[{"id":11759,"title":"La plus ancienne compagnie de th\u00e9\u00e2tre Noir au Canada c\u00e9l\u00e8bre son 50e anniversaire!","content":"Le Black Theatre Workshop (BTW), la compagnie de th\u00e9\u00e2tre Noir ayant le plus de long\u00e9vit\u00e9 au Canada, a atteint un jalon important dans sa trajectoire : son 50e anniversaire.\r\n\r\nDepuis 50 ans, BTW est un pilier dans le monde du th\u00e9\u00e2tre canadien. La compagnie se consacre au d\u00e9veloppement et \u00e0 la promotion d\u2019histoires qui c\u00e9l\u00e8brent la soci\u00e9t\u00e9 et la culture noires. La compagnie a connu ses d\u00e9buts au sein du Comit\u00e9 d\u2019arts dramatiques de l\u2019Association Trinidad & Tobago de Montr\u00e9al pour devenir une compagnie de th\u00e9\u00e2tre professionnelle de renom. Laur\u00e9at de plusieurs prix, BTW a fait preuve de pers\u00e9v\u00e9rance, de r\u00e9silience et d\u2019innovation. En grandissant, elle s\u2019est impos\u00e9e comme une compagnie de th\u00e9\u00e2tre pr\u00e9\u00e9minente \u00e0 Montr\u00e9al et \u00e0 travers le pays. Maintenant dans sa 50e ann\u00e9e, BTW est heureux de lancer une saison qui donnera le ton pour un avenir fort prometteur.\r\n\r\nLa pand\u00e9mie du coronavirus a forc\u00e9 BTW \u00e0 abandonner sa programmation initiale et la plupart de ses productions ont \u00e9t\u00e9 repouss\u00e9es \u00e0 2021-2022. Malgr\u00e9 cela, BTW puise dans ses cinq d\u00e9cennies d\u2019exp\u00e9rience pour produire une 50e saison sans \u00e9gal : la compagnie met les bouch\u00e9es doubles pour pr\u00e9senter leurs \u00e9v\u00e8nements de fa\u00e7on virtuelle et pour cr\u00e9er de nouvelles \u0153uvres.\r\nUN MOT DU DIRECTEUR ARTISTIQUE\r\n\u00ab Apr\u00e8s toutes ces ann\u00e9es, Black Theatre Workshop existe, r\u00e9ussit et \u00e9volue gr\u00e2ce aux artistes d\u00e9vou\u00e9s et aux gens qui soutiennent la compagnie et qui font partie de sa riche histoire des cinq derni\u00e8res d\u00e9cennies, dit Quincy Armorer, directeur artistique de BTW. Cette long\u00e9vit\u00e9 n\u2019est pas accidentelle. Nous sommes juch\u00e9s sur les \u00e9paules de plusieurs pionniers qui ont lutt\u00e9 afin d\u2019assurer que les histoires des Noirs aient leur place au sein du th\u00e9\u00e2tre qu\u00e9b\u00e9cois et canadien. Nous sommes fiers de cet h\u00e9ritage, et nous continuerons \u00e0 l\u2019honorer dans toutes nos initiatives. \u00bb\r\n\r\n\u00ab L\u2019approche de notre 50e anniversaire nous a port\u00e9 \u00e0 r\u00e9fl\u00e9chir profond\u00e9ment \u00e0 notre avenir. Nous avons une grande responsabilit\u00e9 envers les communaut\u00e9s syst\u00e9matiquement d\u00e9favoris\u00e9es que nous repr\u00e9sentons. Cette responsabilit\u00e9 n\u2019est pas prise \u00e0 la l\u00e9g\u00e8re, explique Quincy Armorer. Il y a une prise de conscience grandissante du mouvement mondial pour mettre fin au racisme anti-Noir. Nous sommes donc en questionnement. Quel genre de compagnie de th\u00e9\u00e2tre voulons-nous \u00eatre? Quelles sont les histoires qui doivent \u00eatre racont\u00e9es? Comment notre compagnie peut-elle demeurer pertinente dans une soci\u00e9t\u00e9 et une industrie constamment en changement? \u00bb\r\n\r\n\u00ab Nous sommes \u00e0 une crois\u00e9e des chemins au m\u00eame moment o\u00f9 nous approchons un point tournant. Ces r\u00e9flexions sur notre place dans le paysage artistique de Montr\u00e9al, du Qu\u00e9bec et du Canada nous ont aid\u00e9 \u00e0 mieux d\u00e9terminer notre direction. Notre 50e saison devait \u00eatre la plus importante que notre compagnie ait jamais connue avec, pour la premi\u00e8re fois, trois productions de sc\u00e8ne principale! Nous avons malheureusement d\u00fb repousser tous ces projets, mais nous sommes heureux de marquer cette ann\u00e9e importante avec une saison intime qui inclut des \u00e9v\u00e8nements en direct et virtuels, nous menant au prochain demi-si\u00e8cle de BTW, et bien au-del\u00e0. \u00bb\r\nNOUVELLES EXCITANTES, \u00c9QUIPE GRANDISSANTE\r\n\r\n\r\n\r\nPour sa 50e saison, BTW est heureux d\u2019annoncer la nomination de Lydie Dubuisson comme nouvelle associ\u00e9e artistique. Dramaturge et r\u00e9alisatrice bilingue \u00e9mergente, elle est une ancienne \u00e9l\u00e8ve du Programme de mentorat d'artistes de BTW. Elle a une carri\u00e8re tr\u00e8s prometteuse devant elle, autant dans le th\u00e9\u00e2tre anglophone que francophone. En tant que membre de l\u2019\u00e9quipe BTW, elle travaillera \u00e9troitement avec le directeur artistique Quincy Armorer sur la future programmation de la compagnie, ainsi que sur les initiatives de d\u00e9veloppement de pi\u00e8ces de th\u00e9\u00e2tre et d\u2019autres projets artistiques.\r\nBTW accueillera aussi deux concepteurs en r\u00e9sidence pour les productions de sc\u00e8ne principale de la 50e saison, qui ont \u00e9t\u00e9 repouss\u00e9es en raison de la pand\u00e9mie. La costumi\u00e8re et sc\u00e9nographe Nalo Soyini Bruce et le concepteur lumi\u00e8re Tim Rodrigues ont travaill\u00e9 avec BTW sur plusieurs projets. Ils collaboreront ainsi au d\u00e9veloppement des futurs projets de BTW et seront responsables de la direction artistique des productions qui auront lieu en 2021-2022.\r\n\r\nLes performances en direct ont \u00e9galement \u00e9t\u00e9 interrompues \u00e0 cause de la pand\u00e9mie, mais BTW continue \u00e0 mettre l\u2019emphase sur la cr\u00e9ation de nouvelles \u0153uvres. BTW, en partenariat avec BradyWorks, mettra en sc\u00e8ne un nouvel op\u00e9ra de chambre, Backstage at Carnegie Hall par le compositeur Tim Brady et la librettiste Audrey Dwyer. Financ\u00e9e par le Fonds national de cr\u00e9ation du Centre national des Arts, Backstage at Carnegie Hall est inspir\u00e9e par la vie du guitariste Charlie Christian. L\u2019\u0153uvre sera d\u00e9velopp\u00e9e au cours des deux prochaines ann\u00e9es et conna\u00eetra sa premi\u00e8re mondiale \u00e0 l\u2019automne 2022. Les sc\u00e9naristes Donna-Michelle St. Bernard et Kym Dominique-Ferguson travaillent actuellement sur des \u0153uvres command\u00e9es. Une traduction fran\u00e7aise command\u00e9e de Simone Half and Half par Christine Rodriguez est aussi en cours.\r\nPROGRAMMATION DE LA 50e SAISON\r\nLe premier \u00e9v\u00e8nement de la 50e saison sera la S\u00e9rie D\u00e9couverte annuelle, une lecture d\u2019une nouvelle \u0153uvre en d\u00e9veloppement. La pi\u00e8ce de choix cette ann\u00e9e est Sanctuary par l'associ\u00e9e artistique nouvellement nomm\u00e9e de BTW, Lydie Dubuisson. Sanctuary est une discussion f\u00e9ministe entre une adolescente et sa s\u0153ur, sa marraine, sa meilleure amie, son pasteur et Dieu. Elle se r\u00e9fugie dans le sanctuaire de son \u00e9glise, \u00e0 la recherche de r\u00e9ponses sur son avenir. \u00c0 cause de la pand\u00e9mie, la S\u00e9rie D\u00e9couverte sera un \u00e9v\u00e8nement virtuel cette ann\u00e9e, diffus\u00e9 en direct sur la page Facebook de BTW le 11 d\u00e9cembre 2020.\r\n\r\nLe 50e anniversaire de Black Theatre Workshop marque aussi le 35e anniversaire du Gala Vision C\u00e9l\u00e9bration. Cet \u00e9v\u00e8nement annuel rend hommage aux Qu\u00e9b\u00e9cois et aux Canadiens noirs qui ont grandement contribu\u00e9 aux arts du spectacle. Cette ann\u00e9e, le prestigieux Prix de la r\u00e9ussite Dr. Martin Luther King Jr. sera pr\u00e9sent\u00e9 \u00e0 Eddy Toussaint, danseur, chor\u00e9graphe, enseignant et directeur artistique d\u2019origine ha\u00eftienne. Le Prix de service communautaire Dr. Clarence Bayne et les deux prix jeunesse seront aussi pr\u00e9sent\u00e9s au gala, qui sera tenu en ligne cette ann\u00e9e, en direct sur la page Facebook de BTW. Le Gala Vision C\u00e9l\u00e9bration aura lieu le samedi 30 janvier 2021 \u00e0 19h et pr\u00e9sentera des performances d\u2019artistes montr\u00e9alais, incluant une performance sp\u00e9ciale de la chanteuse Ranee Lee, laur\u00e9ate de nombreux prix!\r\n\r\nBTW est surtout connue comme une compagnie de th\u00e9\u00e2tre anglophone, mais elle s\u2019engage \u00e0 \u00e9largir sa programmation afin d\u2019offrir des productions et des performances en fran\u00e7ais. Apr\u00e8s avoir collabor\u00e9 avec l\u2019Espace Libre (Black Boys) et le Th\u00e9\u00e2tre d\u2019Aujourd\u2019hui (Ang\u00e9lique), BTW est heureux de s\u2019associer au Th\u00e9\u00e2tre La Licorne pour un atelier sur la traduction anglaise\/fran\u00e7aise faite par Mishka Lavigne de l\u2019\u0153uvre Pipeline de Dominique Morisseau, qui sera pr\u00e9sent\u00e9e au printemps 2021. Pipeline raconte l\u2019histoire d\u2019une m\u00e8re et sa lutte pour prot\u00e9ger son fils adolescent. Elle fait tout pour l\u2019emp\u00eacher de tomber dans la \u00ab pipeline \u00e9cole-prison \u00bb, qui envoie les jeunes sous-privil\u00e9gi\u00e9s directement de l\u2019\u00e9cole publique au syst\u00e8me judiciaire p\u00e9nal. La pi\u00e8ce souligne non seulement les probl\u00e8mes raciaux graves des \u00c9tats-Unis, mais aussi nos propres d\u00e9s\u00e9quilibres syst\u00e9miques raciaux, ici au Canada. Cette collaboration entre BTW et La Licorne sera prolong\u00e9e \u00e0 la saison 2021-2022. Une troupe bilingue jouera simultan\u00e9ment la pi\u00e8ce dans ses deux versions, en anglais et en fran\u00e7ais.