Benetton dans l’eau chaude pour une pub affichant des migrants Noirs

La semaine dernière, Benetton, une compagnie italienne de mode et du vêtement, récidivait dans la controverse avec une publicité affichant des migrants rescapés sur la mer Méditerranée. Certains ont crié à la récupération crasse, d’autres avançaient le génie de sensibiliser sur cette actualité muette.

L’organisation caritative SOS Méditerranée, qui donne une réponse humanitaire d’urgence où plusieurs dizaines de milliers de personnes sont mortes noyées depuis les années 2010, a fustigé le géant de l’habillement Benetton pour cette campagne publicitaire mettant en vedette une photo de migrants sauvés en mer.

Campagne publicitaire controversée de Benetton

Campagne publicitaire controversée de Benetton

« SOS Méditerranée se dissocie entièrement de cette campagne montrant une photographie prise alors que nos équipes portaient secours à des personnes en détresse en mer le 9 juin 2018 », indique mardi 19 juin sur Twitter l’ONG qui à bord de l’Aquarius, un navire de 77 mètres, sauve des vies en appliquant une loi non-négociable:  la loi de la mer, qui oblige à porter assistance à toute personne en détresse en mer.

« La dignité des survivants doit être respectée en toutes circonstances » clôt le twit, sans omettre de condamner préalablement l’initiative mercantile du photographe.

Du coté de Benetton, ou son site web fait rêver la diversité, le groupe italien a connu sa plus grande perte en 2017 avec un déficit de 180 millions d’euros. Cette dernière publicité, qui renoue avec son passé scandaleux (le pape et un imam s’embrassant franchement sur les lèvres, femme noire allaitant un bébé blanc, photos de condamnés à mort… la liste est très longue) , à tout de même l’effet d’imposer l’idée du sinistre cercueil qu’est la mer Méditerranée pour les migrants africains et leurs traitements par les faiseurs de lois européennes.

Le ministre italien de l’Intérieur, également député européen Matteo Salvini – le leader de la Ligue du Nord, un parti anti-immigré, islamophobe qui ne s’émeut point devant le sombre spectacle de naufrages d’environs 4000 migrants annuellement dans la mer Méditerranée, trouve a critiquer Benetton sur Twitter, écrivant : « Suis-je le seul à trouver cela méprisable? »

La semaine dernière SOS Méditerranée sauvait la vie de 630 personnes, parmi lesquels se trouvaient sept femmes enceintes. Le navire a été pris dans de profonds tourments après que le gouvernement populiste de l’Italie ait refusé de permettre aux migrants de débarquer. Les migrants, parmi lesquels des dizaines d’enfants séjournaient, ont finalement été emmenés en Espagne, le 17 juin. Aujourd’hui, alors que l’Aquarius mouille dans la ville de Marseille en France, il a été accusé de faire de la traite humaine par le Rassemblement national, la nouvelle pancarte du Front National de Marine Le Pen.

« Commençons par nous occuper de nos pauvres avant de ceux des autres, ce n’est pas à la France de supporter le malheur des autres.» laisse tomber Stéphane Ravier, sénateur français, un des membres du groupe politique d’extrême droite de Le Pen.

Comme toutes les richesses pharamineuses européennes découlent inévitablement de l’Afrique, que ce soit hier lorsqu’ils entassaient des Noirs dans d’inhumains négriers pour les envoyés serviles en Occident ou qu’aujourd’hui, de précieuses cargaisons d’or, de pétrole, de diamants, de bauxite, de coltan, de cuivre, de coton, et j’en passe, tous obtenu à vil prix par des économies inclinées froidement par les intérêts néocoloniaux, quittent inlassablement les ports africains, les Européens devraient être en mesure d’accepter inconditionnellement ces populations qui fuient les conditions créées par cet enrichissement malfaisant dont ils profitent largement à tous les niveaux.

Nouvelles similaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2014 MILOTCHE MEDIA. All RIGHTS RESERVED.

Share
Soyez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre
Restez informé!
Inscrivez-vous à notre Newsletter exclusive
Soumettre