[{"id":10588,"title":"La Cabane \u00e0 sucre des Blacks... ouverte \u00e0 tous!","content":"Au Qu\u00e9bec de mars \u00e0 avril on c\u00e9l\u00e8bre le temps de sucre. Cette coutume qui traverse les \u00e9poques se voit donner un nouvel \u00e9lan avec des Afro-qu\u00e9b\u00e9cois qui s'approprient, embrassent in\u00e9luctablement des traditions de la Belle Province. C'est ce que l'on a pu apercevoir, hier, le 16 mars 2019 alors que la Cabane \u00e0 sucre Jean-Renauld & Fils \u00e0 St-Eustache accueillait \u00e0 bras ouvert une client\u00e8le presque exclusivement antillaise. Konpa, reggae et hip-hop se sont m\u00eal\u00e9s au traditionnel rigodon.\r\n\r\n\r\n\r\nCette journ\u00e9e survolt\u00e9e, nous la devons \u00e0 Ralph Jean-Pierre de GoodLife Productions, un promoteur\/DJ accompli qui compte dix ann\u00e9es d'exp\u00e9rience dans le domaine du divertissement. \u00ab\u00a0En 2017 ce fut la premi\u00e8re \u00e9dition du Sugar Shack.\u00a0\u00bb nous confie fi\u00e8rement Ralph plus connu sous le pseudonyme Mr. Boom. Le DJ qui a d\u00e9j\u00e0 mix\u00e9 aux cot\u00e9s de la l\u00e9gendaire Spinderella du groupe Salt n Pepa poursuit, sans attendre\u00a0: \u00ab\u00a0La cabane \u00e0 sucre comme tout le monde le sait est une tradition qu\u00e9b\u00e9coise. Nous, on a amen\u00e9 une touche de notre communaut\u00e9, notre vibe. C'est ce qui fait que c'est un grand succ\u00e8s!\u00a0\u00bb\r\n\r\nL'id\u00e9e de cette fusion des genres revient \u00e0 Frantz jr. Pierre de Spotlight Entertainment qui depuis d\u00e9j\u00e0 un an, plus hardiment depuis d\u00e9cembre 2018, buche sur cette date qui accueillait plus de 500 personnes, tr\u00e8s majoritairement d'origine ha\u00eftienne, \u00e0 la cabane \u00e0 sucre. \u00ab\u00a0L'id\u00e9e est que j'aime \u00e7a l'ambiance, la r\u00e9union, que tout le monde se rassemble, que le monde puisse se parler. M\u00eame si on ne se connait pas, on s'assoit \u00e0 une table et \u00e0 la fin de la soir\u00e9e, on peut \u00eatre en mesure d'avoir une communication avec l'autre.\u00a0\u00bb\r\n\r\nComme les Ha\u00eftiens se font toujours un devoir d'arriver tard, vers 20h, apr\u00e8s que le beurre et le pain furent d\u00e9j\u00e0 install\u00e9s sur les tables, les participants \u00e0 cette journ\u00e9e arriv\u00e8rent enfin dans la cabane \u00e0 sucre en activit\u00e9 depuis 1957. Les bouteilles de rhum accol\u00e9es au mythique sirop d'\u00e9rable, dont le Qu\u00e9bec produit 72% de la production mondiale, se sont mis \u00e0 tr\u00f4ner au milieu des tables. A cot\u00e9, le menu classique: des \u00e9rabli\u00e8res compos\u00e9 de la fameuse soupe aux pois, des oreilles de crisse, des cretons, cr\u00eapes, jambon et omelette.\r\n\r\n\r\n\r\nLa Comedy \u00c9dition, comme nous pr\u00e9cise M. Pierre fut support\u00e9 par Goofy Welldone, Renzel Dashington et Jmjelie. Le maitre de c\u00e9r\u00e9monie de cette \u00ab\u00a0Cabane \u00e0 sucre des Blacks\u2026 ouverte \u00e0 tous\u00a0\u00bb comme le martela l'extravagant Goofy Welldone que l'on peut appr\u00e9cier plus crument sur son Snapchat, cumule ses pr\u00e9sences sur la sc\u00e8ne qu\u00e9b\u00e9coise o\u00f9 il anime plusieurs \u00e9v\u00e9nements du genre. Courtisant maintenant les Fran\u00e7ais, il s'est retrouv\u00e9 \u00e0 l'Ivress d'Humour Comedy Club et au Paname. Cet exil annonc\u00e9 est impos\u00e9 s'il souhaite perdurer dans son m\u00e9tier pense-t-il: \u00ab\u00a0Au Qu\u00e9bec, dans la t\u00e9l\u00e9vision qu\u00e9b\u00e9coise francophone, il n'y en a pas de place pour le Black.