\r\n\r\nDans le nouvel an, BTW pr\u00e9sentera aussi un Jam de po\u00e9sie en ligne! Cet \u00e9v\u00e8nement rassemblera les artistes de cr\u00e9ation parl\u00e9e les plus talentueux de Montr\u00e9al, lors duquel chaque po\u00e8te pr\u00e9sentera une \u0153uvre sur un th\u00e8me choisi \u00e0 l'avance. Apr\u00e8s la pr\u00e9sentation, les po\u00e8tes participeront \u00e0 une discussion en direct et \u00e0 une s\u00e9ance de questions-r\u00e9ponses avec le public. Soyez inspir\u00e9s et laissez-vous emporter par le pouvoir de la parole au Jam de po\u00e9sie BTW. Visitez le site de BTW pour plus de renseignements.\r\n\r\n[blockquote author=\"Quincy Armorer, directeur artistique de BTW\" pull=\"normal\"]Plusieurs des projets de BTW dans la saison \u00e0 venir portent sur le mouvement Black Lives Matter. Plus que jamais, nous avons besoin d\u2019histoires de membres de la communaut\u00e9 noire. Les projets de la deuxi\u00e8me moiti\u00e9 de la saison r\u00e9pondent \u00e0 ce besoin urgent d\u2019attirer l\u2019attention vers les difficult\u00e9s et les injustices souffertes par les communaut\u00e9s noires \u00e0 travers le monde.[\/blockquote]\r\n\r\nPlus t\u00f4t cette ann\u00e9e, BTW a \u00e9t\u00e9 s\u00e9lectionn\u00e9 parmi 11 compagnies \u00e0 travers le pays pour participer dans l\u2019initiative Envol\u00e9es th\u00e9\u00e2trales du Centre national des Arts, pr\u00e9sentant, au courant de la pand\u00e9mie, des performances \u00e0 grande \u00e9chelle devant un public en direct qui respectent l\u2019\u00e9loignement physique. Puisque Montr\u00e9al est en zone rouge, la performance initialement pr\u00e9vue pour la fin de semaine de l\u2019Action de gr\u00e2ce a \u00e9t\u00e9 report\u00e9e au printemps. Black and Blue Matters - Track 1: No One Gives a F*ck About A Cop est un extrait d\u2019une production \u00e0 venir de BTW. Black and Blue Matters est une com\u00e9die musicale satirique et interactive de hip-hop, \u00e9crite par Omari Newton et r\u00e9alis\u00e9e par Diane Roberts. Cette installation-performance est une lutte rap entre Sammir Frederique, un ado noir qui fut touch\u00e9 par neuf balles par un policier, et David Harrison, le policier blanc qui lui a tir\u00e9 dessus. L\u2019histoire vise \u00e0 d\u00e9cortiquer le syst\u00e8me judiciaire, la supr\u00e9matie blanche et la nature du trauma post- et n\u00e9o-colonial. La date exacte de cette pr\u00e9sentation sera bient\u00f4t d\u00e9termin\u00e9e en collaboration avec le Centre national des Arts.\r\n\r\nLe Programme de mentorat d'artistes (AMP) est dans sa huiti\u00e8me ann\u00e9e. Cette saison, le programme accueille un ensemble de 11 artistes PANDC \u00e9mergents du monde du th\u00e9\u00e2tre. Le programme leur permet de d\u00e9velopper et de renforcer leurs comp\u00e9tences tout en les pr\u00e9parant \u00e0 des carri\u00e8res professionnelles dans les arts de la sc\u00e8ne. Gr\u00e2ce au soutien continu du minist\u00e8re du Patrimoine canadien, ainsi que la nouvelle commandite de la DAN School of Drama & Music \u00e0 l\u2019Universit\u00e9 Queen\u2019s, le programme continue \u00e0 \u00eatre une ressource indispensable pour les artistes de th\u00e9\u00e2tre \u00e9mergents. L'\u00e9v\u00e8nement Industry Showcase du Programme de mentorat d'artistes aura lieu du 22 au 25 avril 2021 en direct sur la page Facebook de BTW. C\u2019est un rassemblement qui permettra \u00e0 ces jeunes artistes de cr\u00e9er des liens avec des r\u00e9alisateurs, des directeurs artistiques, des agents et d\u2019autres membres de l\u2019industrie \u00e0 Montr\u00e9al et \u00e0 travers le pays.\r\n\r\n\u00a0","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/btw-50-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/btw-50.jpg","post_excerpt":"Le Black Theatre Workshop (BTW), la compagnie de th\u00e9\u00e2tre Noir ayant le plus de long\u00e9vit\u00e9 au Canada, a atteint un jalon important dans sa trajectoire : son 50e anniversaire.","post_date":"19th November 2020, 20:25:09","french_date":"19 novembre 2020, 20:25:09","post_date_gmt":"2020-11-20 01:25:09","comment_count":"0","author_name":"Communiqu\u00e9s","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/la-plus-ancienne-compagnie-de-theatre-noir-au-canada-celebre-son-50e-anniversaire\/"},{"id":11754,"title":"Un long chemin vers la libert\u00e9: Une murale comm\u00e9morative en hommage \u00e0 Nelson Mandela d\u00e9voil\u00e9e \u00e0 Montr\u00e9al","content":"La Table ronde du Mois de l\u2019histoire des Noirs et l\u2019\u00c9glise Union Unie ont d\u00e9voil\u00e9 aujourd\u2019hui une \u0153uvre murale en hommage \u00e0 Nelson Mandela, leader mondial pour la paix, la justice sociale, les droits humains et l'\u00e9galit\u00e9 pour toutes et tous. R\u00e9alis\u00e9e en collaboration avec l\u2019organisme MU, cette murale comm\u00e9morative vise \u00e0 souligner la c\u00e9l\u00e8bre visite de Nelson Mandela \u00e0 Montr\u00e9al, il y a 30 ans.\r\n\r\n\r\n\r\nLa fresque Intitul\u00e9e \u00ab Un long chemin vers la libert\u00e9 \u00bb (Long Walk to Freedom) titre du r\u00e9cit autobiographique de Nelson Mandela, a \u00e9t\u00e9 r\u00e9alis\u00e9e par l\u2019artiste visuel Franco \u00c9galit\u00e9, avec la collaboration de Kevin Ledo. L\u2019\u0153uvre est visible sur le mur de l\u2019\u00c9glise Union Unie, sur Atwater au coin de la rue Delisle.\r\n\r\nVisite historique de Nelson Mandela \u00e0 Montr\u00e9al, il y a 30 ans\r\nLe 19 juin 1990, dans les mois suivant sa lib\u00e9ration en f\u00e9vrier 1990, Nelson Mandela fait une visite-\u00e9clair de trois heures et demi \u00e0 Montr\u00e9al, une des premi\u00e8res villes du monde \u00e0 militer activement contre l\u2019apartheid. Invit\u00e9 dans le cadre de sa tourn\u00e9e mondiale de reconnaissance, le leader sud-africain se rend \u00e0 l\u2019\u00c9glise Union Unie pour saluer les membres de la congr\u00e9gation qui sont \u00e0 l\u2019avant-plan du combat pour la lib\u00e9ration des prisonniers politiques de l'ANC (Congr\u00e8s National Africain) et la lutte contre les lois de l'apartheid en Afrique du Sud. Mandela est \u00e9galement re\u00e7u \u00e0 l\u2019h\u00f4tel de ville par le maire de Montr\u00e9al, Jean Dor\u00e9, o\u00f9 il sera acclam\u00e9 par pr\u00e8s de 20 000 personnes sur la place Champ-de-Mars, derri\u00e8re l\u2019h\u00f4tel de ville.\r\n\r\n\u00ab La murale Nelson Mandela contribuera \u00e0 garder les th\u00e8mes de la justice et de l'\u00e9galit\u00e9 grav\u00e9s de mani\u00e8re ind\u00e9l\u00e9bile dans l'esprit de tous ceux qui verront l'image d'un homme dont la vie a \u00e9t\u00e9 consacr\u00e9e aux id\u00e9aux les plus \u00e9lev\u00e9s \u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 Mme Erene Anthony, ancienne pr\u00e9sidente du Conseil d\u2019administration et membre de l\u2019\u00c9glise Union Unie.\r\n\r\nUne lutte constante contre la discrimination et le racisme\r\nLes r\u00e9cents \u00e9v\u00e9nements survenus dans la foul\u00e9e de la mort de George Floyd le 25 mai dernier, rappellent tristement que la discrimination raciale envers les personnes noires demeure encore tr\u00e8s pr\u00e9sente. La fracture raciale et les injustices auxquelles beaucoup sont encore confront\u00e9s aujourd'hui doivent \u00eatre bannies de notre soci\u00e9t\u00e9. Cette initiative s\u2019inscrit dans le cadre du projet \u00ab C'est notre vrai Montr\u00e9al \u00bb qui est appuy\u00e9 par Patrimoine Canada et qui a pour but de mettre en valeur la contribution et la riche histoire des Noirs \u00e0 Montr\u00e9al.\r\n\r\n\u00ab Cette \u0153uvre d'art public constitue un geste fort destin\u00e9 \u00e0 infl\u00e9chir l'augmentation des pratiques raciales discriminatoires ici et ailleurs, et porter un message d\u2019espoir, de tol\u00e9rance, de paix et de justice sociale \u00bb, a soulign\u00e9 M. Michael P. Farkas, pr\u00e9sident du conseil d\u2019administration de la Table ronde du Mois de l\u2019histoire des Noirs.