un autoportrait sculpt\u00e9 dans la position o\u00f9 Floyd a \u00e9t\u00e9 maintenu lors de son arrestation.\r\n\r\nLe Mus\u00e9e remercie chaleureusement An-Lap Vo-Dignard et Jennifer Nguyen qui ont permis l\u2019acquisition de cette \u0153uvre.\r\n\r\n\r\n\r\nUn cadeau de Doreen de Duane Linklater\r\nN\u00e9 en 1976, en Ontario, Duane Linklater est un artiste cri de la nation Omask\u00eako Ininiwak. \u00c0 travers sa d\u00e9marche artistique, il explore les structures\r\nphysiques et th\u00e9oriques du mus\u00e9e, en les confrontant aux conditions actuelles et historiques des peuples autochtones, et aux liens qui les unissent \u00e0 leurs objets utilitaires et sacr\u00e9s. Ses explorations convoquent plusieurs moyens d\u2019expression, dont la sculpture, la photographie, le cin\u00e9ma, la vid\u00e9o, l\u2019installation, l\u2019\u00e9criture et la performance. Ici, l\u2019\u0153uvre un cadeau de Doreen (2016-2019) est compos\u00e9e de la toile d\u2019un tipi qui appartenait \u00e0 Doreen, voisine de l\u2019artiste. Un orage ayant d\u00e9truit son tipi, Doreen avait demand\u00e9 \u00e0 Linklater de l\u2019aider \u00e0 r\u00e9cup\u00e9rer la toile. Elle l\u2019a ensuite g\u00e9n\u00e9reusement offerte \u00e0 l\u2019artiste. Linklater expose ici cette offrande pour c\u00e9l\u00e9brer et symboliser un \u00e9change \u00ab sans interm\u00e9diaire \u00bb entre peuples autochtones. L\u2019\u0153uvre est la premi\u00e8re de l\u2019artiste \u00e0 entrer dans la collection du MBAM. Le public peut l\u2019admirer dans l\u2019exposition Riopelle : \u00e0 la rencontre des\r\nterritoires nordiques et des cultures autochtones.\r\n\r\nLe Mus\u00e9e remercie chaleureusement le fonds comm\u00e9moratif Louise Lalonde\u2010Lamarre qui a permis l\u2019acquisition de cette \u0153uvre.\r\n\r\n\r\n\r\nThe Redemption de Manuel Mathieu\r\nL\u2019artiste d\u2019origine ha\u00eftienne Manuel Mathieu, n\u00e9 en 1986 et vivant \u00e0 Montr\u00e9al, tient pr\u00e9sentement au MBAM son premier solo mus\u00e9al en Am\u00e9rique. Parfois abstraite, parfois figurative, la peinture de Mathieu est \u00e9nergique, fluide, charnelle. On d\u00e9tecte dans son travail une posture conceptuelle o\u00f9 les id\u00e9es et les enjeux sont cod\u00e9s \u00e0 travers une diversit\u00e9 de signes. Ses \u0153uvres explorent les th\u00e8mes de la violence historique et de l'effacement, ainsi que la physicalit\u00e9 de la culture visuelle ha\u00eftienne, de la nature et du symbolisme. Sa peinture The Redemption (2020) r\u00e9f\u00e8re \u00e0 un abandon spirituel ressenti par la jeune femme peinte. Le public peut voir cette \u0153uvre dans l\u2019exposition Manuel Mathieu : Survivance.\r\n\r\nLe MBAM remercie chaleureusement l\u2019artiste pour le don de cette \u0153uvre.","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/12\/mbam-diverse-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/12\/mbam-diverse.jpg","post_excerpt":"Le Mus\u00e9e des beaux-arts de Montr\u00e9al (MBAM) souhaite souligner de r\u00e9centes donations qui bonifient sa collection encyclop\u00e9dique et diversifient sa repr\u00e9sentation artistique","post_date":"17th December 2020, 10:56:53","french_date":"17 d\u00e9cembre 2020, 10:56:53","post_date_gmt":"2020-12-17 15:56:53","comment_count":"0","author_name":"Communiqu\u00e9s","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/de-nouvelles-acquisitions-qui-enrichissent-la-diversite-de-la-collection-du-musee-des-beaux-arts-de-montreal\/"},{"id":11768,"title":"Le commerce intra-africain est essentiel pour amortir les effets des tensions commerciales et des chocs ext\u00e9rieurs, selon Afreximbank","content":"Afreximbank a publi\u00e9 hier son Rapport annuel sur le commerce en Afrique (ATR). Ce rapport passe en revue l'\u00e9volution commerciale et \u00e9conomique en Afrique, lors d'une ann\u00e9e 2019 domin\u00e9e par les guerres commerciales et la hausse des droits de douane qui ont entra\u00een\u00e9 un fort ralentissement du commerce mondial. Cette situation a \u00e9t\u00e9 aggrav\u00e9e par le Covid-19, et de ce fait, apr\u00e8s une baisse de 2,8 % l'an dernier, le commerce mondial devrait se contracter de 9,2 % en 2020.\r\n\r\nLe Rapport annuel sur le commerce en Afrique propose une \u00e9tude approfondie du commerce transfrontalier informel (CTI). C'est la premi\u00e8re fois que l'on tente de mesurer de mani\u00e8re d\u00e9taill\u00e9e le volume et la composition du commerce informel. Malgr\u00e9 les variations r\u00e9gionales, le rapport souligne l'importance du CTI pour la cr\u00e9ation d'emplois et de revenus, estimant qu'il apporte une source de revenus \u00e0 environ 43 % de la population africaine et qu'il est domin\u00e9 par les femmes. En Afrique australe (le bloc de la SADC), les femmes repr\u00e9sentent environ 70 % du commerce transfrontalier informel. En Afrique de l'Ouest, les produits alimentaires et agricoles constituent 30 % du commerce intra-r\u00e9gional.\r\n\r\n\r\n\r\nCommentant le rapport, Prof. Benedict Oramah, Pr\u00e9sident d'Afreximbank, a pr\u00e9cis\u00e9 : \"M\u00eame si le commerce transfrontalier informel repr\u00e9sente une part importante des achats int\u00e9rieurs et est devenu une source majeure de revenus permettant de maintenir les niveaux de consommation des m\u00e9nages, sa contribution au PIB n'est gu\u00e8re reconnue\".\r\n\r\nEn s'appuyant sur des donn\u00e9es factuelles pour mesurer le CTI, le rapport met en \u00e9vidence les transformations \u00e0 apporter pour d\u00e9velopper le commerce intra-africain et faire passer le CTI dans le secteur formel. Par exemple, la suppression des obstacles techniques et non tarifaires au commerce, ainsi que la simplification des processus, l'am\u00e9lioration de l'acc\u00e8s aux financements et la cr\u00e9ation de syst\u00e8mes de paiements num\u00e9ris\u00e9s r\u00e9duisant les risques permettront aux commer\u00e7ants de se d\u00e9velopper et de progresser dans la cha\u00eene de valeur. Dans le commerce transfrontalier informel, les transactions s'effectuent uniquement en esp\u00e8ces.\r\n\r\nLe rapport contient de nombreuses recommandations qui deviendront encore plus pertinentes avec le lancement de la Zone de libre-\u00e9change continentale africaine (ZLECA). Afreximbank, pour sa part, met en place son Syst\u00e8me panafricain de paiements et de r\u00e8glements (PAPSS) pour permettre aux acheteurs et aux vendeurs d'effectuer des transactions en monnaie locale, tout en r\u00e9duisant le risque associ\u00e9 aux transactions en esp\u00e8ces.\r\n\r\nCommerce mondial\r\n\r\nEntre janvier et ao\u00fbt 2020, le commerce de marchandises de l'Afrique s'est contract\u00e9 de 12\u00a0% par rapport \u00e0 la m\u00eame p\u00e9riode de l'an dernier, les mois d'avril et de mai ayant affich\u00e9 les plus forts reculs. Les perspectives pour 2021 sont bonnes : le commerce de l'Afrique devrait conna\u00eetre un rebond important, dans le sillage de la reprise de l'activit\u00e9 \u00e9conomique mondiale et l'augmentation de la demande en mati\u00e8re d'exportations africaines.\r\n\r\nLa part des exportations africaines \u00e0 destination de l'Asie a augment\u00e9 pour atteindre 30,79 % en 2019, tandis que la part de l'Union europ\u00e9enne est tomb\u00e9e \u00e0 24,6 %. La Chine et l'Inde ont \u00e9t\u00e9 les principaux moteurs de l'essor des \u00e9changes commerciaux entre l'Afrique et l'Asie, ces deux pays ayant absorb\u00e9 27 % des exportations totales de marchandises de l'Afrique en 2019.\r\n\r\n[blockquote author=\"Le commerce intra-africain est essentiel pour amortir les effets des tensions commerciales et des chocs ext\u00e9rieurs, selon Afreximbank\" pull=\"pullright\"]\r\n\r\n\r\n \tLe commerce mondial devrait se contracter de 9,2\u00a0% en 2020, apr\u00e8s une baisse de 2,8\u00a0% en 2019.