Caster Semenya fait ses débuts sur la scène internationale à l'occasion des Championnats du monde junior de 2008 de Bydgoszcz sans toutefois parvenir à franchir le cap des séries du 800 mètres, en 2 min 11 s 98.

La championne de 19 ans du demi-fond, Caster Semenya retourne sérieusement à la compétition

Mokgadi Caster Semenya (née le 7 janvier 1991 à Pietersburg) est une athlète sud-africaine, spécialiste du demi-fond.

Mokgadi Caster Semenya (née le 7 janvier 1991 à Pietersburg) est une athlète sud-africaine, spécialiste du demi-fond.

La championne du monde sud-africaine Caster Semenya dit qu’elle veut s’entraîner davantage avant la prochaine étape qui marque son retour à la compétition après une absence de 11 mois causés par une controverse sur son sexe.

Caster Semenya a couronné son retour avec une victoire facile dimanche dans le 800 m. Elle termine avec un temps de 2 min 02.42sec dans son épreuve favorite à Lapinlahti. C’est presque deux secondes de moins que le temps qu’elle a marqué lors de sa première course depuis sa longue pause, il y a quatre jours en Finlande.

La championne de 19 ans a déclaré : « Je suis très heureuse de ma performance. J’ai obtenu ce que je cherchais, mais la prochaine fois je veux courir les premiers 600m plus rapidement, soit aux alentours de 1 m 28 ou 1 m 29.

C’était plus difficile que l’épreuve de jeudi dernier à Lappeenranta. Cette fois-ci, j’ai dû forcer plus pour me battre contre le vent dans le second tour.”  Ajoute-t-elle.

Une Semenya souriante a complété le tour d’honneur après sa victoire, sachant que beaucoup de travail l’attend encore afin de se rapprocher du temps de 1min 55.45sec qu’elle a fait lorsqu’elle remporta son titre mondial à Berlin en 2009.

La spécialiste du demi-fond a ajouté : “Je ne sais pas où ma prochaine course aura lieu. Maintenant, je vais retourner à la maison et commencer à m’entraîner encore plus fort.”

Semenya était trop forte pour la Suédoise Sofia Oberg qui a terminé deuxième avec un chronomètre de 2min 04.27sec. La Russe Anna Verkhovskaya est arrivée en troisième position avec un temps de 2min 04.41sec.

Caster Semenya fait ses débuts sur la scène internationale à l'occasion des Championnats du monde junior de 2008 de Bydgoszcz  sans toutefois parvenir à franchir le cap des séries du 800 mètres, en 2 min 11 s 98.

Caster Semenya fait ses débuts sur la scène internationale à l’occasion des Championnats du monde junior de 2008 de Bydgoszcz sans toutefois parvenir à franchir le cap des séries du 800 mètres, en 2 min 11 s 98.

Caster Semenya est revenue à la compétition jeudi à Lappeenranta en Finlande. Le choix de cette course obscure fut délibéré afin de garder un profil bas visant à maintenir le plus grand nombre de médias internationaux loin d’elle.

Son apparence et sa voix, particulièrement masculines, font débat : l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) décide de la soumettre à des tests de féminité quelques heures avant la finale de Berlin. Fondée en 1912 cette association est chargée de régir les fédérations d’athlétisme et d’organiser les compétitions internationales.

L’athlète est hermaphrodite avec une production inhabituelle de testostérone et un syndrome de l’insensibilité aux androgènes. Un examen médical en ce sens avait été déjà effectué sur l’athlète avant les Championnats du monde à Berlin, mais la fédération sud-africaine, qui en a eu connaissance, a confirmé son inscription au 800 m des championnats qu’elle a remportés.

Le 6 juillet 2010, l’IAAF annonce que Caster Semenya est de nouveau autorisée à concourir.

Elle espère prendre part à deux ou trois courses en Europe entre la fin du mois d’août et le début de septembre afin de finaliser ses préparatifs pour les Jeux du Commonwealth qui auront lieux en Inde en octobre 2010.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées d\un *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share