\r\n\r\n\u00ab\u00a0 MU est tr\u00e8s fier de s\u2019associer \u00e0 ce projet qui a une port\u00e9e significative et symbolique pour les communaut\u00e9s noires et pour toute la communaut\u00e9 montr\u00e9alaise. L\u2019art mural joue historiquement un r\u00f4le d\u2019\u00e9ducation, et cela est encore plus vrai pour cette murale. Par l\u2019histoire qu\u2019elle raconte, elle marque le temps, rappellera le r\u00f4le qu\u2019a jou\u00e9 Montr\u00e9al dans la lutte contre l\u2019apartheid et notre engagement dans la lutte contre le racisme. Surtout, elle est porteuse de lumi\u00e8re, de dignit\u00e9 et d\u2019un message d\u2019espoir \u00bb, a indiqu\u00e9 Mme Elizabeth-Ann Doyle, directrice g\u00e9n\u00e9rale et artistique de MU.\r\n\r\n\u00c0 propos de La Table ronde du Mois de l\u2019histoire des Noirs\r\nLa Table ronde du Mois de l\u2019histoire des Noirs est une organisation sans but lucratif cr\u00e9\u00e9e afin de promouvoir les activit\u00e9s relatives aux diff\u00e9rents aspects de l'histoire des communaut\u00e9s noires dans un esprit privil\u00e9giant autant les dimensions historiques que contemporaines.\r\n\r\n\u00c0 propos de l\u2019\u00c9glise Union Unie\r\nFond\u00e9e en 1907 par plusieurs membres de la communaut\u00e9 noire de Montr\u00e9al, l\u2019\u00c9glise Union Unie est l\u2019une des plus ancienne congr\u00e9gation noire du Canada.\r\n\r\n\u00c0 propos de MU\r\nMU est un organisme de bienfaisance qui a pour mission de transformer l\u2019espace public montr\u00e9alais en r\u00e9alisant des murales ancr\u00e9es dans les communaut\u00e9s. MU contribue \u00e0 susciter une r\u00e9flexion sur l\u2019impact des arts visuels aupr\u00e8s des citoyens en les int\u00e9grant dans son approche de d\u00e9veloppement. Cette approche allie la cr\u00e9ation d\u2019\u0153uvres d\u2019art dans l\u2019espace public \u00e0 une requalification urbaine et une cr\u00e9ation de sens commun.","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/murale-mandela-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/murale-mandela.jpg","post_excerpt":"La fresque Intitul\u00e9e \u00ab Un long chemin vers la libert\u00e9 \u00bb (Long Walk to Freedom) titre du r\u00e9cit autobiographique de Nelson Mandela, a \u00e9t\u00e9 r\u00e9alis\u00e9e par l\u2019artiste visuel Franco \u00c9galit\u00e9, avec la collaboration de Kevin Ledo. L\u2019\u0153uvre est visible sur le mur de l\u2019\u00c9glise Union Unie, sur Atwater au coin de la rue Delisle.","post_date":"16th November 2020, 17:41:22","french_date":"16 novembre 2020, 17:41:22","post_date_gmt":"2020-11-16 22:41:22","comment_count":"0","author_name":"Communiqu\u00e9s","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/un-long-chemin-vers-la-liberte-une-murale-commemorative-en-hommage-a-nelson-mandela-devoilee-a-montreal\/"},{"id":11744,"title":"Si les \u00c9tats-Unis peuvent lutter contre le racisme syst\u00e9mique le Qu\u00e9bec aussi le peut","content":"C'est avec une grande joie que La Ligue des Noirs du Qu\u00e9bec f\u00e9licite Joe Biden et Kamala Harris pour leur victoire supr\u00eame \u00e0 la pr\u00e9sidence des \u00c9tats Unis. La victoire de Jo Biden sur Trump est possiblement le d\u00e9but d\u2019une nouvelle Am\u00e9rique beaucoup plus \u00e9galitaire. Trump a perdu vive le roi. Sans faire de jeu de mot il \u00e9tait \u00e9vident pour plusieurs que Trump avait peu de chance de l\u2019emporter \u00e0 partir du moment o\u00f9 les \u00e9lecteurs qui en avaient assez du racisme syst\u00e9mique et de la discrimination syst\u00e9mique se sont lanc\u00e9s dans la lutte. Il y a une limite \u00e0 la tromperie sans faire de jeu de mots.\r\n\r\nAvec Joe Biden les Am\u00e9ricains avaient devant eux une personne qui avait promis de lutter contre le racisme syst\u00e9mique et contre la discrimination syst\u00e9mique et surtout un politique qui n\u2019\u00e9tait pas connu pour \u00eatre fi\u00e9f\u00e9 menteur. Une fois \u00e9lus le pr\u00e9sident Joe Biden et la vice pr\u00e9sidente Kamala Harris se sont publiquement engag\u00e9s \u00e0 agir contre le racisme syst\u00e9mique.\r\n\r\nS\u00e9rieusement lorsque m\u00eame les r\u00e9seaux de t\u00e9l\u00e9vision doivent vous censurer c\u2019est que vous \u00eates reconnu comme \u00e9tant une personne que l\u2019on ne peut plus tol\u00e9rer.\r\n\r\n\r\n\r\nLe d\u00e9part est lanc\u00e9 et quoiqu\u2019il se passe il serait tr\u00e8s improbable que le nouveau pr\u00e9sident fasse pire que l\u2019ancien. Une nouvelle page de l\u2019histoire aura \u00e9t\u00e9 tourn\u00e9e. L\u2019\u00e9motion \u00e9tait \u00e0 son comble au point ou m\u00eame un commentateur politique aura pleur\u00e9 en ondes en exultant sa joie qu\u2019il ne pouvait retenir.\r\n\r\nAvoir un homme politique dont on peut \u00eatre fiers change la donne et de beaucoup. Le peuple pourra respirer et avoir foi en l\u2019avenir pour lui m\u00eame et ses enfants.\r\n\r\nBonne partie de Golf Trump\u2026\r\n\r\nAu Canada et particuli\u00e8rement au Qu\u00e9bec nous attendons des politiciens qui auront des convictions aussi profondes et une intention aussi ferme que Joe Biden concernant la lutte contre le racisme syst\u00e9mique et contre la discrimination syst\u00e9mique. Ceux qui nient encore au lieu de regarder la r\u00e9alit\u00e9 en face ne sont pas de notre \u00e9poque pas de notre temps et vraisemblablement d\u00e9connect\u00e9 de l\u2019ensemble de la population.\r\n\r\nQuand on pense \u00e0 ce qui se passe parfois dans nos \u00e9coles on se doit d\u2019assister \u00e0 un r\u00e9veil collectif : le scandale concernant le fait qu\u2019un professeur ait pu harceler r\u00e9guli\u00e8rement des \u00e9l\u00e8ves et se soit comport\u00e9 en personne raciste et haineuse envers plusieurs mineurs dont il avait la charge \u00e0 l\u2019\u00e9cole secondaire Henri Bourrassa en toute impunit\u00e9 pendant plusieurs ann\u00e9es r\u00e9v\u00e8le l\u2019ampleur de la probl\u00e9matique du racisme syst\u00e9mique au Qu\u00e9bec.\r\n\r\nSi vous osez d\u00e9noncer inacceptable certains tenants du racisme ou leurs sympathisants s\u2019empressent de vous traiter de raciste. D\u2019imb\u00e9cile, d\u2019\u00e9pais, de chialeurs ou voire de nom d\u2019oiseaux exotiques quand ils ne vous disent pas que vous \u00eates dans les patates.\r\n\r\nHeureusement ce ne sont pas toute s les personne s qui sont insensibles ou qui font preuve d\u2019absence d\u2019empathie. En effet, le Qu\u00e9bec est rempli de personnes cens\u00e9es et merveilleuses qui ont ouvert les yeux et savent ce qu\u2019est le racisme ce qu\u2019est le racisme syst\u00e9mique et ce qu\u2019est v\u00e9ritablement la discrimination syst\u00e9mique.\r\n\r\nL\u2019ensemble du Qu\u00e9bec ne peut qu\u2019\u00eatre fier de ces personnes qui ne font pas semblant d\u2019\u00eatre et qui r\u00e9fl\u00e9chissent avant de faire des commentaires. On aura beau dire mais la culture demeure importante et celle ci doit refl\u00e9ter les valeurs actuelles de notre temps.\r\n\r\nPrenons ce qui est positif et donc b\u00e9n\u00e9fique pour le pr\u00e9sent et le futur le reste laissons le o\u00f9 il se trouve pour \u00e9viter de contaminer les esprits. Comme le diront plusieurs le racisme sous toute s ses formes est pour ainsi dire l\u2019\u00e9quivalent d\u2019un virus. Le propager est un non sens surtout lorsque cela permet de blesser ou d\u2019humilier une cat\u00e9gorie de la population. Agissons intelligemment pour le pr\u00e9sent et l\u2019avenir. Faisons en sorte de pouvoir \u00eatre fier et de rendre le monde meilleur qu\u2019il ne l\u2019est actuellement.","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/blm-montreal-1-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/blm-montreal-1.jpg","post_excerpt":"Au Canada et particuli\u00e8rement au Qu\u00e9bec nous attendons des politiciens qui auront des convictions aussi profondes et une intention aussi ferme que Joe Biden concernant la lutte contre le racisme syst\u00e9mique et contre la discrimination syst\u00e9mique.","post_date":"16th November 2020, 14:38:30","french_date":"16 novembre 2020, 14:38:30","post_date_gmt":"2020-11-16 19:38:30","comment_count":"0","author_name":"Ligue des Noirs du Qu\u00e9bec","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/si-les-etats-unis-peuvent-lutter-contre-le-racisme-systemique-le-quebec-aussi-le-peut\/"},{"id":11724,"title":"L\u2019\u00e9nergie monstre d\u2019un \"street dancer\"","content":"Handy Yacinthe est n\u00e9 \u00e0 Montr\u00e9al en 1985, d\u2019une m\u00e8re qui faisait partie d\u2019une troupe professionnelle de danse folklorique ha\u00eftienne. Son fr\u00e8re a\u00een\u00e9 \u00e9tait \u00e9galement dou\u00e9 pour le sixi\u00e8me art, et c\u2019est en tra\u00eenant avec lui dans les quartiers de leur enfance que le jeune homme est tomb\u00e9 dans l\u2019univers de la danse de rue d\u00e8s son jeune \u00e2ge, jusqu\u2019\u00e0 en vouloir faire sa propre carri\u00e8re. C\u2019est ainsi que de mani\u00e8re autodidacte, en voyageant ici et l\u00e0, en rencontrant des grands du street dance \u00e0 travers les \u00c9tats-Unis, et le Monde, qu\u2019il prend son nom de sc\u00e8ne en 2005. On disait de lui qu\u2019il dansait comme un monstre, et comme il faisait du \u00ab popping \u00bb, on l\u2019a baptis\u00e9 MonstaPop.