La jeune femme fréquente maintenant l'école et enseigne les échecs aux autres, avec un rêve de devenir un Grand Maître des échecs ou une médecin.

L’histoire d’une joueuse d’échec ougandaise portée à l’écran par Disney et Lupita Nyong’o

Les productions Disney sont présentement en tournage d’un long métrage sur le parcours prodigieux de Phiona Mutesi, une jeune adepte du jeu d’échec. Le film mettra en vedette l’oscarisée Lupita Nyong’o dans le rôle de la mère de Phiona et démontra les débuts du prodige jusqu’à son apogée au niveau international.

La jeune femme fréquente maintenant l'école et enseigne les échecs aux autres, avec un rêve de devenir un Grand Maître des échecs ou une médecin.

La jeune femme fréquente maintenant l’école et enseigne les échecs aux autres, avec un rêve de devenir un Grand Maître des échecs ou une médecin.

Phiona Mutesi débute sur l’échiquier dès l’âge de neuf ans dans le bidonville de la capitale Kampala qu’on appelle Katwe. C’est dans cette région où se marient ingénuité et dépravation que Phiona assimile les subtilités du jeu d’échec par un élémentaire programme de sensibilisation offert dans une église.

Et l’appât fut simple. Il n’a fallu qu’un bon bol de gruau pour que la future championne organise ses journées autour de l’église, autour des échecs. Phiona Mutesi avoue : « Je n’y allais pas pour les échecs, je m’y rendais que pour avoir un repas. » Enfance difficile pour celle qui a grandi dans une fratrie de quatre enfants, et vu son père mourir du sida quand elle n’avait que trois ans. Sa mère a du dès lors vendre du mais pour subvenir au besoin de la famille. Quand elle s’est mise aux échecs, Phiona dormait dans la rue et contre toute attente, elle a commencé à se faire un nom dans un jeu précédemment réservé aux enfants privilégiés de l’Ouganda.

En plus d’acquérir une passion pour l’arsenal des échecs, la jeune championne née au milieu des années 90, fait une analogie intéressante, comme tous les grands maîtres, entre la vie et les échecs. « J’aime les échecs, car cela implique la planification », a signifié Phiona Mutesi. « Si vous ne prévoyez pas, vous allez vous avoir de gros problèmes. »

En 2007, après seulement deux années de pratique Phiona devient la championne junior d’Ouganda et conserve son titre l’année suivante. 2009 ses compétences l’amènent à faire son premier voyage en avion, au Soudan pour une compétition qu’elle remportera. 2010 elle goûte au froid de la Sibérie pour les Olympiades des échecs 2010. En 2012 elle participe à l’Olympiade d’échec féminin à Istanbul. Toujours à l’étranger, Phiona a également joué contre son héros, l’ancien champion du monde russe et Grand Maître Garry Kasparov. Les étudiants de l’école d’inspiration aux États-Unis ont aussi pris l’initiative d’intituler un tournoi en son nom.

Le film qui relate l’histoire de Phiona Mutesi, intitulé Queen of Katwe (Reine de Katwe), est basé sur un livre du même nom de l’écrivain américain Tim Crothers. Il sera tourné en Ouganda et en Afrique du Sud, réalisé par l’Indienne Mira Nair et produit par Disney. C’est à Mme Nair que nous devons le film intemporel Salaam Bombay! et Mississippi Masala qui met en vedette l’acteur Denzel Washington.

Grâce aux redevances de Disney sur le film, Phiona Mutesi a pu acheter une terre et vivre plus confortablement avec sa famille.

Nouvelles similaires

  1. Bruno Twister The Best
    Mar 05, 2015 - 05:24
  2. Pakenzy Traore
    Mar 05, 2015 - 09:05

    iyerai denyesa pti kainegnokonaye lol ho!hoooóoooo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share