\u00bb L'humoriste et com\u00e9dien s'explique\u00a0: \u00ab\u00a0Il y a z\u00e9ro Black \u00e0 la t\u00e9l\u00e9vision francophone qu\u00e9b\u00e9coise. L\u00e0, quand je dis \u00e7a, les gens vont dire\u00a0' ahhh Goofy t'exageres'. Alors moi je dis OK, il y a 0,7\u00a0% de Blacks, et \u00e7a c'est une r\u00e9alit\u00e9\u2026 \u00c0 l'international il y a plus de d\u00e9bouch\u00e9s.\"\r\n\r\nSon comp\u00e8re, Renzel Dashington, 20 ann\u00e9es dans le spectacle, fondateur des Bads Boys \u00a0du rire en ajoute aux inqui\u00e9tudes de Goofy Welldone \u00ab\u00a0La culture de l'humour qu\u00e9b\u00e9cois est une culture d'humour qui fonctionne par elle-m\u00eame et ne sens pas le besoin de nous inclure.\u00a0\u00bb C'est ce regard qui amena Renzel a form\u00e9 le collectif d'humoristes montr\u00e9alais, Les Bads Boys du Rire. Ainsi, il offre un open mic tous les mercredis \u00e0 8h au Petit Agrikol, le bar flanqu\u00e9 au cot\u00e9 du restaurant ha\u00eftien Agrikol cofond\u00e9 par Regine Chassagne du groupe les Arcade Fire \u00a0dans une soir\u00e9e gratuite au centre-ville de Montr\u00e9al ou les amateurs peuvent savoir s'ils ont l'\u00e9toffe d'un ou d'une humoriste. Lors de cette cabane \u00e0 sucre, Renzel Dashington raconta une histoire \u00ab\u00a0bien rod\u00e9e\u00a0\u00bb d'un Noir s'adonnant au jogging avant que Goofy ne fasse participer la foule \u00e0 des jeux plus farfelus les uns que les autres.\r\n\r\nQuant \u00e0 la jeune foule de plus de 500 \u00e2mes, ces Qu\u00e9b\u00e9cois, d'une ou deux g\u00e9n\u00e9rations pour une \u00e9crasante majorit\u00e9, elle a pu festoyer joyeusement dans cette coutume canadienne datant du 19e si\u00e8cle, sur du zouk, konpa, reggae et des airs de rigodon bien pouss\u00e9 par les DJ amus\u00e9s. Pas d'animosit\u00e9, que des rires, de vives \u00e9changes, des chants et de la danse dans cette veill\u00e9e particuli\u00e8re \u00e0 la cabane \u00e0 sucre situ\u00e9e \u00e0 St-Eustache sur la rive nord de Montr\u00e9al.\r\n\r\n[auto_grid id=\"sugarshack2019\"]\r\n\r\n\u00a0\r\n\r\n","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2019\/03\/MrBoom-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2019\/03\/MrBoom.jpg","post_excerpt":"Les Afro-qu\u00e9b\u00e9cois d'origine ha\u00eftienne s'approprient, embrassent les traditions de la Belle Province avec une veill\u00e9 \u00e0 la Cabane \u00e0 sucre","post_date":"17th March 2019, 14:00:04","french_date":"17 mars 2019, 14:00:04","post_date_gmt":"2019-03-17 18:00:04","comment_count":"0","author_name":"Pablo Michelot","post_url":"http:\/\/lencrenoir.com\/la-cabane-a-sucre-des-blacks-ouverte-a-tous\/"},{"id":10550,"title":"UPS poursuivit, une nouvelle fois, pour racisme","content":"Au pays de l'oncle Tom, l'entreprise postale UPS (United Parcel Service), se fait poursuivre par dix-neuf employ\u00e9s Noirs pour avoir pr\u00e9tendument entretenu une atmosph\u00e8re raciale tendue envers ses employ\u00e9s afro-am\u00e9ricains.\r\n\r\n\r\n\r\nLa plainte d\u00e9pos\u00e9e mercredi r\u00e9v\u00e8le que les directeurs et les superviseurs \u00ab\u00a0avaient permis, tol\u00e9r\u00e9, promu et encourag\u00e9 une culture du racisme et des comportements racistes discriminatoires\u00a0\u00bb au centre de distribution UPS \u00e0 Maumee, dans l'Ohio.\r\n\r\nDans la compagnie am\u00e9ricaine connue sous le nom The Big Brown par rapport \u00e0 la couleur de l'uniforme brun de leurs travailleurs, sans aucune mesure disciplinaire, des commis Blancs humiliaient pendant des d\u00e9cennies leurs coll\u00e8gues Noirs. Ainsi, des employ\u00e9s Blancs interpelaient les Noirs par le mot \u00ab\u00a0N\u00e8gre\u00a0\u00bb, accrochent des n\u0153uds de pendu sur le plafond, ou pla\u00e7aient des singes aux endroits o\u00f9 \u00e9voluaient plusieurs travailleurs noirs.\r\n\r\nLa plainte soutient \u00e9galement qu'un salari\u00e9 Blanc de l'entreprise fond\u00e9e 1907 aux \u00c9tats-Unis, refusait de livr\u00e9 des colis dans un quartier habit\u00e9 majoritairement par des Afro-am\u00e9ricains. Licenci\u00e9, cet employ\u00e9 ouvertement raciste a \u00e9t\u00e9 r\u00e9admis dans l'entreprise postale.\r\n\r\nUPS a un historique profond de discrimination raciale dans son ADN. Dans les ann\u00e9es 60 et 70, la Big Brown a connu de fortes pressions pour enfin admettre des Noirs parmi ses salari\u00e9s. Greg Niemann,\u00a0 un gestionnaire et historien de la compagnie, dans son livre Big Brown: The Untold Story raconte: \"Selon une longue tradition, de nombreuses entreprises n'engageaient pas de minorit\u00e9s, et UPS en faisait partie. UPS a trouv\u00e9 qu'il \u00e9tait plus facile de suivre la majorit\u00e9 de l'Am\u00e9rique blanche et ses dirigeants se sont livr\u00e9s au st\u00e9r\u00e9otypage des minorit\u00e9s plut\u00f4t que de les embaucher.\"\r\n\r\nLa plainte contre UPS soutient que ce climat raciste persiste encore aujourd'hui puisque les travailleurs affirment \u00e9galement qu'ils n'ont pu avoir de promotions et des postes plus d\u00e9sirables en raison de la discrimination raciale ambiante. Apr\u00e8s trente ann\u00e9es de loyaux services dans l'entreprise, une employ\u00e9e Pamela Camper, a toujours un quart \u00e0 temps partiel.\u00a0 \u00ab\u00a0J'ai essay\u00e9 \u00e0 plusieurs reprises d'obtenir une promotion \u00e0 un poste \u00e0 temps plein et on me n\u00e9glige constamment\u00a0\u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 Pamela Camper, affirmant qu'UPS faisait souvent la promotion de personnes moins exp\u00e9riment\u00e9es qui \u00e9taient de race blanche. Mme Camper est l'un des dix-neuf employ\u00e9s qui portent plainte contre UPS.\r\n\r\nPour se d\u00e9fendre, la compagnie avec un chiffre d'affaires de plus de 60 milliards de dollars am\u00e9ricains soutient dans un communiqu\u00e9 \u00e9mis hier, jeudi le 15 mars 2019, que les comportements \u00e9voqu\u00e9s dans cette action en justice sont \u00ab\u00a0odieux et en conflit avec nos valeurs et notre culture\u00a0\u00bb.\r\n\r\nEn avril 2016, huit hommes Noirs ont re\u00e7u un montant de 5,3 millions de dollars en dommages et int\u00e9r\u00eats apr\u00e8s avoir poursuivi UPS en justice pour avoir favoris\u00e9 un lieu de travail hostile au Kentucky. Les travailleurs ont d\u00e9clar\u00e9 que leurs coll\u00e8gues Blancs avaient suspendu au plafond une effigie d'un afro-am\u00e9ricaine et avaient utilis\u00e9 des insultes raciales.","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2019\/03\/ups-racisme-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2019\/03\/ups-racisme.jpg","post_excerpt":"Les responsables d'un centre de distribution UPS aux \u00c9tats-Unis \u00ab ont permis, tol\u00e9r\u00e9, encourag\u00e9 et encourag\u00e9 \u00bb une culture de racisme sur le site qui a conduit \u00e0 des actes racistes et \u00e0 des d\u00e9cisions d'emploi discriminatoires, selon la plainte.","post_date":"15th March 2019, 10:41:27","french_date":"15 mars 2019, 10:41:27","post_date_gmt":"2019-03-15 14:41:27","comment_count":"0","author_name":"Pablo Michelot","post_url":"http:\/\/lencrenoir.com\/ups-poursuivit-une-nouvelle-fois-pour-racisme\/"},{"id":10532,"title":"Ces m\u00e8res qui aiment en couleurs","content":"Si vous voulez prolonger un peu le Mois de l\u2019Histoire des Noirs, nous vous sugg\u00e9rons la pi\u00e8ce de la talentueuse dramaturge, actrice et productrice, Trey Anthony\u00a0: How Black Mothers Say I Love You, \u00a0que le Black Theatre Workshop (BTW) pr\u00e9sente jusqu\u2019au 16 mars 2019.\u00a0 Cette \u0153uvre sera bient\u00f4t port\u00e9e \u00e0 l\u2019\u00e9cran, avec la collaboration du r\u00e9alisateur, producteur et sc\u00e9nariste Clement Virgo (The Book of Negroes, Poor Boy's Game). \u00a0\u00a0\r\n\r\nFaire parler les silences qui tuent\r\n\r\n\r\n\r\nL\u2019histoire de cette pi\u00e8ce est celle des relations \u00e9pineuses entre m\u00e8res et filles, issues de ces d\u00e9cennies qui ont port\u00e9 l\u2019odieux des s\u00e9parations familiales dans l\u2019espoir d\u2019am\u00e9liorer le sort de ses proches. Daphn\u00e9 (Andrea Davis) a laiss\u00e9 pendant six ans ses deux filles en Jama\u00efque avec leur grand-m\u00e8re, et son a\u00een\u00e9e ne le lui a jamais pardonn\u00e9. Claudette (Dayana Ntibarikure) est l\u2019enfant qui se rebelle et veut provoquer sa m\u00e8re, la bl\u00e2mer de l\u2019avoir abandonn\u00e9e.\r\n\r\nSa cadette, Val\u00e9rie (Karen Roberts), personnifie l\u2019enfant qui essaie d\u2019\u00eatre parfaite pour faire plaisir \u00e0 sa m\u00e8re. Elle s\u2019habille bien, se tient bien, elle entre dans le moule demand\u00e9, avec le bon mari qui s\u2019occupe bien d\u2019elle et le projet de maternit\u00e9.\r\n\r\n\u00c0 l\u2019annonce de la maladie incurable de sa m\u00e8re, Claudette revient chez elle apr\u00e8s trois ans de silence, et tente tant bien que mal de faire accepter celle qu\u2019elle est devenue, une femme de caract\u00e8re, ind\u00e9pendante et lesbienne.