\r\n\r\nLa culture du street dance\r\n\r\nSi vous avez d\u00e9j\u00e0 dans\u00e9 dans la rue, de n\u2019importe quelle mani\u00e8re, vous comprenez alors le sentiment que cela procure. Vous savez que danser dans la rue, c\u2019est livrer une part de nous-m\u00eame et c\u2019est se sentir totalement libre.\r\n\r\n\r\n\r\nLorsqu\u2019on parle de street dance, il s\u2019agit d\u2019une danse \u00e0 fort caract\u00e8re identitaire qui puise ses sources dans la culture afro-am\u00e9ricaine, le mouvement pour les droits civiques des ann\u00e9es soixante \u00e9tant le contexte qui l\u2019ont vue na\u00eetre. L\u2019aspect folklorique et communautaire de cette danse est au centre de son fonctionnement. Une partie essentielle et sp\u00e9cifique au street dance g\u00eet dans l\u2019improvisation et le besoin d\u2019exprimer librement une forme d\u2019\u00e9mancipation et de lib\u00e9ration. Les \u201cstreet-dancers\u201d ont leur propre langage, et pour comprendre les rouages de leur message, il faut apprivoiser tout un lexique. Pour les non-initi\u00e9s, en fr\u00e9quentant ce milieu apparemment clandestin, vous aurez peut-\u00eatre l\u2019impression de vous retrouver dans un monde sous-terrain et m\u00e9connu, en entendant des mots \u00e0 consonance totalement \u00e9trang\u00e8re au commun des mortels, tels que\u00a0: popping, breaking, locking, waacking, housing\u2026 Autant de termes pour caract\u00e9riser le type sp\u00e9cifique de danse dans lequel chacun \u00e9volue \u00e0 sa mani\u00e8re.\r\n\r\nPour apprendre le street dance, MonstaPop se veut rassurant en notant qu\u2019il n\u2019est pas n\u00e9cessaire d\u2019\u00eatre svelte ni athl\u00e9tique, bien que lui ait l\u2019allure d\u2019un colosse ayant une indubitable force. Il ne sugg\u00e8re pas d\u2019aller simplement dans un studio de danse conventionnel o\u00f9 l\u2019on pourrait recevoir des th\u00e9ories qui entrent dans de petites cases. Il nous incite plut\u00f4t \u00e0 naviguer et \u00e0 sauter dans le bain m\u00eame de la culture du street dance, en allant directement vers la communaut\u00e9. Mais bien s\u00fbr, si vous avez comme atouts la coordination et le sens du rythme, vous aurez probablement un petit pas d\u2019avance. La transmission du street dance se fait un peu comme la tradition orale, d\u2019un ancien \u00e0 un autre. Lorsque Handy Yacinthe nous parle de ses mentors et de ses coll\u00e8gues, on comprend l\u2019immense consid\u00e9ration qu\u2019il leur porte et on ressent toute sa volont\u00e9 de transmettre au suivant les connaissances acquises au fil des ans.\r\n\r\nNul n\u2019est proph\u00e8te en son pays\r\n\r\nEn dehors de Montr\u00e9al, il existe un gigantesque r\u00e9seau de street dance, alors qu\u2019ici, au Qu\u00e9bec, ce milieu reste encore en marge. MonstaPop a particip\u00e9 \u00e0 plusieurs dizaines de concours et de grands \u00e9v\u00e8nements \u00e0 l\u2019international, du Japon \u00e0 la Hollande, en passant par l\u2019Italie et plusieurs \u00e9tats am\u00e9ricains, pour ne nommer que ceux-l\u00e0. Comme plusieurs de ses coll\u00e8gues street-dancers, il s\u2019est fait une r\u00e9putation certaine et a r\u00e9ussi \u00e0 se frayer un chemin envi\u00e9 qui lui permet depuis quelques ann\u00e9es de bien vivre de ce m\u00e9tier qui est aussi sa passion.\r\n\r\n\r\n\r\nSi on veut parler de l\u2019\u00e9l\u00e9phant dans la pi\u00e8ce, en d\u2019autres termes, le milieu culturel qu\u00e9b\u00e9cois est traditionnellement peu enclin \u00e0 mettre en lumi\u00e8re les artistes issus des communaut\u00e9s culturelles. C\u2019est la raison pour laquelle nombreux sont les artistes forc\u00e9s de quitter la province pour recevoir la notori\u00e9t\u00e9 l\u00e9gitime qu\u2019ils m\u00e9ritent. Ce ph\u00e9nom\u00e8ne s\u2019observe d\u2019ailleurs dans tous les milieux artistiques. MonstaPop nous parle d\u2019une crainte possible de la part des gardiens de la Culture, et m\u00eame d\u2019un m\u00e9pris, li\u00e9 s\u00fbrement au fait que cette sorte de danse vienne d\u2019abord des quartiers populaires, de la rue, et des gens \u00ab diff\u00e9rents \u00bb en grande majorit\u00e9. Il nous confirme heureusement que les gouvernements semblent \u00e9voluer sur la question et le milieu ressent enfin, depuis peu, plus d\u2019encouragement que dans les ann\u00e9es pass\u00e9es.\r\n\r\nLe Qu\u00e9bec d\u2019aujourd\u2019hui n\u2019est plus tout \u00e0 fait le m\u00eame que lors de la cr\u00e9ation des grandes institutions du milieu de la Culture. Pourquoi existe-t-il donc encore autant de r\u00e9serve lorsqu\u2019il s\u2019agit de remettre des subventions importantes afin de propulser les artistes et les formes artistiques diverses qui \u00e9manent de nos communaut\u00e9s? Faire rejaillir la culture qu\u00e9b\u00e9coise \u00e0 l\u2019international et intramuros, ce n\u2019est plus simplement de l\u2019ordre des traditions conservatrices et s\u00e9culaires. Les m\u00e9tissages g\u00e9n\u00e9tiques et culturels ont chang\u00e9 le visage de la culture qu\u00e9b\u00e9coise et, par le fait m\u00eame, prouvent que plusieurs styles d\u2019art sont \u00e0 reconnaitre comme \u00ab\u00a0arts de chez nous\u00a0\u00bb.\u00a0 Il serait grand temps d\u2019arr\u00eater cette forme de snobisme condescendant et d\u2019embrasser la Culture qu\u00e9b\u00e9coise avec de plus grands bras qu\u2019auparavant.\r\n\r\nPlus qu\u2019optimiste, il s\u2019agit d\u2019\u00eatre optimal\r\n\r\nDepuis le mois de mars 2020, Handy Yacinthe a vu plusieurs de ses projets annul\u00e9s. Il n\u2019a pas pu se rendre tel que c\u2019\u00e9tait pr\u00e9vu, ni en Malaisie, ni au Mexique, ni en Chine, ni en Europe. De nature optimiste, r\u00e9silient devant les \u00e9preuves difficiles qu\u2019il a v\u00e9cues, il nous dit que cela lui a permis de prendre une pause et de mieux r\u00e9fl\u00e9chir sur la mani\u00e8re dont il se renouvellera.\r\n\r\nMonstaPop est plus qu\u2019un danseur, il porte des chapeaux qui lui vont par ailleurs tr\u00e8s bien : gestionnaire de projets, directeur artistique, juge pour des \u00e9v\u00e8nements importants, cofondateur de festival, etc. En s\u2019impliquant ainsi de multiples fa\u00e7ons, il d\u00e9sire mieux faire reconna\u00eetre les pratiques artistiques de notre communaut\u00e9 plut\u00f4t que d\u2019attendre que cette reconnaissance vienne \u00ab de l\u2019ext\u00e9rieur \u00bb. On n\u2019est jamais si bien servi que par soi-m\u00eame, dit le dicton, et Yacinthe semble l\u2019avoir bien compris.\r\n\r\nApr\u00e8s plusieurs mois \u00ab\u00a0dans sa grotte\u00a0\u00bb, comme il s\u2019amuse \u00e0 dire, il sera ce dimanche 15 novembre 2020, \u00e0 la Place des Arts, o\u00f9 se tiendra pour la premi\u00e8re fois un \u00e9v\u00e9nement virtuel important pour le milieu\u00a0: le Joat Battle.\u00a0 \u00ab Joat \u00bb, \u00e9tant l\u2018acronyme du festival que MonstaPop a cofond\u00e9 en 2014, The Jack of all Trades. \u00ab Battle \u00bb, \u00e9tant ce nom distinctif que l\u2019on donne aux tournois de street dance, \u00e0 travers le Monde. Le Joat Battle est une exp\u00e9rience de street dance propre \u00e0 Montr\u00e9al. Les danseurs qui y performeront sont reconnus sur le plan international. C\u2019est le moment ou jamais de s\u2019initier \u00e0 cet univers!\r\n\r\nEn temps normal (entendre ici \u00ab hors covid \u00bb), l\u2019ambiance d\u2019un battle est digne des antiques combats de gladiateurs, nous raconte MonstaPop. Pour un peu, on se sentirait dans un colis\u00e9e, les lions en moins. La sc\u00e8ne est circulaire, le public est en d\u00e9lire, les danseurs s\u2019affrontent en solo \u00e0 tour de r\u00f4le, face \u00e0 face, et les juges observent scrupuleusement leur performance, en notant la technique, le rythme, l\u2019expression, l\u2019engagement des danseurs. Musique. Deux tours. Trois tours. Silence. D\u00e9lib\u00e9ration. Le vainqueur est point\u00e9 du doigt et acclam\u00e9 en recevant son nouveau titre prestigieux.