Les deux principaux obstacles à la diffusion du préservatif féminin sont son aspect, rebutant au premier abord, il souffre en fait du même obstacle fait au préservatif masculin dans les années 1990, et son coût

Le préservatif féminin trop peu connu au Cameroun

Afin de populariser les préservatifs féminins au Cameroun, certaines organisations locales les promeuvent à travers les salons de coiffure, des ateliers et autres petits commerces. Mais au lieu de vendre les préservatifs, les gestionnaires les offrent aux clients, afin de liquider leurs inventaires.

Les deux principaux obstacles à la diffusion du préservatif féminin sont son aspect, rebutant au premier abord, il souffre en fait du même obstacle fait au préservatif masculin dans les années 1990, et son coût

Les deux principaux obstacles à la diffusion du préservatif féminin sont son aspect, rebutant au premier abord, il souffre en fait du même obstacle fait au préservatif masculin dans les années 1990, et son coût

Le préservatif féminin est le pendant du préservatif masculin adapté à la morphologie de l’organe sexuel féminin. Ce dispositif est composé d’une fine gaine en polyuréthane (pour éviter les problèmes d’allergie du latex) munie d’un anneau souple à chaque extrémité. L’anneau du côté fermé se tord et se place dans le vagin alors que l’autre bout prend place à l’extérieur et recouvre les parties génitales. Au même titre que le préservatif masculin, le préservatif féminin est à la fois contraceptif et protège des maladies sexuellement transmissibles (MST).

« La Chance Beauté » est un salon de coiffure situé dans le quartier Émana, à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Les clients sont accueillis avec des affiches roses sur la porte, indiquant la disponibilité des préservatifs féminins Protectiv à vendre.

En fait, le «condom» est terme couramment utilisé pour la contraception masculine et féminine. Au Cameroun, il n’y a qu’une seule marque de préservatifs féminins disponible: « Protectiv ». Ils ont été introduits et popularisés depuis 2009 à travers le projet néerlandais, l’Accès Universel au Préservatif Féminin, en partenariat avec l’Association camerounaise pour le marketing social (ACMS). Pour la distribution des préservatifs, l’ACMS a, à son tour, fait équipe avec de nombreuses organisations locales. Ces organisations sont celles qui distribuent des préservatifs dans les salons de coiffure, ateliers et petits commerces, afin de les vendre à la population en général.

Mme Ngono, une coiffeuse admet qu’elle se bat pour populariser le concept de « Protectiv ». Nous sommes censés les vendre pour 100 francs CFA (0,15 Euro/ 0,21 $) chacun, mais les femmes ne les achètent pas ». Mme Ngono reçoit entre 50 et 100 unités  chaque mois et, afin d’éviter la constitution d’importants stocks, son cadre leur a demandé de les donner à leurs amis et familles.

Élise Ndi, affirme qu’elle n’utilise pas Protectiv régulièrement. « Je les prends dans le cas où j’aurais besoin d’eux. Ils sont rares sur le marché et je me taper tout le chemin jusqu’ici pour obtenir des préservatifs. Paradoxalement, les préservatifs masculins sont vendus à chaque coin de rue. C’est pourquoi je les préfère », explique-t-elle.

Dans le quartier Emombo, à Yaoundé, des affiches ont été mises en place dans un certain nombre de magasins dans le but d’indiquer que l’équipe du projet à l’Accès Universel au Préservatif Féminin était là et que les préservatifs féminins sont disponibles.

Cependant, ce ne fut pas toujours le cas. «J’en ai eu quelques-uns et je n’en ai plus commandé plus parce que cela n’a pas été facile pour liquider mon stock », explique Ibrahim, un commerçant.

[pullquote_left]Le préservatif, correctement utilisé lors d’une relation sexuelle, protège également des infections sexuellement transmissibles[/pullquote_left]Une expérience similaire a été vécue par Laura qui explique que son organisation a arrêté la sensibilisation il y a presque un an de cela. Elle explique : «Nous étions censés vendre les préservatifs féminins et obtenir un pourcentage sur nos ventes, mais ces préservatifs ont été difficiles à vendre, ce qui signifie, nous avons travaillé pour rien.. »

Selon Ibrahim, ces ventes sont mauvaises pour des raisons culturelles. «Les femmes sont un peu timides. Aucune femme n’est jamais entrée dans cette boutique pour demander un préservatif. Mais quand nous les offrons des préservatifs, ils les achètent », explique-t-il.

Avantages et Inconvénients du préservatif féminin

Pour le préservatif féminin

– Il est très solide; moins de risque de déchirure qu’avec les préservatifs en latex.
– Il est doux et agréable.
– Il peut être utilisé avec un lubrifiant à base d’eau.
– Il peut être posé longtemps avant le rapport, ce qui n’interrompt pas les préliminaires.
– Après éjaculation, il n’impose pas le retrait immédiat.
– Il ne serre pas le sexe masculin, permettant de meilleures sensations au niveau du pénis (inconvénient souvent cité au sujet du préservatif masculin).
– Il ne provoque pas d’allergie, car il n’est pas en latex, mais en polyuréthane pour sa première version ou en nitrile synthétique pour la seconde pour réduire le coût de production.
– Les préservatifs sans latex sont plus perméables aux échanges de chaleur et de mouvements.
– Le gel lavant intime pour femmes est compatible avec ce produit, sans l’altérer.
Contre le préservatif féminin

– Le coût, plus important que le préservatif masculin.
– L’apparence, qui n’est pas entrée dans les moeurs.
– La mise en place. Peu connue, elle mérite un entrainement préalable ou une grande complicité dans le couple lors des premiers essais.
– Cunnilingus et masturbation, l’anneau extérieur n’empêche pas la stimulation orale ou manuelle du clitoris, mais la rend moins aisée. Il en va de même pour la masturbation vaginale.
– Les nuisances sonores. Étant moins ajusté que le préservatif masculin, le préservatif féminin peut provoquer des bruits de succion lors de la pénétration.
– L’anneau interne, qui ne doit normalement pas être ressenti par le partenaire masculin, peut l’être dans certaines positions.
– Il existe malgré tout des risques de perforation avec les ongles ou bijoux.
La texture du lubrifiant d’origine est considérée comme trop visqueuse par certaines utilisatrices.

Nouvelles similaires

  1. arnaud
    Jan 05, 2016 - 12:17

    dans certains club libertin; il propose le préservatif féminin mais les femmes ne veulent pas l’utiliser ;pour des raison et des propos vielle France

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share