\r\n\r\n\u00c0 la recherche du temps perdu\r\n\r\nPour \u00e9crire How Black Mothers Say I Love You, l\u2019auteure Trey Anthony, r\u00e9cipiendaire de quatre NAACP Award (les NAACP Awards sont des r\u00e9compenses de cin\u00e9ma, t\u00e9l\u00e9vision, musique et litt\u00e9rature am\u00e9ricaines, remises par la National Association for the Advancement of Colored People, qui honorent chaque ann\u00e9e les meilleurs films, musiques, livres, \u00e9missions et les meilleurs professionnels de la communaut\u00e9 afro-am\u00e9ricaine) s\u2019est inspir\u00e9e de la vie de sa propre grand-m\u00e8re alors qu\u2019elle \u00e9tait en phase terminale d\u2019un cancer, ressentant l\u2019urgence de t\u00e9moigner du v\u00e9cu d\u2019une immigrante d\u2019origine jama\u00efcaine. Celle-ci avait laiss\u00e9 en Jama\u00efque ses enfants pour Londres, o\u00f9 elle travailla comme aide domestique, s\u2019occupant des enfants des autres. Des ann\u00e9es plus tard, sa fille v\u00e9cut la m\u00eame exp\u00e9rience, quittant l\u2019Angleterre pour le Canada, laissant ses enfants derri\u00e8re elle pendant quelques ann\u00e9es \u00e9galement.\r\n\r\nTrey Anthony s\u2019est attard\u00e9e aux sentiments douloureux v\u00e9cus \u00e0 cause de ces s\u00e9parations. Les personnages de cette pi\u00e8ce parlent beaucoup et expriment leurs blessures afin de les soigner, de les gu\u00e9rir. L\u2019auteure croit que son travail l\u2019a aid\u00e9e \u00e0 mieux comprendre les choix de sa m\u00e8re et ultimement, \u00e0 mieux l\u2019aimer.\u00a0 Cette pi\u00e8ce sert pr\u00e9cis\u00e9ment \u00e0 mieux aimer nos m\u00e8res afro-descendantes, \u00e0 mieux comprendre la forme de leur amour pour nous.\r\n\r\nUne main de velours dans un gant de fer\r\n\r\n\r\n\r\nCeux et celles qui ont une maman noire le savent, elle nous \u00e9duque souvent de mani\u00e8re particuli\u00e8re, bien diff\u00e9remment de celles de nos amis en dehors de notre Communaut\u00e9. La m\u00e8re noire est orgueilleuse et a la fiert\u00e9 propre aux descendants d\u2019esclaves qui se sont affranchis. Elle est s\u00e9v\u00e8re et exigeante, s\u2019inqui\u00e8te de l\u2019opinion du voisinage, est tr\u00e8s pieuse et vendrait sa chemise pour nourrir sa prog\u00e9niture. Elle est souvent obs\u00e9d\u00e9e par la perfection et les tabous, au risque d\u2019en rendre malheureux ses enfants. Et surtout, elle dit rarement, voire jamais, \u00ab\u00a0je t\u2019aime\u00a0\u00bb.\r\n\r\nFr\u00e9quemment dysfonctionnelle, la famille noire regorge de secrets et de non-dits, qui jalonnent le parcours des enfants qui y grandissent. Si le langage d\u2019amour de la m\u00e8re noire ne passe d\u00e9finitivement pas par la parole, il se mesure probablement \u00e0 son don de soi absolu pour ses enfants. Elle te porte, te fait na\u00eetre, te nourrit, te coiffe, t\u2019habille proprement, t\u2019envoie \u00e0 l\u2019\u00e9cole, t\u2019am\u00e8ne \u00e0 l\u2019\u00e9glise, prie pour toi, et c\u2019est l\u00e0 que gisent toutes les preuves de son amour, de son d\u00e9vouement. Comment pourrait-on douter de son amour, m\u00eame si elle ne te le dit pas avec des mots?\r\n\r\n\u00c0 la soir\u00e9e de premi\u00e8re, la directrice artistique, Tamara Brown, a r\u00e9v\u00e9l\u00e9\u00a0que \u00ab\u00a0How Black Mothers Say I Love You est un travail d\u2019amour.