L’Humour haïtien consacré avec le premier Pikliz International Comedy Festival

Après l’irrévérence, l’indifférence de spectacles comme SLAV de Robert Lepage envers les communautés noires, une situation qui se perpétue dans l’offre culturelle des bonzes bornés de la province québécoise, le nouveau Pikliz International Comedy Festival symbolise une obligation de la communauté noire à se prendre en main et offrir à ses membres un quelque chose qui les vante au lieu de les diffamer et de les abaisser.

Lire plus »
Wiel Prosper

Will Prosper: sous la casquette, mille chapeaux bien campés

Will Prosper est documentariste. Ses implications sociales ont un coût, celui de lui fermer des portes au niveau des producteurs, tables de concertation. Ses films sont toujours en lien avec ses idéaux. Il a son propre créneau en quelque sorte, qui relie ses deux grandes passions, le militantisme et la réalisation cinématographique.

Lire plus »
Lancement des Journées Africaines 2018 à l'espace Mushagalusa

Montréal: Lancement des Journées Africaines 2018

L’espace Mushagalusa, une galerie d’art, un centre culturel cher aux communautés africaines montréalaises, annonçait pour une toute première fois les deux journées qui seront consacrées au rayonnement de la culture africaine: les Journées Africaines 2018

Lire plus »
Victimes d'apartheid

L’Afrique du Sud retire son ambassadeur d’Israël

Devant l’apartheid palestinien, qui est un calque de l’apartheid sud-africain, l’Afrique du Sud demeure très sensible à ce combat à force inégale puisque, il y a quelques années, c’était le tien. De même, il y a quelques décennies, fatigués d’être des citoyens de second ordre, les Sud-africains noirs avançaient devant les forces armées du pays.

Lire plus »
Le patriotisme est une maladie incurable, il est un concept beaucoup trop chargé d’émotions pour qu’il puisse se faire et se défaire simplement par des formules administratives.

R.D. Congo: L’identité du cœur

La constitution de la République Démocratique du Congo est tranchée sur la question identitaire, elle stipule ceci : « En ce qui concerne la nationalité, le constituant maintient le principe de l’unicité et de l’exclusivité de la nationalité congolaise. » C’est-à-dire que toute naturalisation sous d’autres cieux fait d’un citoyen congolais, de facto, un non-Congolais.

Lire plus »