\r\n\r\nCe dimanche cependant, les choses se passeront un peu diff\u00e9remment. MonstaPop et son \u00e9quipe esp\u00e8rent que l\u2019esprit \u00ab match de boxe \u00bb sera conserv\u00e9 malgr\u00e9 les r\u00e8gles de distanciation et l\u2019absence physique du public dans la salle. Il y aura les \u00e9crans. Ce sera anim\u00e9. Ce sera un battle nouveau genre, adapt\u00e9 \u00e0 cette \u00e9poque \u00e9trange que nous vivons. Mais il y aura du talent, et \u00e7a sera local. Du street dance, tout bleu.","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/monstapop-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/monstapop.jpg","post_excerpt":"Handy Yacinthe, connu sous le pseudo de MonstaPop, est n\u00e9 \u00e0 Montr\u00e9al en 1985, d\u2019une m\u00e8re qui faisait partie d\u2019une troupe de danse folklorique ha\u00eftienne. Depuis, devenu street-dancer, Monstapop a particip\u00e9 \u00e0 plusieurs dizaines de concours et de grands \u00e9v\u00e8nements \u00e0 l\u2019international, du Japon \u00e0 la Hollande, en passant par l\u2019Italie et plusieurs \u00e9tats am\u00e9ricains.","post_date":"12th November 2020, 11:06:42","french_date":"12 novembre 2020, 11:06:42","post_date_gmt":"2020-11-12 16:06:42","comment_count":"0","author_name":"Odile Rampy","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/monstapop-streetdance-montreal-canada\/"},{"id":11711,"title":"Derri\u00e8re les fronti\u00e8res: docu-caf\u00e9-causerie","content":"Dans le cadre des Journ\u00e9es qu\u00e9b\u00e9coises de la solidarit\u00e9 internationale (JQSI), le CSI Corcovado vous convie \u00e0 une primeur qu\u00e9b\u00e9coise : la projection du documentaire \u00ab Derri\u00e8re les fronti\u00e8res\u00bb de Sol\u00e8ne Anson et Vincent B\u00e9langer, dipl\u00f4m\u00e9s de l\u2019Universit\u00e9 du Qu\u00e9bec en Abitibi-T\u00e9miscamingue en Cr\u00e9ation et nouveaux m\u00e9dias.\r\n\r\n\r\n\r\nCe court documentaire tourn\u00e9 en grande partie en Abitibi-T\u00e9miscamingue a remport\u00e9 le concours POLIDOC 2019-2020.\r\nIl met en sc\u00e8ne des personnes immigrantes venues d'Alg\u00e9rie, du Cameroun et de la France qui se sont install\u00e9es, pour plusieurs, en Abitibi-T\u00e9miscamingue.\r\n\r\nLa r\u00e9alisatrice Sol\u00e8ne Anson sera pr\u00e9sente \u00e0 distance, de m\u00eame que quelques personnes participantes au projet.\r\n\r\nDate : dimanche 8 novembre 2020\r\nHeure : 10h30\r\nLieu : Salle T\u00e9mabex (Rouyn-Noranda)\r\nCo\u00fbt : 5,00 $ (gratuit pour les membres du CSI Corcovado)\r\n\r\nPlaces limit\u00e9es. Inscription \u00e0 csi@csicorcovado.org\r\n\r\n\u00c9v\u00e9nement Facebook: www.facebook.com\/events\/933493950513057\/\r\n\r\n\r\nR\u00e9sum\u00e9 :\r\n\r\nLe Qu\u00e9bec en pleine p\u00e9nurie de main-d\u2019\u0153uvre \u00a0attire de plus en plus d\u2019\u00e9trangers. En 2018, plus de 321\u2009000 nouveaux immigrants s\u2019y sont install\u00e9s . Notre projet documentaire Derri\u00e8re les fronti\u00e8res montrera un portrait en r\u00e9gion et en ville de cinq individus \u00e2g\u00e9s de 20 et 60 ans venus du Cameroun, de l\u2019Alg\u00e9rie en passant par la France ou encore la Colombie, afin de comprendre qui sont-ils et les raisons de leur installation au Qu\u00e9bec, tant pour leurs \u00e9tudes que l\u2019emploi. \u00c9tudiants \u00e9trangers, travailleurs temporaires ou permanents, ils se confient sur leur histoire migratoire, leur quotidien depuis leur arriv\u00e9e, le choix de tout quitter, leur int\u00e9gration et les sacrifices. De ce fait, la mont\u00e9e de la droite au Qu\u00e9bec, les manifestations racistes et haineuses, notamment sur les r\u00e9seaux sociaux permettront d\u2019aborder certaines questions x\u00e9nophobes de fa\u00e7on explicite.\r\n\r\n[blockquote author=\"Sol\u00e8ne Anson\" pull=\"normal\"]J'ai r\u00e9alis\u00e9 ce film durant l'hiver 2019, en tant que r\u00e9alisatrice et \u00e9tudiante fran\u00e7aise en \u00e9change \u00e0 l'UQAT, pour mon ann\u00e9e de finition en Cr\u00e9ation et Nouveaux M\u00e9dias avec un Qu\u00e9becois, directeur de la photographie[\/blockquote]\r\n","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/polidoc-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/polidoc.jpg","post_excerpt":"Dans le cadre des Journ\u00e9es qu\u00e9b\u00e9coises de la solidarit\u00e9 internationale (JQSI), le CSI Corcovado vous convie \u00e0 une primeur qu\u00e9b\u00e9coise : la projection du documentaire \u00ab Derri\u00e8re les fronti\u00e8res\u00bb de Sol\u00e8ne Anson","post_date":"3rd November 2020, 11:06:06","french_date":"3 novembre 2020, 11:06:06","post_date_gmt":"2020-11-03 16:06:06","comment_count":"0","author_name":"Communiqu\u00e9s","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/derriere-les-frontieres-docu-cafe-causerie\/"},{"id":11708,"title":"Nos enfants vivent le racisme syst\u00e9mique et la discrimination syst\u00e9mique","content":"La Ligue des Noirs du Qu\u00e9bec a un r\u00f4le important \u00e0 jouer dans la soci\u00e9t\u00e9 Qu\u00e9b\u00e9coise. Celle-ci ne va rester inactive elle doit et va d\u00e9noncer les comportements racistes, x\u00e9nophobes ou haineux qui s\u2019inscrivent dans la discrimination syst\u00e9mique ou dans le cadre du racisme syst\u00e9mique.\r\n\r\nNotre ligne de conduite reste la m\u00eame : tol\u00e9rance z\u00e9ro pour les comportements de ce genre et c\u2019est ce que tout citoyen du Qu\u00e9bec devrait avoir pour norme. Penser \u00e0 d\u00e9noncer est bien le faire encore mieux.\r\n\r\nNous avons soulign\u00e9 \u00e0 chaque fois que nous avons pu le faire, l\u2019importance de d\u00e9noncer et de soumettre des preuves puisque certaines autorit\u00e9s dont le gouvernement du Qu\u00e9bec lui m\u00eame regardent ailleurs et affiche une attitude de n\u00e9gation qui permet vraisemblablement au racisme syst\u00e9mique \u00e0 la discrimination syst\u00e9mique de se r\u00e9pandre et de se reproduire.\r\n\r\n\r\n\r\nLes b\u00e9liers solidaires sont ni plus ni moins que l\u2019expression ou si vous pr\u00e9f\u00e9rez la voix de plusieurs victimes mineures et de mineurs devenus maintenant adultes qui dans le pass\u00e9 n\u2019ont pas \u00e9t\u00e9 entendues alors m\u00eame que celles-ci avaient manifestement besoin d\u2019aide face \u00e0 la discrimination syst\u00e9mique face au racisme syst\u00e9mique.\r\n\r\nOn peut l\u00e9gitimement se demander o\u00f9 se trouvaient le gouvernement du Qu\u00e9bec, la direction de l\u2019\u00e9cole, la commission scolaire et qu\u2019ont-ils fait de concret pour l\u2019ensemble des victimes de l\u2019\u00e9cole Henri Bourrassa qui se comptent par plusieurs centaines. Si plusieurs centaines de victimes ont pu \u00eatre bless\u00e9 c\u2019est en raison du racisme syst\u00e9mique et de la discrimination syst\u00e9mique.\r\n\r\nCes victimes ont demand\u00e9 de l\u2019aide mais le syst\u00e8me a jou\u00e9 au sourd, a prot\u00e9g\u00e9 de par son silence et son inaction les professeurs coupables ainsi que les \u00e9l\u00e8ves coupables qui ont commenc\u00e9 \u00e0 suivre ou \u00e0 reproduire les comportements racistes et x\u00e9nophobes des enseignants coupables. En effet, le professeur Vincent Ouellette n\u2019est pas le seul et unique coupable d\u2019autres professeurs selon les t\u00e9moignages des victimes l\u2019auraient soutenu \u00e0 l\u2019instar semble t-il du directeur m\u00eame de l\u2019\u00e9cole. Le professeur Vincent Ouellette a fait du tort \u00e0 plusieurs centaines d\u2019\u00e9l\u00e8ves mineurs par des propos injurieux et racistes accompagn\u00e9s de plusieurs agressions dirig\u00e9es r\u00e9guli\u00e8rement contre des \u00e9l\u00e8ves mineurs issus de minorit\u00e9s visibles.\r\n\r\nToutes ces victimes n\u2019auraient possiblement pas exist\u00e9 si le gouvernement du Qu\u00e9bec avait \u00e9dict\u00e9 une loi contre le racisme syst\u00e9mique et contre la discrimination syst\u00e9mique assorties de sanctions exemplaires. Malheureusement le gouvernement du Qu\u00e9bec m\u00eame s\u2019il reconna\u00eet l\u2019existence du racisme insiste pour ne pas reconna\u00eetre le racisme syst\u00e9mique et la discrimination syst\u00e9mique alors m\u00eame que les tribunaux du Qu\u00e9bec et du Canada ont clairement admis l\u2019existence de ces r\u00e9alit\u00e9s en pronon\u00e7ant plusieurs jugements.\r\n\r\nNe pas reconna\u00eetre l\u2019existence de la discrimination syst\u00e9mique et du racisme syst\u00e9mique revient \u00e0 soutenir ou \u00e0 encourager indirectement la discrimination syst\u00e9mique et le racisme syst\u00e9mique.\r\n\r\nLa Ligue des Noirs du Qu\u00e9bec constate que son message exhortant les victimes du racisme syst\u00e9mique et de la discrimination syst\u00e9mique \u00e0 se faire conna\u00eetre a \u00e9t\u00e9 \u00e9cout\u00e9 et qu\u2019il commence \u00e0 porter fruit. Il faut maintenant passer \u00e0 l\u2019\u00e9tape sup\u00e9rieure qui consiste \u00e0 poursuivre en justice.