Derrière les frontières: docu-café-causerie

Dans le cadre des Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI), le CSI Corcovado vous convie à une primeur québécoise : la projection du documentaire « Derrière les frontières» de Solène Anson et Vincent Bélanger, diplômés de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue en Création et nouveaux médias.

Le concept de « justice migratoire » a pour objectifs de proposer un regard juste et solidaire, une analyse basée sur les faits et des solutions aux enjeux actuels et futurs autour des migrations, en particulier les déplacements forcés et les enjeux d’injustices, de vulnérabilités et de droits humains.

Ce court documentaire tourné en grande partie en Abitibi-Témiscamingue a remporté le concours POLIDOC 2019-2020.
Il met en scène des personnes immigrantes venues d’Algérie, du Cameroun et de la France qui se sont installées, pour plusieurs, en Abitibi-Témiscamingue.

La réalisatrice Solène Anson sera présente à distance, de même que quelques personnes participantes au projet.

Date : dimanche 8 novembre 2020
Heure : 10h30
Lieu : Salle Témabex (Rouyn-Noranda)
Coût : 5,00 $ (gratuit pour les membres du CSI Corcovado)

Places limitées. Inscription à csi@csicorcovado.org

Événement Facebook: www.facebook.com/events/933493950513057/

Résumé :

Le Québec en pleine pénurie de main-d’œuvre  attire de plus en plus d’étrangers. En 2018, plus de 321 000 nouveaux immigrants s’y sont installés . Notre projet documentaire Derrière les frontières montrera un portrait en région et en ville de cinq individus âgés de 20 et 60 ans venus du Cameroun, de l’Algérie en passant par la France ou encore la Colombie, afin de comprendre qui sont-ils et les raisons de leur installation au Québec, tant pour leurs études que l’emploi. Étudiants étrangers, travailleurs temporaires ou permanents, ils se confient sur leur histoire migratoire, leur quotidien depuis leur arrivée, le choix de tout quitter, leur intégration et les sacrifices. De ce fait, la montée de la droite au Québec, les manifestations racistes et haineuses, notamment sur les réseaux sociaux permettront d’aborder certaines questions xénophobes de façon explicite.

J’ai réalisé ce film durant l’hiver 2019, en tant que réalisatrice et étudiante française en échange à l’UQAT, pour mon année de finition en Création et Nouveaux Médias avec un Québecois, directeur de la photographieSolène Anson

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2019 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
Ok, J'accepte
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de notre site.
En continuant sans modifier vos paramètres de cookies, nous supposons que vous acceptez cela.
OK, j'accepte
Soyez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre
Restez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre