Tchamba Ngassa Melvin est natif du Cameroun et fils de Ngassam Fancois. Suite à sa disparition, la société GTGC SARL s'est engagée à soutenir financièrement la famille du disparu en attendant les résultats de l'enquête judiciaire

Disparition du Camerounais Tchamba Ngassam Melvin à Pointe-Noire

Tchamba Ngassa Melvin est natif du Cameroun et fils de Ngassam Fancois. Suite à sa disparition, la société GTGC SARL s'est engagée à soutenir financièrement la famille du disparu en attendant les résultats de l'enquête judiciaire

Tchamba Ngassa Melvin est natif du Cameroun et fils de Ngassam Fancois. Suite à sa disparition, la société GTGC SARL s'est engagée à soutenir financièrement la famille du disparu en attendant les résultats de l'enquête judiciaire

Tchamba Ngassam Melvin de nationalité Camerounaise  était employé depuis le 2 octobre 2010 à la Geospacial Technology Group Congo (GTGC), une société de droit Congolaise qui prend activement part aux travaux d’élaboration des plans d’aménagement de plans forestiers  à Pointe Noire. Voici à présent le film réel de sa disparition:

Il avait été mis en mission de service le 06 avril 2011, accompagne de son Collègue Wankeu Achille (6e promotion FASA) et du Chauffeur. Arrivé à destination (district de Zanaga) vers 19h30 le 07 avril 2011.

Ils avaient été accueilli par leurs Collègues bases sur le site; les Nommés Nonga Mfossi Alain Prosper (4e promotion FASA) et Elvis Tetuh Tendong (Technicien des Eaux et Forets). Vers 20h30, pris par le coup de la fatigue. En raison du nombre insuffisant de chambre,  ils se sont mis à deux par chambre pour passer la nuit. C’est ainsi que Tchamba Ngassam Melvin et Tetuh Elvis se retrouvèrent dans le même lit. Ce dernier témoigne qu’aux environs de 22h, Tchamba Ngassam Melvin lui a demandé ou se trouvait les latrines et il l’a aussitôt conduit sur les lieux.

Tchamba Ngassam Melvin est revenu dans la chambre après 10 minutes, laissant la porte entrouverte; Tetuh Elvis dit l’avoir vu ressortir de la chambre à 3 reprises, laissant à chaque fois la porte entrouverte. Tetuh Elvis se serait endormi autour de minuit et ce n’est qu’aux environ de 03h30 qu’il se rendra compte que Tchamba Ngassam Melvin ne se trouvait pas sur le lit et que la porte était entrouverte. Depuis cet instant, Tchamba Ngassam Melvin n’est plus jamais revenu jusqu’a nos jours.

Toutes les stratégies de recherche menées se sont avérées vaines, puisque ni la police, la Gendarmerie, les Chefs des villages voisins, le tribunal de la zone n’ont pu retrouver la moindre trace de sa disparition. Il est a noter que Tous ses diplômes académiques, ses pièces officielles et son ordinateur portable ont été retrouvés dans la chambre, ainsi que les frais de mission. Bref son sac service était complet.

Sa famille s’est rendue à Pointe Noire (RDC) à la charge de la société GTG où elle a séjournée pendant environ 3 semaines, pour essayer de toucher du doigt les réalités de terrain. Malheureusement, aucune piste n’a aboutie.

L’enquête suit son cours. Jusqu’aujourd’hui, toutes les recherches ont été infructueuses. La compassion manifestée par tous ses amis et collègues est palpable.

Selon son collègue M. Wankeu Nyamsi Achille Steeve, La société a fait un certain nombre d’effort dans les recherches, notamment les fouilles systématiques dans la zone de disparition, l’ambassadeur a été contacté et informer, le procureur du TP a été contacté, un avis de recherche a été lancé, une plainte a été déposée à la police et au niveau du tribunal.  » Nous avons fait tous les efforts possibles.  »

Toutes les suspicions autour de sa hiérarchie et de ses collègues sont à priori normales, parce que logiquement un être ne disparait pas de cette façon.  La situation pour nous n’est pas facile à gérer parce qu’elle prête à plusieurs interprétations, des interprétations parfois déformées de la réalité.

Selon un autre collègue M. Mangoua Hermann, ingénieur Agro-socio-économiste (FASA 9), ce département (Le POOL) a la triste réputation de servir d’arrière base aux opérations des rebelles armés qui s’opposent au régime de Dénis SASSOU NGUESSO en place à Brazzaville (situé à 70 Km au sud de Kinkala le chef lieux du département du POOL).

Une opération visant l’éradication des ex-rebelles en discordance avec leur chef (le pasteur NTOUMI) qui a rejoint le gouvernement de Dénis SASSOU NGUESSO où il occuperait le poste de secrétaire d’état à la présidence la république. Un changement de camp qui aurait été vue comme une trahison par ses ex compagnons d’arme.

Ces rebelles ont été repoussé par cette opération (toujours en cours dans le POOL) un peu plus au nord du département du POOL, vers la limite avec le département de la LEKOUMOU dont le district de ZANAGA (Où  Melvin TCHAMBA NGASSAM était en mission) serait limitrophe avec le département du POOL. Ces rebelles créent une zone de non droit partout où ils s’installent, et pour joindre les deux bouts, ils font recoure à l’enrôlement forcé; au chantage/kidnapping et aux coupures de route/Braquages.

L’épouse de Tchamba Ngassam Melvin, Mme Tchamba Irène, née Kamnang Komguep a saisi le Ministère des Relations Extérieures le 26 mai 2011.  Le Premier Secrétaire de l’Ambassade du Cameroun au Congo (Monsieur Antoine Batha) a aussi été saisi de l’affaire. Il a cet effet, il a adressé une correspondance au Procureur Général de Pointe Noire.

Si vous avez quelques informations sur cette affaire, vous pouvez rejoindre l’épouse du disparu par courriel à l’adresse suivante : [email protected]

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share