\r\nDans cette optique nous annon\u00e7ons officiellement un recours collectif contre la commission scolaire qui mettra en cause le gouvernement du Qu\u00e9bec qui malheureusement a ni\u00e9 l\u2019existence du racisme syst\u00e9mique et de la discrimination syst\u00e9mique.\r\n\r\nQuand les autorit\u00e9s n\u2019agissent pas, n\u2019\u00e9coutent pas, les victimes n\u2019ont d\u2019autre choix que de s\u2019adresser aux tribunaux pour faire reconna\u00eetre leurs droits et libert\u00e9s fondamentales et pour obtenir un d\u00e9dommagement.\r\n\r\nEn tant qu\u2019organisme de d\u00e9fense des droits et libert\u00e9s la Ligue des Noirs du Qu\u00e9bec ne restera pas inactive devant la souffrance de plusieurs centaines d\u2019\u00e9l\u00e8ves mineurs et de jeunes devenu adultes qui ont v\u00e9cu l\u2019enfer du fait de multiples agressions r\u00e9p\u00e9t\u00e9es par un enseignant de l\u2019\u00e9cole secondaire Henri Bourassa.\r\n\r\nOn ne le dira jamais assez le mal ne peut survivre en pleine lumi\u00e8re, les propos soulignant que Vincent Ouellette serait intouchable, prot\u00e9g\u00e9 par la puissance de son syndicat, par le directeur de l\u2019\u00e9cole Henri bourras et par un juge lui m\u00eame seront examin\u00e9s en pleine lumi\u00e8re dans le cadre d\u2019une action judiciaire.\r\n\r\nNon au racisme syst\u00e9mique\r\n\r\nNon \u00e0 la discrimination syst\u00e9mique\r\n\r\nTol\u00e9rance z\u00e9ro\r\n\r\nD\u00e9nonciation = justice et indemnisation","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/10\/racisme-enfant-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/10\/racisme-enfant.jpg","post_excerpt":"Ne pas reconna\u00eetre l\u2019existence de la discrimination syst\u00e9mique et du racisme syst\u00e9mique revient \u00e0 soutenir ou \u00e0 encourager indirectement la discrimination syst\u00e9mique et le racisme syst\u00e9mique.","post_date":"30th October 2020, 14:04:39","french_date":"30 octobre 2020, 14:04:39","post_date_gmt":"2020-10-30 18:04:39","comment_count":"0","author_name":"Ligue des Noirs du Qu\u00e9bec","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/nos-enfants-vivent-le-racisme-systemique-et-la-discrimination-systemique\/"},{"id":11701,"title":"Cabaret de la diversit\u00e9 : carrefour de l'interculturalit\u00e9 et du mieux vivre ensemble","content":"Acteur incontournable dans l'Est-du-Qu\u00e9bec en ce qui a trait \u00e0 la promotion de la diversit\u00e9 culturelle, au rapprochement interculturel et surtout au mieux vivre ensemble, la contribution enrichissante de M. Lenine Nankassa Boucal \u00e0 la vie culturelle bas-laurentienne, et par ricochet qu\u00e9b\u00e9coise est ind\u00e9niable. M. Boucal s'est vu d\u00e9cerner le prestigieux prix Charles-Biddle (volet r\u00e9gional) pour son apport \u00e0 la soci\u00e9t\u00e9 qu\u00e9b\u00e9coise. Le d\u00e9voilement a \u00e9t\u00e9 fait conjointement jeudi dernier par la ministre des Relations internationale et de la Francophonie et ministre de l\u2019Immigration, de la Francisation et de l'Int\u00e9gration, madame Nadine Girault, et madame Brigitte Melan\u00e7on, directrice, communication et \u00e9ducation de l'organisme Culture pour tous.\r\n\r\n\r\n\r\nLe Cabaret de la diversit\u00e9 est une initiative citoyenne qui promeut le vivre ensemble et c\u00e9l\u00e8bre la diversit\u00e9.\r\n\r\n\u00ab Il s'agit d'une invitation \u00e0 revenir \u00e0 l'essence de nos \u00catres, et se veut des espaces et des moments privil\u00e9gi\u00e9s de rencontre, de socialisation, de r\u00e9seautage, de partage d'informations et de sensibilisation sur les grands enjeux du vivre ensemble. je crois fondamentalement que NOUS avons le devoir moral de l\u00e9guer \u00e0 nos enfants un monde meilleur d'amour, de tol\u00e9rance, de paix, de justice, d'\u00e9quit\u00e9 et de mieux vivre ensemble o\u00f9 chaque Humain compte; sans distinction aucune de race, de religion, de sexe ou de statut socio-\u00e9conomique. \u00bb estime Lenine Nankassa Boucal.\r\n\r\nLe prix Charles-Biddle souligne l'apport exceptionnel de personnes ayant immigr\u00e9 au Qu\u00e9bec et dont l'engagement personnel ou professionnel contribue au d\u00e9veloppement culturel et artistique du Qu\u00e9bec. Par leurs r\u00e9alisations, ces femmes et ces hommes sont des mod\u00e8les de r\u00e9ussite, tant dans leur domaine que pour l'ensemble de la soci\u00e9t\u00e9 qu\u00e9b\u00e9coise. Le prix Charles-Biddle comporte deux volets (r\u00e9gional et national\/international) assortis chacun d'une bourse de 5\u00a0000 $.\r\n\r\n\u00ab M. Boucal est un entrepreneur social \u00e0 l'origine de nombreux projets favorisant le rapprochement interculturel dans sa r\u00e9gion (Bas-Saint-Laurent). Il est notamment le fondateur et coordonnateur du Cabaret de la diversit\u00e9 et l'instigateur du Mois de l'histoire des Noirs dans le Bas-Saint-Laurent. F\u00e9licitations M. Nankassa Boucal ! \u00bb- Nadine Guirault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre de l\u2019Immigration, de la Francisation et de l\u2019Int\u00e9gration.\r\n\r\n\u00ab C'est un honneur pour Culture pour tous de contribuer \u00e0 la gestion et au rayonnement du prix Charles-Biddle depuis plus de dix ans. Les artistes et et les travailleuses et travailleurs culturels qu\u2019il r\u00e9compense constituent de v\u00e9ritables mod\u00e8les d\u2019int\u00e9gration et d'inspiration tant pour leurs paires que pour leurs communaut\u00e9s. \u00bb- Brigitte Melan\u00e7on, directrice, communications et \u00e9ducation, Culture pour tous.\r\n\r\n\u00ab Ce prix est collectif. Je suis vraiment tr\u00e8s honor\u00e9 de recevoir un tel prix. Tout d'abord, je tiens \u00e0 remercier et rendre hommage \u00e0 mes parents, qui m'ont inculqu\u00e9 de telles valeurs. Je remercie ma famille (\u00e9largie). Je remercie toute personne ou institution, qui de pr\u00e8s ou de loin \u00e0 faire rayonner chacun des projets que j\u2019ai propos\u00e9s (\u2026). Ensemble, continuons les bonnes graines d'un monde meilleur \u00e0 pouvoir l\u00e9guer \u00e0 nos enfants. \u00bb -Lenine Nankassa Boucal, fondateur du Cabaret de la diversit\u00e9 et instigateur du Mois de l'histoire des Noirs Bas-Saint-Laurent.\r\nVisionner le portrait vid\u00e9o que lui a consacr\u00e9 La Fabrique culturelle de T\u00e9l\u00e9-Qu\u00e9bec en suivant ce lien.\r\nVisionner le d\u00e9voilement des laur\u00e9ats du Prix Charles-Biddle 2020 en suivant ce lien.\r\nEntre autres des r\u00e9alisations de Lenine Nankassa Boucal depuis son arriv\u00e9e au Bas-Saint-Laurent :\r\n\r\n2017 : Fondation de l'initiative citoyenne Cabaret de la diversit\u00e9\r\n\r\n2018 : Prix Lys de la diversit\u00e9\u00a0du Qu\u00e9bec, Grands Prix Mosa\u00efque\r\n\r\nBanque Nationale du Canada - M\u00e9dia Mosa\u00efque\r\n\r\n2018 : Personnalit\u00e9 de l'ann\u00e9e \u00ab coup de coeur \u00bb du public Bas-Saint-Laurent\r\n\r\nRadio-Canada\r\n\r\n2020 : Instigateur du Mois de l'histoire des Noirs Bas-Saint-Laurent\r\n\r\nMinist\u00e8re de l'immigration, de la Francisation et de l'Int\u00e9gration - Culture pour tous\r\n\r\nLa Semaine qu\u00e9b\u00e9coise des rencontres interculturelles est l\u2019occasion de mettre en valeur la contribution importante des Qu\u00e9b\u00e9coises et des Qu\u00e9b\u00e9cois de toutes origines au d\u00e9veloppement du Qu\u00e9bec, d\u2019encourager le dialogue et de susciter le rapprochement interculturel. Elle vise \u00e9galement \u00e0 faire conna\u00eetre la r\u00e9alit\u00e9 de l\u2019immigration et de la diversit\u00e9 ethnoculturelle du Qu\u00e9bec et \u00e0 lutter contre les pr\u00e9jug\u00e9s et la discrimination.","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/10\/le-cabaret-de-la-diversite-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/10\/le-cabaret-de-la-diversite.jpg","post_excerpt":"M. Lenine Nankassa Boucal s'est vu d\u00e9cerner le prestigieux prix Charles-Biddle pour son apport \u00e0 la soci\u00e9t\u00e9 qu\u00e9b\u00e9coise. Le d\u00e9voilement a \u00e9t\u00e9 fait conjointement jeudi dernier par la ministre des Relations internationale et de la Francophonie et ministre de l\u2019Immigration, de la Francisation et de l'Int\u00e9gration, madame Nadine Girault","post_date":"27th October 2020, 01:07:58","french_date":"27 octobre 2020, 01:07:58","post_date_gmt":"2020-10-27 05:07:58","comment_count":"0","author_name":"Communiqu\u00e9s","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/cabaret-de-la-diversite-carrefour-de-linterculturalite-et-du-mieux-vivre-ensemble\/"},{"id":11694,"title":"La France... vers une nouvelle Saint-Barth\u00e9lemy","content":"Personne ne peut nier que l'assassinat de Paty est un acte ignoble. Or le fait d'insister sur la cause de sa mort n'est pas innocent et plongera le pays dans l'incertain.