Fils d'un Kényan noir et d'une Américaine blanche du Kansas de souche irlandaise, Barack Obama est le premier Afro-Américain ayant accédé à la présidence des États-Unis. Son parcours a suscité chez les électeurs comme dans les médias du monde entier un grand intérêt.

Lettre Ouverte d’un Africain au Président Américain Barack Obama

C’est le cœur saignant de douleur que je vous écris cette lettre pour vous prier de bien vouloir écouter le message que la Chambre des Représentants Américaine vous a envoyé hier 24/06/2011 en rejetant le texte autorisant l’intervention militaire des Etats-Unis en Libye, et de mettre fin à l’agression en cours contre le peuple Libyen avec les prétextes des plus extravagants comme celui de dire que c’est pour les protéger.

Lire plus »
Jean-Claude Duvalier, tenu responsable par des organisations internationales de défense des droits de l'homme de la mort de milliers d'opposants sous sa présidence (1971-1986)

Poursuivre Baby Doc ainsi que les assassins de Jean Dominique

La justice est une arme certes contre les dictatures et les dictateurs. Du fait que ces derniers font un usage immodéré du crime politique, que pour eux tuer est la seule forme de politique qu’ils connaissent … Mais à part ça, ce n’est pas vraiment la justice qui est la motivation des gouvernants. D’où difficultés à le faire entendre à un nouveau pouvoir qui ne manifeste aucune disposition naturelle à cela! Mais c’est justement ce que tentent de nous expliquer certaines institutions et organisations internationales intéressées à la question.

Lire plus »
L'ancien président tchadien Hissène Habré lève le poing en signe de victoire alors qu'il quitte un tribunal de Dakar, escorté par un policier sénégalais le 18 novembre 2005

Le Sénégal empêche le procès de Hissène Habré pour crimes contre l’humanité

Certains groupes de droits de l’homme ont accusé, le jeudi 9 juin 2011, le Sénégal de retarder que la justice soit rendue au Tchad dans l’affaire de l’ex-président Hissène Habré inculpé de crimes contre l’humanité, crimes de guerre et actes de torture et ont demandé qu’il soit extradé vers la Belgique afin de subir son procès pour les présumées atrocités qu’il aurait commis sous son règne.

Lire plus »
À l'issue d'une élection présidentielle sous tension, les deux candidats arrivés au second tour, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, prêtent serment comme président du pays. Alassane Ouattara a été déclaré vainqueur par la Commission électorale indépendante et a reçu le soutien du Premier ministre Guillaume Soro et d'une partie de la Communauté internationale. Laurent Gbagbo a été déclaré vainqueur par le Conseil constitutionnel et a reçu le soutien du général Philippe Mangou, commandant de l'armée.

CRISE post-électorale : Abidjan, les populations civiles au seuil du gouffre

Les Ivoiriens vivent dans un climat de ni paix ni guerre depuis l’annonce des résultats du second de l’élection présidentielle du 28 novembre 2010. Cette situation a contraint certaines populations du District d’Abidjan à opter pour la fuite vers de nouvelles destinations notamment les villages ou encore les zones sous contrôle de l’ex-rébellion.

Lire plus »
Peu de temps avant le coup d'Etat, Mamadou Tandja menaçait de se rapprocher de l'Iran et de la Chine, et notamment de vendre aux Iraniens son uranium brut.

Des élections nettes et pacifiques au Niger

Le Niger a organisé un second tour de scrutin paisible, qui selon le président militaire intérimaire du pays, Salou Djibo, est un exemple pour le reste de l’Afrique. L’armée a aidé à organiser le vote, un an après avoir renversé l’ancien président Mamadou Tandja le 18 février 2010. L’armée, qui a promis de démissionner en avril de la présidence, a déclaré qu’il ne soutenait aucun candidat et servirait le gouvernement selon le choix du peuple.

Lire plus »
Jean-Bertrand Aristide, né le 15 juillet 1953 à Port-Salut, ville côtière du sud d'Haïti, est un ancien prêtre catholique et un ancien président de la république d'Haïti en 1991, puis de 1994 à 1996, et finalement de 2001 à 2004 avant son départ en exil le 29 février 2004 suite à un coup d'État.

L’Etat d’Haïti et l’Etat d’Aristide!

Les dépêches de presse résument pour faire plus court : ‘un adversaire du régime Duvalier, le père Jean-Bertrand Aristide, 57 ans, a été élu à la présidence d’Haïti en 1990, puis fut chassé du pouvoir, huit mois plus tard seulement, par un coup d’état militaire. En 1994, il revint à son poste à la faveur d’une intervention militaire américaine. Il fut succédé en 1996 par son dauphin, l’actuel président René Préval.

Lire plus »
La chancelière allemande Angela Merkel, rencontre le président du Malawi Bingu wa Mutharika à Berlin, le jeudi 2 septembre 2010

L’Allemagne donne dos au Malawi

La relation entre la République du Malawi et ses alliés occidentaux continuent de se détériorer. Le ministère allemand d’Aide au Développement annonçait samedi que l’un de ses sous-ministres, Gudrun Kopp, avait annulé une visite officielle prévue dans le pays d’Afrique australe pour des reproches de gouvernance.

Lire plus »