\r\n \tLa part de l'Afrique du commerce mondial est retomb\u00e9e \u00e0 2,7\u00a0% en 2019, \u00e0 comparer aux 4\u00a0% enregistr\u00e9s dans les ann\u00e9es 1970.\r\n \tLe commerce transfrontalier informel (CTI), qui est une composante essentielle du commerce intra-africain, est d'une composition tr\u00e8s diverse.\r\n \tLe Rapport sur le commerce en Afrique estime qu'en Afrique australe, le CTI est tr\u00e8s \u00e9lev\u00e9 et pourrait repr\u00e9senter 80\u00a0% de la valeur du commerce officiel dans certains pays.\r\n \tL'Afrique du Sud est le pays qui a le plus contribu\u00e9 au commerce intra-africain en 2019, avec 23 % des \u00e9changes. Le plus grand bond est venu de la RD Congo, qui est devenue le deuxi\u00e8me acteur du commerce intra-africain, totalisant 10,4 % du total des \u00e9changes. Le Nigeria s'est class\u00e9 au troisi\u00e8me rang, avec 7 %.\r\n \tLe continent demeure trop d\u00e9pendant des exportations de mati\u00e8res premi\u00e8res, le p\u00e9trole et le gaz repr\u00e9sentant plus de 37 % des exportations totales.\r\n \tL'indice des produits de base d'Afreximbank a d\u00e9clin\u00e9 de 20 % depuis l'an dernier, mais affiche une reprise en forme de V depuis le creux du mois d'avril.\r\n\r\n\r\n[\/blockquote]\r\n\r\nOn observe une tendance similaire dans la provenance des importations des pays africains. M\u00eame si l'UE a toujours constitu\u00e9 la principale source, sa part dans les importations africaines n'a cess\u00e9 de diminuer et l'Asie rivalise aujourd'hui avec l'UE.\r\n\r\nCommerce intra-africain\r\n\r\nLa valeur du commerce intra-africain total a diminu\u00e9 de 5,2 % en 2019, r\u00e9duisant sa part dans le commerce africain, qui est pass\u00e9e d'environ 15 % en 2018 \u00e0 14,4 % en 2019.\r\n\r\nL'Afrique du Sud est le pays qui contribue le plus au commerce intra-africain, avec 23,1 % du total des \u00e9changes commerciaux intra-africains en 2019. La R\u00e9publique d\u00e9mocratique du Congo (RDC) a consolid\u00e9 sa position : avec une part de 10,4 % des \u00e9changes commerciaux intra-africains, elle est devenue le deuxi\u00e8me acteur du commerce intra-africain en 2019. Malgr\u00e9 une baisse de 4,7 % des \u00e9changes en valeur, la part du Nigeria est rest\u00e9e constante \u00e0 environ 7\u00a0%, pla\u00e7ant ce pays au troisi\u00e8me rang du commerce intra-africain.\r\n\r\nMati\u00e8res premi\u00e8res\r\n\r\nLe poids des mati\u00e8res premi\u00e8res dans la valeur des exportations africaines est tr\u00e8s \u00e9lev\u00e9. Le p\u00e9trole et le gaz, malgr\u00e9 une baisse significative des cours, repr\u00e9sentaient encore 37 % du total des exportations africaines en 2019. Afreximbank, \u00e0 travers son African Commodity Index, un indice pond\u00e9r\u00e9 qui suit les 13 principales mati\u00e8res premi\u00e8res africaines, a pr\u00e9sent\u00e9 une reprise en forme de V entre f\u00e9vrier et octobre. Bien que l'indice soit environ 30 % inf\u00e9rieur \u00e0 ce qu'il \u00e9tait en d\u00e9cembre 2018 et 20 % inf\u00e9rieur \u00e0 ce qu'il \u00e9tait au d\u00e9but de l'ann\u00e9e.\r\n\r\n\u00c0 propos de Afreximbank\r\nLa Banque africaine d'import-export (Afreximbank) est une institution financi\u00e8re multilat\u00e9rale panafricaine d\u00e9di\u00e9e au financement et \u00e0 la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank a \u00e9t\u00e9 cr\u00e9\u00e9e en octobre 1993 et est d\u00e9tenue par des gouvernements africains, la Banque africaine de d\u00e9veloppement (BAD), des investisseurs priv\u00e9s et institutionnels africains et des investisseurs publics et priv\u00e9s non africains. La Banque a \u00e9t\u00e9 cr\u00e9\u00e9e en vertu de deux documents constitutifs de base \u00e0 savoir l'Accord sign\u00e9 par les \u00c9tats membres, qui lui conf\u00e8re le statut d'organisation internationale, et la Charte, paraph\u00e9e par les actionnaires, qui r\u00e9git sa structure et son fonctionnement. Afreximbank d\u00e9ploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui favorisent la transformation de la structure du commerce africain et acc\u00e9l\u00e8rent l'industrialisation et le commerce intrar\u00e9gional, soutenant ainsi l'expansion \u00e9conomique en Afrique. Au 31 d\u00e9cembre de 2019, le total des actifs et des garanties de la Banque s'\u00e9levait \u00e0 15,5 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s'\u00e9levaient \u00e0 2,8 milliards de dollars US. \u00c9lue \u00ab Banque Africaine de l'ann\u00e9e\u00a0\u00bb en 2019, Afreximbank a d\u00e9caiss\u00e9 plus de 31 milliards de dollars US entre 2016 et 2019. Afreximbank est not\u00e9e A- par GCR International Scale, Baa1 par Moody's et BBB- par Fitch. La Banque a son si\u00e8ge social au Caire, en \u00c9gypte","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/12\/afreximbank-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/12\/afreximbank.jpg","post_excerpt":"Le Rapport annuel sur le commerce en Afrique propose une \u00e9tude approfondie du commerce transfrontalier informel (CTI). C'est la premi\u00e8re fois que l'on tente de mesurer de mani\u00e8re d\u00e9taill\u00e9e le volume et la composition du commerce informel.","post_date":"16th December 2020, 15:14:12","french_date":"16 d\u00e9cembre 2020, 15:14:12","post_date_gmt":"2020-12-16 20:14:12","comment_count":"0","author_name":"Communiqu\u00e9s","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/le-commerce-intra-africain-est-essentiel-pour-amortir-les-effets-des-tensions-commerciales-et-des-chocs-exterieurs-selon-afreximbank\/"},{"id":11765,"title":"Les recommandations du groupe d\u2019Action contre le racisme et les mesures annonc\u00e9es ne sont pas des arr\u00eat\u00e9s ou des d\u00e9crets ou des lois ou m\u00eame des r\u00e8glements","content":"Dans un monde id\u00e9al la parole de chaque repr\u00e9sentant du gouvernement aurait la valeur d\u2019une loi ou si vous pr\u00e9f\u00e9rez repr\u00e9senterait une assurance en b\u00e9ton arm\u00e9. La r\u00e9alit\u00e9 connue est que les propos des autorit\u00e9s en conf\u00e9rence de presse n\u2019ont pas force de loi.\r\n\r\nAu Qu\u00e9bec il importe de souligner que ce sont les arr\u00eat\u00e9s et les d\u00e9crets qui \u00e9tablissent les r\u00e8gles. Les recommandations vont et viennent et ne restent que des recommandations tant qu\u2019elles ne sont pas concr\u00e9tis\u00e9es et mises en pratique: Toute personne qui est le moindrement inform\u00e9 des us et coutumes du Qu\u00e9bec sait que ce qu\u2019un officiel dit un jour peut changer le lendemain aussi facilement et rapidement que les annonces faites concernant la m\u00e9t\u00e9o.\r\n\r\n\r\n\r\nNous le r\u00e9p\u00e9tons les recommandations du groupe d\u2019Action contre le racisme et les mesures annonc\u00e9es ne sont pas des arr\u00eat\u00e9s ou des d\u00e9crets ou des lois ou m\u00eame des r\u00e8glements. En ce sens, rien ne nous dit que les recommandations et mesures annonc\u00e9es ne seront pas mises sous tablettes. Cela ayant d\u00e9j\u00e0 \u00e9t\u00e9 fait dans le pass\u00e9 rien ne nous assure donc que toutes les recommandations seront suivies et appliqu\u00e9es et ce dans un d\u00e9lai rapide. Par cons\u00e9quent \u00e0 la Ligue des Noirs du Qu\u00e9bec on garde les pieds sur terre. On sait que face \u00e0 de simples mesures annonc\u00e9es, \u00e0 de simples recommandations il faut demeurer prudent.\r\n\r\nAu regard du contenu de ce qui a \u00e9t\u00e9 annonc\u00e9 il est \u00e9vident que le gouvernement a su \u00e9couter les pr\u00e9occupations soumises mais il n\u2019a pas livr\u00e9 tout ce qui avait \u00e9t\u00e9 requis. On est loin. Nous voulions des assurances et non de simples paroles ou promesses pouvant dispara\u00eetre du jour ou lendemain. Est ce que le gouvernement est de bonne foi? Nous ne pouvons pas dire le contraire ni affirmer que c\u2019est le cas.