\r\n\r\n\r\n\r\nSous diff\u00e9rents pr\u00e9textes, ceux qui croient que le republication de quelques dessins est un acte de d\u00e9termination manquent \u00e9norm\u00e9ment de lucidit\u00e9. On dirait alors que c'est une valeur de la R\u00e9publique... Mais aucune communaut\u00e9, et plus encore une Nation qui se respecte, ne ferait baser ses principes sur la provocation.\r\n\r\nOn dirait que c'est de la d\u00e9termination et du courage qui prouverai qu'on n'a peur de personnes !!! Mais personne, \u00e0 ma connaissance, n'avait accus\u00e9 la France d'avoir peur si ce n'est des m\u00e9dias t\u00e9l\u00e9guid\u00e9s qui font de cette pratique leur raison d'exister. La France a peur...en voici l'une des expressions les plus utilis\u00e9es depuis bien longtemps. \u00c7a rel\u00e8ve du classique!\r\n\r\nOn me dirait que c'est du patriotisme ! Et je r\u00e9pondrai que l'amour de la partie n'a jamais \u00e9t\u00e9 un acte d'injures ni d'impr\u00e9cation et si on appelle blasph\u00e8me patriotisme, je pr\u00e9f\u00e8re mettre un terme \u00e0 ce d\u00e9bat avec ces personnes qui ignorent la notion du sacr\u00e9.\r\n\r\ne que gagnera la France de ce geste d'ent\u00eatement est une mont\u00e9e de tension qui rendrait crisp\u00e9e une cohabitation entre les compatriotes, sans parler des pertes \u00e9conomiques... d\u00e9j\u00e0 un hashtag est lanc\u00e9 pour boycotter les produits fran\u00e7ais partout dans le monde.\r\n\r\nL'opini\u00e2tret\u00e9 de provocation vise \u00e0 pousser ceux qui ne se ma\u00eetrisent pas \u00e0 tomber dans le pi\u00e8ge. Un pi\u00e8ge qui nous rappelle un autre tendu il y a 448 ans. L'histoire nous apprend qu'en ao\u00fbt 1572, des milliers de protestants \u00e9taient \u00e9gorg\u00e9s par des catholiques fanatis\u00e9s. L'app\u00e2t pour attirer les huguenots \u00e9tait le mariage de la s\u0153ur du roi Charles IX, la tr\u00e8s catholique Marguerite de Valois, fille de Catherine de M\u00e9dicis, au prince protestant Henri de Navarre. Croyant que ce mariage serait la r\u00e9conciliation des \u00e9lites catholiques et protestantes, les huguenots avaient mordu \u00e0 l'hame\u00e7on et la fine fleur des protestants \u00e9taient massacr\u00e9s dont leur chef, le tr\u00e8s rapproch\u00e9 du roi, l\u2019amiral Gaspard de Coligny, grand soldat et fin politique.\r\n\r\nAujourd'hui le pi\u00e8ge est tendu par la provocation et l'injure pour induire en erreur les croyants d'une communaut\u00e9 afin de justifier la d\u00e9monstration de force et surtout d'avoir une mont\u00e9e aux sondages.","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/10\/guerre-france-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/10\/guerre-france.jpg","post_excerpt":"Aujourd'hui le pi\u00e8ge est tendu par la provocation et l'injure pour induire en erreur les croyants d'une communaut\u00e9 afin de justifier la d\u00e9monstration de force et surtout d'avoir une mont\u00e9e aux sondages.","post_date":"25th October 2020, 13:30:30","french_date":"25 octobre 2020, 13:30:30","post_date_gmt":"2020-10-25 17:30:30","comment_count":"0","author_name":"Adil Goumma","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/la-france-vers-une-nouvelle-saint-barthelemy\/"},{"id":11690,"title":"Repenser le Mus\u00e9e","content":"Le Mus\u00e9e des beaux-arts de Montr\u00e9al (MBAM), en collaboration avec Nigra\u00a0Iuventa, une organisation c\u00e9l\u00e9brant les cultures et l'histoire afrodescendantes et africaines \u00e0 travers les arts visuels et m\u00e9diatiques, convie le grand public \u00e0 une passionnante s\u00e9rie de rencontres virtuelles gratuites pour imaginer ensemble les mus\u00e9es de demain. \r\n\u00a0\r\n\r\n\r\n\r\nDe nombreux experts qu\u00e9b\u00e9cois reconnus, issus du milieu des arts visuels et d'autres sph\u00e8res culturelles \u2013 artistes, auteurs, chercheurs, commissaires, historiens de l'art et sociologues \u2013 se r\u00e9uniront dans le cadre de quatre rencontres pour \u00e9changer sur des enjeux actuels et le r\u00f4le social des institutions mus\u00e9ales contemporaines. Ils aborderont notamment les questions de repr\u00e9sentation qui \u00e9manent des collections mus\u00e9ales et remettront en question certains discours dominants et structures de pouvoir qui fa\u00e7onnent l'histoire de l'art.\r\n\r\nCe cycle de conf\u00e9rences est soutenu par le Conseil des arts de Montr\u00e9al.\r\nREPENSER LE MUS\u00c9E\u00a0\r\n29\u00a0octobre et 5, 19 et 26\u00a0novembre 2020\r\nAcc\u00e8s gratuit sur inscription\u00a0:\r\nhttps:\/\/fb.me\/e\/1DTXG5i2y\r\nJEUDI 29 OCTOBRE, 18 H\r\nREPENSER LE MUS\u00c9E NO 1 :\r\nL'HOSPITALIT\u00c9 CURATORIALE OU COMMENT PENSER LES DISPOSITIFS MUS\u00c9AUX\u2009?\r\n\r\nDans l'ouvrage Hospitality : Hosting Relations in Exhibitions (Sternberg Press, 2016), Beatrice Von Bismarck et Benjamin Meyer-Krahmer expliquent que le terme anglais curate (\u00ab\u2009organiser une exposition\u2009\u00bb) a pour racine latine curare (\u00ab\u2009prendre soin de\u2009\u00bb). En contexte mus\u00e9al, les invitations aux \u00e9v\u00e9nements, l'accueil des publics, les fascicules d'information, les visites guid\u00e9es et les cartels explicatifs figurent parmi les \u00e9l\u00e9ments qui constituent, selon les deux historiens de l'art, \u00ab\u2009l'hospitalit\u00e9 curatoriale\u2009\u00bb. Au cours de cette conversation, les pan\u00e9listes discuteront des dispositifs de m\u00e9diation entre le public et les \u0153uvres mis en place au sein des grands mus\u00e9es. Une conversation en anglais avec :\r\n\r\nAlice Ming Wai Jim, professeure sp\u00e9cialis\u00e9e en art contemporain au d\u00e9partement d'histoire de l'art et chercheuse \u00e0 la chaire de recherche en histoire de l'art ethnoculturelle de l'Universit\u00e9 Concordia. Elle est \u00e9galement cofondatrice de la revue Asian Diasporic Visual Cultures and the Americas.\r\n\r\nRomeo Gongora, artiste visuel, professeur \u00e0 l'\u00c9cole des arts visuels et m\u00e9diatiques de l'Universit\u00e9 du Qu\u00e9bec \u00e0 Montr\u00e9al (UQAM) et candidat au doctorat en arts au Goldsmiths de l'Universit\u00e9 de Londres.\r\n\r\nAnim\u00e9e par Maya Rae Oppenheimer, auteure, chercheuse et professeure adjointe au d\u00e9partement d'histoire de l'art de l'Universit\u00e9 Concordia.\r\n\r\nJEUDI 5 NOVEMBRE, 18 H\r\nREPENSER LE MUS\u00c9E NO 2 :\r\nREQUESTIONNER LA NOTION D'UNIVERSEL\r\n\r\n\u00ab\u2009Dans son avide besoin de mythes destin\u00e9s \u00e0 fonder sa puissance, l'H\u00e9misph\u00e8re occidental se consid\u00e9rait comme le centre du globe, le pays natal de la raison, de la vie universelle et de la v\u00e9rit\u00e9 de l'humanit\u00e9\u2009\u00bb, a \u00e9crit le philosophe Achille Mbembe dans Critique de la raison n\u00e8gre. Cette conception, h\u00e9rit\u00e9e de la p\u00e9riode coloniale a consid\u00e9rablement fa\u00e7onn\u00e9 le monde de l'art. Cette deuxi\u00e8me rencontre de la s\u00e9rie Repenser le mus\u00e9e examinera la construction d'un universel blanc eurocentriste, qui mod\u00e8le encore aujourd'hui les repr\u00e9sentations du monde et les imaginaires collectifs. Une conversation en fran\u00e7ais avec :\r\n\r\nCheryl Sim, commissaire et directrice g\u00e9n\u00e9rale de la Fondation PHI pour l'art contemporain.\r\n\r\nMojeanne Behzadi, historienne de l'art. Elle a notamment \u0153uvr\u00e9 au sein du service de la Conservation du MBAM et \u00e0 la programmation de la foire d'art contemporain Papier.\r\n\r\nJade Almeida, charg\u00e9e de projet au Conseil qu\u00e9b\u00e9cois LGBT et doctorante en sociologie \u00e0 l'Universit\u00e9 de Montr\u00e9al. Sa th\u00e8se porte sur les femmes noires qui aiment les femmes : r\u00e9sistance aux rapports de pouvoir enchev\u00eatr\u00e9s.\r\n\r\nAnim\u00e9e par Eddy Firmin, artiste-chercheur et directeur de publication de la revue d\u00e9coloniale Minorit'Art.\r\n\r\nJEUDI 19 NOVEMBRE, 18 H\r\nREPENSER LE MUS\u00c9E NO 3 :\r\nLE R\u00d4LE DU DISCOURS EN ART\r\n\r\nDepuis le XIXe si\u00e8cle, le texte rev\u00eat une importance majeure en art contemporain et participe activement au processus d'artification. Comme le note la sociologue Roberta Shapiro, \u00ab\u2009l'intellectualisation de la pratique\u2009\u00bb, c'est-\u00e0-dire l'ensemble des discours m\u00e9diatiques, sp\u00e9cialis\u00e9s et universitaires portant sur l'objet ou sur le cr\u00e9ateur, permet le passage \u00e0 l'art. Le texte explicatif, souligne Renata A. Moreira, \u00ab\u2009joue le r\u00f4le d'un porte-parole plac\u00e9 exactement entre l'\u0153uvre et l'observateur : c'est le discours de m\u00e9diation qui fait le passage entre un objet qui peut sembler ind\u00e9chiffrable au premier regard et une \u0153uvre d'art capable d'\u00e9mouvoir et d'\u00e9tablir des liens\u2009\u00bb. Le discours en art permet-il de sacrer ou, a contrario, d'exclure certaines formes artistiques\u2009? Au sein des mus\u00e9es, est-il influenc\u00e9 par une vision eurocentriste de l'art\u2009? Une conversation en fran\u00e7ais avec :\r\n\r\nBrintha Koneshachandra, doctorante en histoire \u00e0 l'Universit\u00e9 de Montr\u00e9al, artiste visuelle et cofondatrice de la maison d'\u00e9dition Diverses Syllabes.