\u00a0Les gens qui ont travaill\u00e9 pour cette pi\u00e8ce aiment leurs m\u00e8res, ils aiment leur travail, et vous \u00eates ici t\u00e9moins d\u2019un travail d\u2019amour.\u00a0Les m\u00e8res noires comptent. Les filles noires compte. L\u2019amour noir compte.\u00a0\u00bb\r\n\r\n","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2019\/03\/dayana-ntibarikure-jamila-shani-joseph-keren-roberts-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2019\/03\/dayana-ntibarikure-jamila-shani-joseph-keren-roberts.jpg","post_excerpt":"L\u2019histoire de la pi\u00e8ce \"How Black Mothers Say I Love You\" du Black Theatre Workshop est celle des relations \u00e9pineuses entre m\u00e8res et filles, issues de ces d\u00e9cennies qui ont port\u00e9 l\u2019odieux des s\u00e9parations familiales dans l\u2019espoir d\u2019am\u00e9liorer le sort de ses proches.","post_date":"4th March 2019, 11:47:30","french_date":"4 mars 2019, 11:47:30","post_date_gmt":"2019-03-04 16:47:30","comment_count":"0","author_name":"Odile Rampy","post_url":"http:\/\/lencrenoir.com\/how-black-mothers-say-i-love-you-ces-meres-qui-aiment-en-couleurs\/"},{"id":10505,"title":"Joseph Bitamba: l'homme, le film et l'Afrique","content":"\r\n.single-meta {display:none;}\r\n\r\n\r\nParmi les nombreux \u00e9v\u00e8nements organis\u00e9s \u00e0 Montr\u00e9al dans le cadre du mois de l\u2019Histoire des Noirs 2019, L\u2019Espasce Mushagalusa a brill\u00e9 par son originalit\u00e9, en mettant \u00e0 l\u2019honneur le documentaire Tambours sacr\u00e9s de Joseph Bitamba.\r\n\r\nJoseph Bitamba a d\u00e9marr\u00e9 sa carri\u00e8re \u00e0 la t\u00e9l\u00e9vision nationale du Burundi, son pays d\u2019origine. Ensuite, il en est parti pour suivre des stages de perfectionnement au Burkina Faso, en Belgique, et en France. Il a donc obtenu un certificat en sc\u00e9narisation \u00e0 l\u2019Ecole Internationale de Bordeaux et un Certificat en direction de production \u00e0 l\u2019Institut National de l\u2019Audiovisuel (INA) \u00e0 Paris. Il vit \u00e0 Toronto depuis 2003 o\u00f9 il continue \u00e0 d\u00e9velopper son art.\r\n\r\nCin\u00e9aste, sc\u00e9nariste et r\u00e9alisateur ind\u00e9pendant depuis 2011, Joseph Bitamba r\u00e9alise des documentaires engag\u00e9s sur le th\u00e8me de la paix, de la diversit\u00e9 et de la tol\u00e9rance, tels que Le m\u00e9tis (1996), Iskyaka, la volont\u00e9 de vivre (2016).\r\n\r\nA travers le documentaire, Tambours Sacr\u00e9s, il a voulu mettre en \u00e9vidence les similitudes sacrales et artistiques entre les tambours burundais et ceux des Premi\u00e8res Nations canadiennes. \r\n[auto_grid id=\"bitamba\"]","post_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2019\/02\/Joseph-Bitamba-150x150.jpg","big_image":"https:\/\/lencrenoir.com\/wp-content\/uploads\/2019\/02\/Joseph-Bitamba.jpg","post_excerpt":"Cin\u00e9aste, r\u00e9alisateur et sc\u00e9nariste, Joseph Bitamba, est originaire du Burundi, mais vit \u00e0 Toronto depuis 2003.","post_date":"28th February 2019, 01:25:09","french_date":"28 f\u00e9vrier 2019, 01:25:09","post_date_gmt":"2019-02-28 06:25:09","comment_count":"0","author_name":"Carole DA SILVA","post_url":"http:\/\/lencrenoir.com\/joseph-bitamba-lhomme-le-film-et-lafrique\/"}]