\r\n\r\nLes mesures annonc\u00e9es seront elle mises en oeuvre dans l\u2019imm\u00e9diat nous ne le savons pas \u00e0 l\u2019instar du Qu\u00e9bec. Nous savons que l\u2019espoir n\u2019a aucune valeur tant que non concr\u00e9tis\u00e9 par les faits ou minimalement par la confirmation d\u2019une assurance. Pour ce qui est de notre premier ministre on l\u2019aura vu rarement revenir sur la parole donn\u00e9e: ici il ne s\u2019est pas engag\u00e9 s\u2019il le fait que l\u2019on aime ou pas celui-ci cela aura une signification et enverra un message partout au Qu\u00e9bec.\r\n\r\nCe que dit un premier ministre rev\u00eat une importance particuli\u00e8re puisque la population le juge en fonction du respect de ses paroles. Le qu\u00e9b\u00e9cois moyen sait exactement \u00e0 quoi s\u2019en tenir sur les paroles de la plupart des politiciens. Certains sont honn\u00eates et vertueux au point o\u00f9 l\u2019on peut les\r\ncroire imm\u00e9diatement sur parole. La Ligue des Noirs du Qu\u00e9bec veut croire et avoir l\u2019image d\u2019un premier ministre vertueux.\r\n\r\nSi le gouvernement respecte les recommandations ou si vous pr\u00e9f\u00e9rez les annonces faites par le groupe d\u2019action contre le racisme et les applique il est \u00e9vident que l\u2019on ne pourra que dire bravo celui-ci \u00e9tait vraiment d\u00e9cid\u00e9 \u00e0 agir. Dans une telle \u00e9ventualit\u00e9 seule une personne de mauvaise foi pourrait contester le fait que la CAQ incarne bel et bien le changement soit la raison principale pour laquelle on l\u2019a \u00e9lu au pouvoir au d\u00e9part.\r\n\r\nOn veut pouvoir \u00eatre fier de notre gouvernement et du Qu\u00e9bec. On veut un Qu\u00e9bec inclusif un Qu\u00e9bec o\u00f9 tous auraient leur place et ne seraient pas victimes ou expos\u00e9s au racisme. Que ce racisme provienne d\u2019individus ou du syst\u00e8me en lui-m\u00eame l\u2019important est qu\u2019il soit reconnu publiquement et \u00e9radiqu\u00e9 \u00e0 sa source l\u00e9galement par les instances au pouvoir.\r\n\r\nDans le cas d\u2019actions v\u00e9ritables menant \u00e0 un changement positif et social profond on ne pourra que remercier le gouvernement et lui renouveler la confiance plac\u00e9e en lui. Un gouvernement qui tient ses promesses est un gouvernement sur lequel on peut compter.\r\n\r\nNous allons donc observer pour le moment aucune somme pr\u00e9cise n\u2019est sur la table nous n\u2019avons aucun plan pr\u00e9cis sous les yeux nous ne savons pas ce que va co\u00fbter l\u2019ensemble des mesures nous ne connaissons m\u00eame pas l\u2019\u00e9ch\u00e9ancier. Tout ce que nous savons est que ce qui avait \u00e9t\u00e9 mis de l\u2019avant \u00e9tait une r\u00e9alisation concr\u00e8te et rapide. Gardons donc cela \u00e0 l\u2019esprit et demeurons vigilant.","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/12\/nadine-girault-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/12\/nadine-girault-1024x632.jpg","post_excerpt":"Les recommandations du groupe d\u2019Action contre le racisme et les mesures annonc\u00e9es ne sont pas des arr\u00eat\u00e9s ou des d\u00e9crets ou des lois ou m\u00eame des r\u00e8glements. En ce sens, rien ne nous dit que les recommandations et mesures annonc\u00e9es ne seront pas mises sous tablettes.","post_date":"15th December 2020, 16:09:17","french_date":"15 d\u00e9cembre 2020, 16:09:17","post_date_gmt":"2020-12-15 21:09:17","comment_count":"0","author_name":"Ligue des Noirs du Qu\u00e9bec","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/les-recommandations-du-groupe-daction-contre-le-racisme-et-les-mesures-annoncees-ne-sont-pas-des-arretes-ou-des-decrets-ou-des-lois-ou-meme-des-reglements\/"}]