\r\n\r\nRenata Azevedo Moreira, chercheuse, auteure et commissaire d'exposition. Elle est doctorante en communication \u00e0 l'Universit\u00e9 de Montr\u00e9al avec une codirection en histoire de l'art \u00e0 l'Universit\u00e9 du Qu\u00e9bec \u00e0 Montr\u00e9al (UQAM).\r\n\r\nPaola Ouedraogo, chercheuse et doctorante en \u00e9tudes litt\u00e9raires \u00e0 l'Universit\u00e9 du Qu\u00e9bec \u00e0 Montr\u00e9al (UQAM) et cofondatrice de la maison d'\u00e9dition Diverses Syllabes, cr\u00e9\u00e9e par et pour les femmes racis\u00e9es et les minorit\u00e9s de genre.\r\n\r\nAnim\u00e9e par Olivia Mc Gilchrist, artiste multidisciplinaire d'origine franco-jama\u00efcaine qui explore les probl\u00e9matiques li\u00e9es aux politiques d'identit\u00e9 carib\u00e9ennes par l'entremise de son alter ego, \u00ab\u2009whitey\u2009\u00bb.\r\n\r\nJEUDI 26 NOVEMBRE, 18 H\r\nREPENSER LE MUS\u00c9E NO 4 :\r\nL'ART ET LE POUVOIR\r\n\r\nLes mus\u00e9es, hauts lieux des beaux-arts, sont influenc\u00e9s par les rapports de domination qui r\u00e9gissent nos soci\u00e9t\u00e9s. Afin de mieux appr\u00e9hender ces enjeux et d'en saisir la port\u00e9e, il convient de cr\u00e9er un dialogue avec d'autres disciplines, notamment les sciences humaines et sociales, qui nous offrent une grille d'analyse et de compr\u00e9hension complexe de ces rapports. Dans ce volet de la s\u00e9rie, nous r\u00e9fl\u00e9chirons \u00e0 l'urgence d'abattre les murs \u00e9rig\u00e9s entre les disciplines, pour mieux appr\u00e9hender le r\u00f4le de l'art dans nos soci\u00e9t\u00e9s. Une conversation en fran\u00e7ais avec :\r\n\r\nSonia Alimi, doctorante en sociologie et \u00e9tudes f\u00e9ministes \u00e0 l'Universit\u00e9 du Qu\u00e9bec \u00e0 Montr\u00e9al (UQAM) et coordonnatrice \u00e0 la recherche au R\u00e9seau d'Actions des femmes handicap\u00e9es du Canada. Sa th\u00e8se interroge l'usage politique du conflit dans l'\u00e9laboration de pratiques de coalitions f\u00e9ministes.\r\n\r\nLe\u00efla Zelli, artiste et laur\u00e9ate de la r\u00e9sidence Empreintes 2019 du MBAM. Elle s'int\u00e9resse aux rapports que l'on entretient avec l'id\u00e9e \u00ab\u2009d'autres\u2009\u00bb et \u00ab\u2009d'ailleurs\u2009\u00bb et, plus sp\u00e9cifiquement, au sein de cette espace g\u00e9opolitique souvent d\u00e9sign\u00e9 par le terme \u00ab\u2009Moyen-Orient\u2009\u00bb.\r\n\r\nHanieh Ziaei, sociologue et politologue sp\u00e9cialis\u00e9e dans l'art et la culture et directrice g\u00e9n\u00e9rale du Centre culturel Georges-Vanier (CCGV).\r\n\r\nAnim\u00e9e par Ga\u00eblle \u00c9t\u00e9m\u00e9, m\u00e9taphysicienne et plasticienne graphique. Son travail porte sur le probl\u00e8me g\u00e9n\u00e9tique en th\u00e9orie du langage, de l'origine du cosmos et de la factualit\u00e9 du r\u00e9el dans la parure.","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/10\/mbam-repenser-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/10\/mbam-repenser.jpg","post_excerpt":"De nombreux experts reconnus, issus du milieu des arts visuels et d'autres sph\u00e8res culturelles \u2013 artistes, auteurs, chercheurs, commissaires, historiens de l'art et sociologues \u2013 se r\u00e9uniront dans le cadre de quatre rencontres pour \u00e9changer sur des enjeux actuels et le r\u00f4le social des institutions mus\u00e9ales contemporaines.","post_date":"22nd October 2020, 22:41:27","french_date":"22 octobre 2020, 22:41:27","post_date_gmt":"2020-10-23 02:41:27","comment_count":"0","author_name":"Communiqu\u00e9s","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/repenser-le-musee\/"},{"id":11683,"title":"En finir avec les s\u00e9quelles de l\u2019esclavage en Tunisie","content":"Le tribunal de M\u00e9denine dans le Sud tunisien a donn\u00e9 raison \u00e0 une famille noire qui bataillait de longue date pour que la mention \u00ab affranchi \u00bb ou \u00ab esclave \u00bb soit supprim\u00e9e de ses documents d\u2019identit\u00e9.\r\n\r\nUn Tunisien issu de la minorit\u00e9 noire \u00e0 Gosba pr\u00e8s de Medenine.\r\n\r\n\r\n\r\n\u00c0 81 ans, Hamdane Dali vient de remporter une belle victoire. Le vieil homme noir de M\u00e9denine, dans le Sud tunisien, lointain descendant d\u2019esclave, n\u2019aura plus \u00e0 porter ce stigmate historique. Le tribunal de la ville a accept\u00e9 le 14 octobre que le terme \u00ab atig \u00bb, signifiant affranchi - soit ancien esclave de la famille Dali - soit supprim\u00e9 de ses documents d\u2019identit\u00e9 et de tous ceux de sa famille.\r\n\r\nDe nombreux Tunisiens de la minorit\u00e9 noire ont encore officiellement les termes \u00ab atig \u00bb ou \u00ab chouchane \u00bb (\u00ab esclave \u00bb) accol\u00e9s \u00e0 leur nom, pr\u00e8s de deux si\u00e8cles apr\u00e8s l\u2019abolition, en 1846, de l\u2019esclavage en Tunisie. \u00ab Aujourd\u2019hui encore des enfants naissent avec le nom atig \u00bb, s\u2019indigne Saadia Mosbah, qui a fond\u00e9, en 2013, l\u2019association de d\u00e9fense des minorit\u00e9s M\u2019nemty (\u00ab mon r\u00eave \u00bb) et a soutenu la famille Dali dans sa d\u00e9marche.\r\n\r\nUn nom tr\u00e8s lourd \u00e0 porter. \u00ab Sur une copie d\u2019examen, sur un CV pour chercher un emploi, etc., il fait d\u2019embl\u00e9e chuter la consid\u00e9ration envers la personne \u00bb, commente-t-elle. \u00ab Il y a eu aussi des esclaves non noirs en Tunisie, mais ces appellations sont rest\u00e9es uniquement pour la minorit\u00e9 noire \u00bb, ajoute-t-elle. \u00ab Aucune reconnaissance de l\u2019africanit\u00e9 de la Tunisie \u00bb Depuis sa cr\u00e9ation M\u2019nemty bataille pour mettre fin \u00e0 ces discriminations et r\u00e9clame la cr\u00e9ation d\u2019une commission nationale pour les patronymes. \u00ab Jamais les autorit\u00e9s ne se sont saisies de cette question, il n\u2019y a aucune reconnaissance de la pluralit\u00e9 de la soci\u00e9t\u00e9 tunisienne, de son africanit\u00e9, de sa multiculturalit\u00e9 et de sa multi-ethnicit\u00e9 \u00bb, d\u00e9plore Saadia Mosbah qui rel\u00e8ve que seule Jamila Ksiksi, l\u2019unique d\u00e9put\u00e9e noire au parlement tunisien, s\u2019est r\u00e9jouie de cette d\u00e9cision.\r\n\r\nLa pr\u00e9sence historique des Noirs en Tunisie, ind\u00e9pendamment de la traite des esclaves, est un fait ignor\u00e9 des Tunisiens, avait soulign\u00e9 l\u2019ethnologue In\u00e8s Mrad-Dali, auteure d\u2019une th\u00e8se sur les Noirs tunisiens. Tout comme l\u2019est l\u2019histoire de l\u2019esclavage et de l\u2019implication des Arabes dans la traite trans-saharienne. \u00ab Cette histoire tunisienne reste \u00e0 \u00e9crire et \u00e0 exorciser \u00bb, estime l\u2019anthropologue St\u00e9phanie Pouessel qui a dirig\u00e9 une \u00e9tude \u00ab Noirs au Maghreb. Enjeux identitaires \u00bb.\r\n\r\nLa nouvelle loi sur l\u2019\u00e9limination de toutes les formes de discrimination raciale En 2017, le fils de Hamdane Dali, Karim Dali avait d\u00e9pos\u00e9 une requ\u00eate aupr\u00e8s du minist\u00e8re de la justice pour que soit supprim\u00e9e cette appellation \u00ab atig \u00bb humiliante. \u00ab Cela avait alors \u00e9t\u00e9 refus\u00e9, sans aucune explication \u00bb, rapporte Saadia Mosbah. Depuis, la Tunisie a adopt\u00e9, en octobre 2018, une loi sur l\u2019\u00e9limination de toutes les formes de discrimination raciale, qui a sans doute chang\u00e9 la donne. L\u2019argumentaire de la d\u00e9cision du tribunal de M\u00e9denine, non encore publi\u00e9e, sera \u00e9clairant sur le sujet. Celle-ci fera en tout cas jurisprudence pour toutes les familles d\u00e9sireuses de ne plus \u00eatre stigmatis\u00e9es.","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/10\/tunisie-esclavage-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2020\/10\/tunisie-esclavage.jpg","post_excerpt":"La pr\u00e9sence historique des Noirs en Tunisie, ind\u00e9pendamment de la traite des esclaves, est un fait ignor\u00e9 des Tunisiens","post_date":"20th October 2020, 13:07:16","french_date":"20 octobre 2020, 13:07:16","post_date_gmt":"2020-10-20 17:07:16","comment_count":"0","author_name":"Communiqu\u00e9s","post_url":"https:\/\/lencrenoir.com\/en-finir-avec-les-sequelles-de-lesclavage-en-tunisie\/"}]